RAID DINGUE (Dany Boon)

[quote]http://image.toutlecine.com/photos/r/a/i/raiddingueaffiche-1478270296.jpg

1 février 2017

REALISATEUR & SCENARISTE

Dany Boon

DISTRIBUTION

Alice Pol, Dany Boon, Michel Blanc…

INFOS

Long métrage français
Genre : comédie
Durée: 1h45

SYNOPSIS

Johanna Pasquali est une fliquette pas comme les autres. Distraite, rêveuse et maladroite, elle est d’un point de vue purement policier sympathique mais totalement nulle. Dotée pourtant de réelles compétences, sa maladresse fait d’elle une menace pour les criminels, le grand public et ses collègues.
Assignée à des missions aussi dangereuses que des voitures mal garées ou des vols à l’étalage, elle s’entraîne sans relâche pendant son temps libre pour réaliser son rêve : être la première femme à intégrer le groupe d’élite du RAID.
Acceptée au centre de formation du RAID pour des raisons obscures et politiques, elle se retrouve alors dans les pattes de l’agent Eugène Froissard (dit Poissard), le plus misogyne des agents du RAID. Ce duo improbable se voit chargé d’arrêter le redoutable Gang des Léopards, responsable de gros braquages dans les rues de la capitale.
Mais avant de pouvoir les arrêter, il faudrait déjà qu"ils parviennent à travailler en binôme sans s’entretuer au cours des entraînements ou des missions de terrain plus rocambolesques les unes que les autres.[/quote]

Si vous aimez les films avec Pierre Richard, ce film est fait pour vous. On retrouve ici ce qui se faisait dans le cinéma français des années 70/80, du Gérard Oury ou du Claude Zidi. A savoir un scénario léger, parfois absurde, mais dont se fout complètement, parce que la mise en situation des protagonistes et les dialogues font rire. Oui, il ne faut pas chercher bien loin, mais peu importe, on rigole.

Je parle de Pierre Richard, parce que Alice Pol (anagramme de “la police” tiens) en est l’incarnation féminine. Gauche, maladroite, parfois naïve, mais la tête sur les épaules et sachant ce qu’elle veut, elle sera la source de nombre de gags. Elle fait la connaissance de Dany Boon surnommé le Poissard en raison de son manque de chance (ce qui rappelle un peu la Chèvre, encore Pierre Richard). Le personnage de Dany Boon est mysogine, ce qui sera à l’origine de nombreuses blagues sexistes, mais c’est pour mieux les tourner en ridicule.

Le cinéma de Dany Boon est distrayant et amusant. Il faut savoir la soupe que l’on va manger et dans ce cas on n’est pas déçu. Dany Boon nous sert un buddy-movie aussi drôle qu’il est formaté avec un duo mal assorti (Richard (encore lui)/Depardieu ou encore Bourvil/De Funès) et son film fait le job.

C’est une bonne comédie, drôle, fraîche et distrayante. Avec une belle scène d’intro péchue.

youtube.com/watch?v=jJzZ5idFxxY