|PSP] Dead or Alive Paradise


(Pois0n) #1

http://img20.imageshack.us/img20/5682/deadoraliveparadiseplay.jpg
*
Autant y aller franchement: même si le jeu porte le nom de la franchise “Dead or Alive”, il ne s’agit PAS d’un nouveau jeu de combat. Pouic. Mais alors, de quoi s’agit-il?*

C’est un jeu “pot-pourri”. Imaginez les héroïnes de la série parachutées sur une île tropicale, sans rien d’autre à faire que de jouer au volley - après avoir recruté une équipière à coups de cadeaux - , collectionner des fringues et des accessoires de mode, dépenser tout leur argent au casino du coin ou simplement prendre la pose pour vous permettre de prendre des photos plus ou moins sages.

http://img359.imageshack.us/img359/2457/me00012353862.jpg

Tout un concept, auquel l’on accrochera ou pas, selon que vous soyez fan de volley désespéré (aucun autre jeu n’est dédié à la discipline sur la portable de Sony), voyeur invétéré, collectionneur/euse gravement atteint(e) - oui là je parle de moi :mrgreen: -, que vous regrettiez le temps où vous jouiez à la Barbie ou que vous rêviez d’un billet hors de prix pour Tahiti…

Certains screens du jeu faisaient un peu peur graphiquement. Mais voilà, la démo japonaise a été lâchée cette nuit, je me suis jetée dessus au réveil en bonne fangirl qui se respecte afin de juger sur pièce.
Douche froide: impossible d’y disputer un match de volley, de tester un des minijeux ni même le casino; seul le mode “gravure” était sélectionnable, avec un contenu très limité. Qui m’a permis de constater deux choses: visuellement, le titre tient la route. Pas d’inquiétude à avoir, Tecmo a bien fait les choses, et si les photos que j’ai pu prendre étaient du même niveau que les screens diffusés, quand ça bouge, c’est autre chose.

J’ai surtout pu voir et compter toutes les tenues qui seront disponibles dans le jeu (deux étaient accessibles dans la démo, mais la liste complète était là) et ai été… déçue. Pas uniquement parce que celles que je préfère dans la version X360 - ce titre est un portage de DoAX 2 -, à savoir les robes de Leifang et Kasumi, ont été escamotées, mais bien parce que près de 60 bikinis, robes, ensembles jupe-débardeur et autres atours estivaux ont été supprimés. La plupart - pas tous - des designs y sont encore, mais de nombreux coloris sont passés à la trappe (le Pineapple de Kokoro par exemple) :cry: Comptez donc en tout et pour tout 210 tenues.
Sachant que le jet-ski et le toboggan ont eux aussi disparu, le fan de la franchise reconnaîtra bien là un portage allégé du volet précédent, et non pas enrichi comme on pouvait l’espérer. Quoique.

Un nouveau personnage bien connu des amateurs de pachinko/pachinslot a rejoint les autres filles: l’adorable Rio. Et elle n’est pas venue les mains vides puisque 15 tenues inédites lui sont associées, ainsi qu’une nouvelle machine à sous (logique). La demoiselle devra être débloquée avant de pouvoir être incarnée.
http://img83.imageshack.us/img83/461/me00012353872.jpg
[size=85]*Elle est nouvelle, mais se débrouille pas si mal :wink: *[/size]

En dehors du grand nettoyage par le vide qu’à subi la garde-robe, DoA Paradise pourra quand même plaire à ceux et celles qui connaissent le jeu X360 et souhaitent emporter un peu de vacances partout dans leur poche. Pour les nouveaux venus appartenant au public-cible ([size=85]fan de volley désespéré, voyeur invétéré, collectionneur/euse gravement atteint(e), amateur/trice de poupées Barbie ou rêveur/euse de vacances[/size]), sachez qu’il faut tout de même apprécier ce curieux cocktail, aimer ou supporter le côté légèrement coquinou complètement assumé du titre et surtout ne pas craindre les jeux sans véritable but. Ici, pas le moindre objectif à atteindre, vous êtes en vacances, et c’est tout!

Date de sortie prévue pour le 2 Avril en Europe (soit en même temps qu’au Japon, il va tomber des grenouilles! :open_mouth: ); prix encore inconnu (entre 30 et 50 euros sans doute, c’est la fourchette de prix des jeux PSP).