RÉÉDITIONS MARVEL : TPBs, omnibus, masterworks, Epic…

Oui, Aaron, j’ai mis le temps, mais j’ai récupéré les TPB il y a quelques mois.
Il s’est passé la même chose pour la mini Fantastic Four de Larsen : j’ai mis des années à trouver les deux trois numéros qui me manquaient, et paf, ils ont annoncé l’édition intégrale. Et plein d’autres trucs qui ne me viennent pas à l’esprit.

Jim

En fait, c’est quelqu’un qui a l’info tôt et qui, du coup, revend ses numéros en se disant “j’achèterai l’intégrale” (ou “il faut que je les vende maintenant avant que l’intégrale ne sorte”)… ~___^
Ça m’a déjà fait le coup plusieurs fois pour des mangas : je commence une série d’occasion en VO et juste après, on a l’annonce de la série en VF (et pas seulement pour des trucs récents)…

Tori.

Power Pack en omnibus :star_struck: (probablement décliné en tpb après).

Voilà un omnibus qui porte bien son nom !

Les sorties des quatre premiers mois de l’année prochaine se dévoilent plus en détails. Au programme :

  • Complete Collection : début d’X-Statix et de Captain America : Sam Wilson (Remender + Spencer, en amont de « The Falcon and The Winter Soldier »), Blade de Guggenheim, suite d’Agents of Atlas, des What If, du Thor d’Aaron, suite et fin du Ghost Rider d’Aaron, des FF de Claremont et des X-Men de Gillen
  • Milestones (X-Men) : passage aux années 90/2000 avec Onslaught, Operation Zero Tolerance, Messiah Complex et Messiah War
  • Epic Collection : Maximum Carnage, Conan par Truman, retour de Davis sur Excalibur, , Thor de Conway, suite du Wolverine d’Hama et du Cap de Gruenwald, suite de la période Clone Wars/Ostrander de Star Wars
  • Omnibus : Hulk de PAD, She-Hulk de Byrne, Power Pack, X-Men The Twelve
  • Divers : segment Avengers d’Acts of Vengeance, du Black Widow et du Taskmaster (dans une moindre mesure) en veux-tu en voilà (comme par hasard), Death’s Head, Love & War/Elektra: Assassin de Miller/Sienkiewicz en grand format (gallery edition, comme pour le hardcover Loki de Rodi/Ribic dernièrement), anthologie sur Méphisto, Crazy

MASTER OF KUNG FU easily ranks as one of the most iconic series in Marvel history. Doug Moench and Paul Gulacy’s blend of kung fu action and globetrotting espionage reached beyond the already high standard for the title and pushed to new horizons of action and adventure! The thriller, « Crystal Connection »; the debuts of the whip-cracking Pavane, the savage Razor-Fist and the lovely Leiko Wu; the showdown on Mordillo’s Island; the cinematic Hong Kong fi ght with the Cat; the tense intrigue of « Oriental Expediters »; the mystery of MI-6’s mole; and the sweeping scale of « The Return of Fu Manchu. » Each adventure will have you on the edge of your seat, so don’t hold back. Enter the world of Shang-Chi!

COLLECTING: MASTER OF KUNG FU (1974) 29-53 & ANNUAL 1

  • Broché: 496 pages
  • Editeur : Marvel (9 juillet 2019)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 1302901362
  • ISBN-13: 978-1302901363
  • Dimensions du produit: 17,1 x 2,7 x 26,2 cm

J’ai pris, en passant chez Pulps, le deuxième tome de la réédition souple de Master of Kung-Fu, dans la collection « Epic ». Et c’est un régal.
Déjà, c’est le début du règne bien installé de Paul Gulacy. À cette époque, il n’avait pas encore le trait figé qu’on lui connaît aujourd’hui. Mais il avait déjà cette passion pour les décors baroques et les compositions complexes. Ses planches sont une merveille d’inventivité. Sa présence donne une cohérence bienvenue à la série, et quand il est remplacé, c’est pas des gens comme Keith Pollard ou Sal Buscema, qui assurent le spectacle.
Doug Moench, de son côté, installe l’ambiance d’espionnage qui a fait la réputation de la série. Décors exotiques, sabotages à l’explosif, fusillades, vilains baroques, plus un casting qui se forme autour du héros. Bref, la tonalité de la série s’installe, ainsi que son exigence graphique (par la suite viendront Mike Zeck ou Gene Day, qui assureront quasiment jusqu’à la fin le très haut niveau imposé par Gulacy).
Moench parvient à un cocktail savoureux, avec des menaces exagérées et une structure de feuilleton qui n’est pas sans évoquer le contenu de certains pulps (voire de certains serials aussi), par leur rythme, leur sens des rebondissements, et la galerie de personnages.
Le scénariste parvient aussi à donner de la continuité à des actions parfois disparates. Ce tome met en évidence le rôle des animaux dans la construction des outils et la caractérisation des personnages. Contrairement à un Bill Mantlo qui n’a jamais hésité à faire pleurer dans les chaumières avec la mort d’un petit chien ou d’un petit chat, Moench incorpore un chat siamois auxquels le héros s’attache, mais qui au final reste en retrait dans l’intrigue. Mais ça permet de caractériser Shang-Chi, que l’on voit par exemple discuter avec un nouveau venu tout en caressant la tête d’un chien : le scénariste fabrique alors un héros en harmonie avec la nature mais en conflit avec l’homme, un pacifiste prêt à donner du poing, et c’est plutôt bien géré.

