R.I.P.D. BRIGADE FANTÔME (Robert Schwentke)

L’adaptation du comic-book de Peter Lenkov et Lucas Marangon (publié aux USA par les éditions Dark Horse).

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

19 juillet 2013 (USA)
31 juillet 2013 (France)

REALISATEUR

Robert Schwentke (RED)

SCENARISTES

Phil Hay & Matt Manfredi, d’après le comic-book R.I.P.D.

DISTRIBUTION

Ryan Reynolds, Jeff Bridges, Kevin Bacon, Mary-Louise Parker, Robert Knepper, James Hong…

INFOS

Long métrage américain
Genre : Action/Fantastique
Titre original : R.I.P.D.
Année de production : 2012

SYNOPSIS

Un tandem de flics d’un genre très spécial, puisque défunts, est envoyé par leur unité de police R.I.P.D. (Rest in Peace Department) pour protéger notre planète d’une recrudescence de créatures néfastes qui refusent de passer tranquillement dans l’autre monde.
Le capitaine Roy Pulsifer est un vétéran de cette division dédiée à la traque de revenants redoutables se faisant passer pour des citoyens ordinaires. Sa mission : appréhender les criminels qui tentent d’échapper au Jugement Dernier en se dissimulant parmi les vivants.
Blagueur incorrigible, Roy se voit assigner comme nouveau coéquipier feu Nick Walker, l’ancienne star montante de la police. Les deux “hommes” vont devoir ravaler leur antipathie respective pour mener à bien leur mission. Quand ils découvrent un complot susceptible de mettre fin à la vie telle que nous l’avons toujours connue, les deux cracks du R.I.P.D. n’ont qu’une option : rétablir l’équilibre cosmique pour que le tunnel qui mène vers l’au-delà ne devienne pas une porte d’entrée dans notre monde pour les âmes belliqueuses.[/quote]

Photos de tournage :

[quote=“Le Doc”]L’adaptation du comic-book de Peter Lenkov et Lucas Marangon (publié aux USA par les éditions Dark Horse).

[quote]**

DISTRIBUTION**[/quote]

…], Jeff Bridges, …]

SYNOPSIS

Un tandem de flics d’un genre très spécial, puisque défunts, est envoyé par leur unité de police R.I.P.D. (Rest in Peace Department) pour protéger notre planète d’une recrudescence de créatures néfastes qui refusent de passer tranquillement dans l’autre monde.
Le capitaine Roy Pulsifer est un vétéran de cette division dédiée à la traque de revenants redoutables se faisant passer pour des citoyens ordinaires…

Photos de tournage :

Bon, si Jeff Bridges est aussi bon dans ce film que dans les derniers que j’ai vus avec lui (ici, , et ici), j’en suis ![/quote]

Le pitch me plait bien !

La première image officielle :

[size=200]INTERVIEW DU PRODUCTEUR NEAL MORITZ[/size]

Je ne savais même pas que c’était l’adaptation d’un comic-book, ce machin-là. En tout cas, après avoir vu la B-A, je n’ai aucune envie d’aller le voir. Humour lourdingue et production design moche comme tout, c’est vraiment pas fait pour me tenter.

Vu hier c’est du MIB, il faut vraiment le voir en VO pour l’accent de Jeff Bridges qui est simplement énorme. D’ailleurs il tient le film à lui tout seul. Kevin Bacon est pas mal non plus, mais son rôle est trop petit, pour que ça change quelque chose. L’avantage c’est que c’est bien court comme film (en fait une durée raisonnable pour les 90’s).

Bon alors je l’ai vu en VF, ca doit etre pour ca que je trouve qu’il n’y a rien a sauver dans ce film…
J’ai trouvé ca louuuurd. j’ai pas accroché que ce soit a l’humour (pas drole pour moi), au jeu des acteurs, a rien en fait!! Y a un truc qui fait que la sauce prend pas, peut etre le fait qu’on retrouve tous les clichés possibles et immaginables de ce genre de film, et que l’on voit tout venir a des kilometres.

Pour moi c’est le navet à éviter cette semaine.

Question spoil:

J’avoue que je me suis endormi a un moment, donc j’ai peut etre pas tout vu…Mais l’artefact en or de la mort qui tue, fonctionne tout de même, même si il en manque des morceaux (ceux sous l’oranger???) Y a pas comme un oubli scenaristique là?

je te réponds en spoil

il ne manque rien Kevin Bacon vient chercher ce qu’il manque sous l’oranger à un moment donné. C’est là ou pour moi j’ai découvert que Reynolds était un ripoux en fait vu que je suis arriver au moment ou il rentre dans un bâtiment des docks pour mourir 5 min après

merci pour ta reponse…C’est bien ce qui me semblait, je me suis bel et bien endormi car j’ai pas vu ce passage :frowning:

Comme Kab le souligne plus haut, R.I.P.D. est un véritable festival Jeff Bridges, qui cabotine comme un beau diable et qui se réserve les meilleurs dialogues. Ryan Reynolds fait un peu pâle figure à côté de lui et les autres membres du casting jouent les utilités (ce qui est dommage vu la qualité des seconds rôles).
Le film dure à peine 90 mn, mais le rythme n’est pas vraiment soutenu, avec des passages à vide entre deux bonnes grosses scènes d’action (dont certaines abusent tout de même des CGI qui piquent les yeux). Dommage, parce que j’aime bien le concept et qu’il y a quelques bons gags, mais le tout est sabordé par un traitement convenu (vous avez dit Men in Black) et des clichés à la pelle.
Bref, le genre aussitôt vu, aussitôt oublié…

Je viens de voir le film, et c’est plutôt sympa.
Humour débile, émotion facile, tout cela tient sur d’énormes ficelles, mais j’ai assez accroché. Les blagues sont connes mais efficaces, les fils de l’intrigue se nouent assez bien, y a un côté prévisible comme dans la BD mais au moins le scénario ne cherche pas à surprendre, les choses sont amenées très vite.
Question acteurs, Bridges est super, mais les autres sont bien. J’aime bien Mary Louise Parker, donc je suis content. C’est un peu la seule à tirer son épingle du jeu (son rôle s’y prête). Kevin Bacon est bien, mais un peu effacé. Mais bien.
Question visuel, c’est excellent, même si pas innovateur. Mais les effets sont modernes, et utilisés avec finesse. La suspension du temps occasionne des images assez épatantes. Même les ralentis sont bien, pas d’effets poseurs à la Tony Scott / Michael Bay, ils sont en général là pour soutenir un effet comique.
Bref, ça se regarde agréable, ça fait sourire, ça s’oublie vite, mais c’est fort distrayant.

Jim

Assez décevant. Construit comme un Men In Black de l’au-delà, le film manque de rythme et a une intrigue des plus classiques, qu’on sent venir dès les premières minutes ! Et l’humour (et quand je parle d’humour, ce n’est pas non plus du rire aux éclats) n’est que clairsemé, alors qu’en fait, on attend un peu plus que ça !

C’est qui on ? Tu parles de toi à la troisième personnes maintenant.

Ma femme et moi !