REFUGE(s) (Laurent Lefeuvre)

Cet été, j’ai réalisé un reportage sur les premiers mois en Bretagne de 85 Ukrainiens - majoritairement des mamans et leurs enfants - qui ont fui les bombardements à l’Est du pays.

  • Les ultimes pages ont été faites il y a pile une semaine, et traitent de la contre offensive ukrainienne qui a vu la reconquête de territoires au Donbass. C’est dire si ça a été fait « à chaud » !

À l’heure qu’il est, REFUGE(s) - c’est son titre - est en fabrication.

. ------------

Outre un rappel du contexte « historico-géopolitico-culturel » de cette guerre en cours, REFUGE(s) est surtout la somme de témoignages directs, sensibles et précis, dans lesquels les premiers concernés prennent la parole, pour raconter leur parcours, à la première personne, par l’intermédiaire de l’une d’entre eux, Anna, passée lors de la réalisation, de « simple » traductrice à coscénariste.

Au fil de sa réalisation - ponctué par le bref retour d’Anna cet été à Kharkiv - le projet est aussi devenu celui de notre collaboration. Pour ma part, je le considère comme un de mes plus importants travaux (pour peu qu’aucun n’en ait jamais eu).

Il arrive à la suite de mon premier reportage, sur le même thème, et que j’avais fait dans le même centre de vacances en 2016 suite à la prise en charge des naufragés de la Jungle de Calais (déjà publié en livret, sous le titre « Breizh Migrants »).

Puisque ces deux reportages se complètent et dialoguent, nous les avons réunis en un seul livre cartonné de 144 pages.

À travers l’exemple du site commun d’accueil à Trégastel (dans les Côtes d’Armor), c’est aussi un coup de chapeau à tous ceux qui, dans toute la France, ont été force de proposition, et d’action solidaire, pour prêter des lieux de vacances où accueillir des étrangers à l’heure de la guerre : les CMCAS.

  • Le caractère sensible du sujet (pour ne pas dire le gros mot « politique »), et la volonté de ne pas trahir la parole confiée, expliquent notre discrétion sur ce projet jusqu’à ce jour, tant qu’il n’était pas sûr, et travaillé comme il se devait.

REFUGE(s) est une coopération entre le CMCAS (en gros, les activités sociales des industries de l’énergie) et Komics Initiative.

À la base, il était uniquement destiné à leurs seuls membres du personnel, comme trace de ces temps de solidarité dans leurs lieux de vacances, autant que de transmission des valeurs qui les animent. Très vite, il nous a tous semblé évident que le livre devait pouvoir être accessible plus largement, et c’est ainsi que nous l’avons conçu.

Néanmoins, puisque nous ne savons pas quel intérêt il suscitera (et parce que Komics Initiative reste une petite structure), son tirage est restreint. Si REFUGE(s) vous intéresse, retenez qu’il sera disponible sur notre stand au Quai des Bulles, et dans les autres festivals où nous irons (Blois, Angoulême…).

Pour la suite des choses… Le temps nous dira ce que nous pourrons faire avec.

P.S. : Je ne dédicacerai pas REFUGE(s) dans le sens « classique » du terme : C’est un reportage, pas un album de Fox-Boy. Par contre, je le signerai bien volontiers, avec un prénom, pour celles et ceux qui viendront me rencontrer ici et là. Dans ce cas, inutile de faire la queue, je vous ferai passer sans attendre ! 🙂

Intéressant.

Jim

Bon, je vais essayer de ne pas rater le BD Boum, cette année.

Tori.

Laurent Lefeuvre, à propos de Quai des Bulles :

2 - Dimanche 9 - 11h30 - Bateau CCAS, Quai de Terre Neuve, Bassin Duguay-Trouin : une rencontre sur la réalisation du livre REFUGE(s) sur l’exode de famille ukrainiennes en France suite à l’agression russe.

Avant de revenir avec les dédicaces « classiques » (Fox-Boy), je souhaite parler de la première apparition de Refuges(s), tout juste présenté à Quai des Bulles le week-end dernier.

Pour rappel, ce livre est une commande des activités sociales de l’énergie (ex EDF/GDF, pour faire simple).

Il reprend le premier reportage-dessiné fait en 2017 (ex : « BREIZH MIGRANTS »), suite à la fermeture de la jungle de Calais, sur l’accueil qui a été fait aux migrants Soudanais, Érythréens ou Afghans, quelques semaines, dans leurs centres de vacances.

  1. L’agression russe a entraîné une nouvelle vague de déplacements vers nos territoires. Je suis donc retourné à la rencontre de ces nouveaux hébergés, Ukrainiens cette fois-ci.