Cela faisait quelque temps que je n’avais pas pris un « Epic » (et d’ailleurs je suis en retard sur quelques séries), mais je note que celui-ci propose, dans ses couvertures intérieures, la liste des autres parutions. Je n’ai pas l’impression que c’était le cas précédent. Mais je me trompe peut-être. Cela me permettra en tout cas d’identifier facilement les titres de ceux que je veux me procurer.

Jim

61fVhPGN4jL

Jim Starlin’s Infinity saga continues here! After defeating Thanos, Adam Warlock won the Infinity Gauntlet - and now has absolute power! Can the most powerful being in the universe be convinced to give up the Gauntlet? And who can be trusted with even a portion of its awesome abilities? Meanwhile, the Silver Surfer races to destroy Thanos’ shrine to Death - but first he must contend with onetime Infinity Gem owner the Collector, and face his darkest fears! Plus: discover the fate of Thanos’ daughter Nebula! Don’t miss the stories bridging the Infinity Gauntlet and Infinity War events, guest-starring the original Captain Marvel, Doctor Strange, Thor, the Inhumans, and an army of cosmic forces!

COLLECTING: Silver Surfer (1987) 60-66, Dr. Str ange : Sorcerer Supreme 36, Warlock & the Infinity Watch 1-6, material from Silver Surfer Annual 5

  • Broché: 352 pages
  • Editeur : Marvel; Édition : 01 (24 septembre 2013)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0785184864
  • ISBN-13: 978-0785184867
  • Dimensions du produit: 16,8 x 1,3 x 26 cm

J’ai déniché chez un soldeur ce TPB bien sympathique, sans trucs essentiels, mais qui offre une lecture des plus agréables.
En gros, le contenu se déroule peu après le cross-over Infinity Gauntlet, le premier des gros événements orchestrés par Starlin autour du retour de Warlock. Après cette grosse fiesta, ledit Warlock, qui a écopé de la responsabilité des Gemmes de l’Infini, regroupe une équipe de bras cass… euh, de héros, afin d’en partager le fardeau. Le TPB rassemble donc les six premiers épisodes de Warlock and the Infinity Watch, ainsi qu’un épisode de Doctor Strange et sept chapitres des Silver Surfer de Ron Marz. Ce dernier était encore un jeune scénariste à l’époque (1992) mais il fournit un travail plus starlinien que Starlin.
Le Collector, une contamination, l’apparition fantomatique de Captain Marvel, et même Mistress Love et Sire Hate (le second est une création de Starlin, alors que la première est une invention de DeMatteis dans Defenders), tout cela navigue dans des eaux déjà explorées par Starlin, avec la petite dimension de quête intérieure qui a déjà fonctionné pour Captain Marvel et pour Warlock. Rajoutons que Ron Lim était plutôt en forme (et sa manière de s’inspirer du boulot de Jim Lee est plutôt subtile), et que le lettrage de Ken Bruzenak est d’une fluidité sidérante, en dépit d’un grand nombre d’invention, et vous obtiendrez une lecture des plus agréables.
Une petite plongée dans des récits qui ont vingt-sept ans, et qui demeurent très chouettes, en dépit du fait qu’ils appartiennent à une décennie qui aura encore quelques années avant de nous proposer nettement pire…

Jim

On n’a pas eu ça dans Titans ? Ou je confonds ?

Oui, Titans pour les Warlock. Nova pour les Surfer. Dans ce sommaire, il n’y a que le Doc Strange qui est inédit…

Ah voilà, merci d’avoir confirmé. Et cela doit être la période Nova que je dois avoir (les « grands formats »)

Ca a toujours été le cas… tu as même des tomes qui vont être dispo. Là je viens de lire le Thor d aout qui liste déjà le avengers qui sortira le mois prochain ou par là… (bon defalco… les Thor apres le 400… je les trouve bien moins lisibles que dans mes souvenirs… c est lourd, pataud et ca recycle allègrement)
Bon MOKF… j ai pas pu attendre… j avais trop peur qu ils ne fassent que les omnibus… alors j ai pris les 4 (bon pas à 100€… entre 50 et 74…) bon c est une de mes séries fétiches…

Et ce qui ressemble à une ou deux back-ups, qui ne me disent rien (ce qui ne veut pas dire que c’est inédit, cela dit).

Jim

Jamais fait gaffe, c’est dire !
Mais c’est très pratique, ouais !!!

