PRINCESSE MONONOKE (Hayao Miyazaki)

Dans le cadre d’une semaine spéciale Ghibli, France 4 diffusera Princesse Mononoké le 25 janvier à 20h45.

[quote]REALISATEUR & SCENARISTE

Hayao Miyazaki

INFOS

Long métrage japonais
Genre : animation/aventures/fantastique
Titre original : Mononoké-Hime
Année de production : 1997

SYNOPSIS

Au XVe siècle, durant l’ère Muromachi, la forêt japonaise, jadis protégée par des animaux géants, se dépeuple à cause de l’homme. Un sanglier transformé en démon dévastateur en sort et attaque le village d’Ashitaka, futur chef du clan Emishi. Touché par le sanglier qu’il a tué, celui-ci est forcé de partir à la recherche du dieu Cerf pour lever la malédiction qui lui gangrène le bras.[/quote]

LE meilleur Miyazaki.

Et de loin.
Je trouve également qu’il est un cran au dessus des autres (un peu comme Souvenirs goutte à goutte pour les Takahata).

Ah, pour moi, c’était le dernier des bons Miyazaki, et le premier des moins bons.
Je me souviens avoir eu un avis très mitigé en sortant de la salle, à l’époque.
Je lui préfère largement Nausicaä, Laputa et Le château de Cagliostro.

Tori.

Ceci est bien entendu une affaire de sensibilité personnelle, mais je conteste cette affirmation péremptoire [size=50](et non pas perpendiculaire)[/size].

Princesse Mononoké est un vraiment un excellent film d’animation, mais dans l’oeuvre de Miyazaki, ce n’est pas mon préféré.

Cette place est réservée pour moi au Voyage de Chihiro, qui est techniquement supérieur et qui, à mon humble avis, plus riche au niveau des thèmes abordés.

Le Voyage de Chihiro va plus loin dans la mythologie japonaise, tout en traitant à la fois de la magie de l’enfance confrontée à l’irresponsabilité des adultes, mais en glissant également un message quant aux dégâts du fait de l’homme sur la nature (la scène du bain de l’esprit de la rivière).

En fait, le Voyage de Chihiro a un côté enchanteur beaucoup plus fort que Princesse Mononoké, même si ce dernier décrit tout de même une mythologie animiste très intéressante.

Cela dit, les deux films n’ayant pas le même objectif et Princesse Mononoké ayant un ton plus grave, je ne sais pas si on peut réellement comparer.

Encore une fois, c’est vraiment une question de sensibilité personnelle.

Il me semble me souvenir qu’à l’époque, Miyazaki prévoyait que “Princesse Mononoke” serait son dernier film, qu’il a voulu teinter de pessimisme (ce sera finalement “Le Vent se lève”, assez pessimiste aussi dans son genre).
Un film assez noir, mais qui m’avait soufflé à l’époque…

[quote=“Sephyroth”]
Cette place est réservée pour moi au Voyage de Chihiro, qui est techniquement supérieur et qui, à mon humble avis, plus riche au niveau des thèmes abordés.[/quote]

Techniquement supérieur je peux te l’accorder, mais aux niveaux des thèmes je ne suis pas sur du tout loin de là.

Ce thème se retrouve aussi dans Monoké, voir même l’absence d’enfance de cette jeune fille avec ces grands loups, on y voit une partie de la mythologie japonaise, les ravages de la guerre des hommes sur le monde et ces débats écologique (notamment par la mort de la représentation de la mère nature).

Je trouve que cette jeune fille avec ces deux loups et les petites créatures magnifiques qui se ballandent avec elle me fait rêver, mais j’admets que chihirio est un plus léger et donc fait un peu plus rêver l’enfant ne moi.

Cela dit, les deux films n’ayant pas le même objectif et Princesse Mononoké ayant un ton plus grave, je ne sais pas si on peut réellement comparer.

Oh que si on peut comparer, en termes de réussites, est-ce que les différents thèmes sont mieux gérés, l’animation, le rythme…