La forme du reportage a changé : le style graphique comme l’approche globale.

Bref, tout concordait à réunir ces deux reportages en un seul livre, cartonné, et au même format que Fox-Boy (mais couché).

Pour l’heure, Refuge(s) n’est pas prévu pour être diffusé en librairie.

Pas encore.

Cela arrivera si nous mettons en place une campagne de financement dans les semaines à venir, pour qu’il y ait un tirage destiné à un public plus large que celui des seuls commanditaires.

Inutile de tourner autour du pot : C’est mon souhait ardent.

Les premiers retours à la fois public et pro (journalistique et associatif) vont dans mon sens.

Voici donc quelques dédicaces faites ce week-end (je sais, j’avais dit que je ne le dédicacerai pas, mais que voulez-vous : Dans le feu de l’action, j’ai changé d’avis !)

PS : Mickaël m’a annoncé ce matin que le livre sera disponible à la commande - en quantité forcément limitée - sur le site de komics Initiative, et ce dès DEMAIN ! 🙂

On vous reparlera de Refuge(s) : son histoire ne fait que commencer.

(144 pages couleurs, 22€)

Vu que ça concerne aussi ce titre :

Quelques nouvelles du front *

(*pour les souscripteurs de la dernière campagne, il y a des infos plus précises sur l’avancée de Fox & Pol à lire sur le site de la campagne Ulule).

En 2017, j’avais réalisé un reportage dessiné sur l’accueil des migrants chez nous (au moment de la dissolution de la jungle de Calais) que certains connaissent dans une première édition en fascicule sous le titre Breizh Migrants - aventure qui m’avait d’ailleurs inspiré une aventure de Fox-Boy (Rien de ce qui est Humain dans le tome 1).

En mai de cette année, j’ai à nouveau invité à rencontrer des réfugiés, cette fois-ci venus d’Ukraine, pour rapporter leur histoire.

L’occasion de comprendre les tenants et aboutissants de cette guerre, par le prisme de témoignages directs. Une claque humaine retranscrite cet été en reportage dessiné, tout en couleurs et en cartes. Ce travail (objet d’une première édition hors commerce) est sans doute un de mes plus importants, autant qu’un exercice artistique qui impactera jusqu’aux prochains Fox-Boy.

Le livre s’appelle Refuge(s), et regroupe ces deux reportages (celui de 2017 et celui de 2022, donc) car ils se complètent parfaitement dans le propos et dans la forme.

Son premier tirage, édité en septembre dernier par Komics Initiative est… épuisé !

Les choses auraient donc pu s’arrêter là, mais les retours enthousiastes des premiers lecteurs du livre (ainsi que de journalistes qui l’ont reçu) nous ont convaincus qu’il ne devrait pas rester confidentiel.

Alors avant de revenir à Fox et Pol (qui lui aussi a pris une ampleur non prévue - on en reparlera bientôt !), nous allons vous proposer de faire exister Refuge(s), par une campagne qui sera lancée la semaine prochaine.

J’insiste : c’est la première fois dans l’histoire de Komics Initiative… qu’un de ses projets est entièrement réalisé… AVANT de vous en proposer le financement (pas eu le choix, c’est l’urgence de l’actualité qui a fait que !). Refuge(s) ne me ralentira donc pas pour finaliser Fox et Pol. Le but de cette campagne n’est donc pas la création du contenu (c’est fait !) mais bien d’en financer sa fabrication (en France, as usual), et d’en permettre l’accès à ceux qu’il intéressera.

Rendez-vous en 2023 : Fox et Pol vous y attendent !

En attendant, rendez-vous sur le site Ulule, mardi prochain, à 18 heures, pour le lancement de Refuge(s) !

https://fr.ulule.com/refuges-laurent-lefeuvre/preview/

La dédicace sur mon exemplaire, faite à Blois lors de BD Boum :

Tori.

Voici la couverture variante de Refuge(s), réunion de mes deux reportages dessinés (2017 puis 2022) sur l’accueil de migrants et réfugiés en France.

Le tirage de cette édition hors-commerce) sera limité au nombre de ses précommandes lors de la campagne.

Elle sera exclusive* à la campagne de financement qui commence demain à 18h pétantes sur Ulule et s’arrêtera début janvier.

Autant dire qu’on est au taquet, avec Mickaël, pour boucler les réglages.

(*ou chez les libraires qui auront commandé des exemplaires lors de la campagne, nous vous donnerons la liste).
https://fr.ulule.com/refuges-laurent-lefeuvre/preview/