Moi, je prends les « Epic », mais plus parce que j’ai pas suivi l’actualité, que je savais pas qu’il y avait autant d’Omnibus… Je suis un peu largué par l’actualité des sorties, ça me fait cet effet à chaque fois que je passe chez Pulps et que je vois tous ces TPB dont j’ignorais l’existence…

C’est une série que je suivais dans Eclipso et que je savourais quand elle est passée en format comics (dans quoi ? Hulk, non ?). Quand j’ai commencé à acheter des comics VO de manière régulière, donc à la fin des années 1980, en gros, ça faisait partie des trucs que je poursuivais.
J’aime vraiment beaucoup.

Jim

Thor!!
Avant US1 on a eu un sommaire avec Thor, Avengers (englehart) et MOKF…
Y a un peu tout qui sort maintenant… Si j ai bonne memoire y a Black Widow qui va avoir toutes ses histoires solos jusqu a Journey into mystery en omnibus puis epic… tu as Cat/Tigra qui sort en complete collection et même Man-Wolf…
Moi qui me suis sué à acheter tous les deaddly hands en mags… tout est ressorti en omnibus…

Ah oui, merci !

C’est clair. Et tant mieux.

Oui, j’ai vu ça, je l’attends de pied ferme, ne serait-ce que pour le Byrne, que je n’ai qu’en pocket.

Ah tiens, je savais pas (ou j’ai oublié). Excellent !!!

Je connais : combien de séries ai-je complétées juste avant d’apprendre qu’ils faisaient des TPB. C’est un complot.

Jim

Et il y a de quoi faire…

C’est pour ça que je ne me rue pas tout de suite sur l’omnibus des Hellstorm d’Ellis (d’ici à ce que ça ressorte en Epic Collection ou Complete Collection au moment de la série tv…). Pour le contenu des omnibus actuels, il est assez courant de le retrouver ensuite dans des tpb 2 ou 3 après, voire moins.

Deadpool Duggan/Posehn Omnibus (2016) => volumes Complete Collection (2018)
Dr Strange Sorcerer Supreme Omnibus (2017/18) => volume Epic Collection (2019)
Werewolf by Night Omnibus (2015) => volumes Complete Collection (2017/18)
Master of Kung-Fu Omnibus (2016/17) => volumes Epic Collection (2018/19)
X-Men Classic Omnibus (2017) => volumes Complete Collection (2018/19)

l omnibus hellstorm j ai pas resisté non plus

Man wolf
MAN-WOLF: THE COMPLETE COLLECTION TPB
Written by GERRY CONWAY, MARV WOLFMAN, DOUG MOENCH, TONY ISABELLA & DAVID ANTHONY KRAFT
Penciled by GIL KANE, ROSS ANDRU, JOHN BYRNE, GEORGE TUSKA, GEORGE PEREZ, SAL BUSCEMA,
MIKE VOSBURG, JIM SHERMAN & ALAN WEISS
Cover by JOHN ROMITA SR.
When J. Jonah Jameson’s astronaut son, John Jameson, brings a strange red gemstone back from the moon, he finds himself transformed into the macabre Man-Wolf! Becoming a lycanthropic creature on the loose, the Man-Wolf battles Spider-Man, Morbius, Kraven the Hunter and more — while investigator Simon Stroud comes ever closer to the Man-Wolf’s true identity! Jameson soon discovers the truth behind the gem — but does his destiny lie in Other Realm wielding the sword of the Stargod? Or will the parasitic stone mean his destruction? Man-Wolf takes on Frankenstein’s monster, She-Hulk and more — but can Spider-Man save him from a fate worse than death? Collecting AMAZING SPIDER-MAN (1963) #124-125 and #189-190; GIANT-SIZE SUPER-HEROES #1; CREATURES ON THE LOOSE #30-37; MARVEL PREMIERE #45-46; MARVEL TEAM-UP (1972) #36-37; SAVAGE SHE-HULK #13-14 and material from PETER PARKER, THE SPECTACULAR SPIDER-MAN ANNUAL #3.
408 PGS./Rated T …$39.99
ISBN: 978-1-302-92000-5

Ouais, j’ai même vu traîner une image, suite à ta remarque précédente.

marvel-comics-man-wolf-complete-collection-tpb-20190626

Miam miam.

Jim

C’est intéressant à observer avec le recul, cette façon dont John Jameson est ballotté dans différents rôles, au gré des tendances et des envies des scénaristes/editors : astronaute à ses débuts et ensuite par intermittence, super-héros brièvement au tout début de la période Romita Sr, Man-Wolf lors de la vague horrifique des titres des 70’s, des aventures plus typées « cosmique/sword & sorcery » à la fin de cette même décennie dans Marvel Premiere, la première rencontre avec She-Hulk/Walters sa future compagne, pilote de Captain America chez Gruenwald, chef de la sécurité à Ravencroft dans les 90’s (associé aux histoires à base de Carnage et autres symbiotes depuis lors, y compris pour l’origine de Venom dans la série animée), rival amoureux au cinéma, etc…

C’est le Rick Jones de l’univers Spider-Man ^^