RUSH (Ron Howard)

[quote]DATE DE SORTIE FRANCAISE

25 septembre 2013

REALISATEUR

Ron Howard

SCENARISTE

Peter Morgan

DISTRIBUTION

Chris Hemsworth, Daniel Brühl, Olivia Wilde, Natalie Dormer, Alexandra Maria Lara…

INFOS

Long métrage américain
Genre : Biographie/drame
Année de production : 2012

SYNOPSIS

Le combat entre deux des plus grands rivaux que l’histoire du sport ait jamais connus, celui de James Hunt et Niki Lauda concourant pour les illustres écuries McLaren et Ferrari. Issu de la classe des privilégiés, charismatique et beau garçon, tout oppose le play-boy anglais James Hunt à Niki Lauda, son adversaire autrichien, réservé et méthodique.
RUSH suit la vie instable de ces deux pilotes, sur les circuits et en dehors, et retrace leur rivalité depuis leurs tout débuts.[/quote]

Premières photos :

La bande-annonce :

Les seuls noms de films de Formule 1 qui me viennent à l’esprit sont “Driven” et “Michel Vaillant” : pas vraiment des perles (euphémisme) et pas très encourageant pour celui-là…tout comme le nom du réal’, d’ailleurs (à mon humble avis).

Il y a aussi Le Mans (pas le meilleur Steve McQueen) et Jours de Tonnerre (pas le meilleur Tony Scott).
Oui, la F1 au ciné n’a pas souvent donné de très bons résultats (indépendamment du fait que je n’en ai rien à fiche des courses automobiles… je n’entrave rien au foot américain et j’ai aimé L’Enfer du Dimanche)…

Quant à Ron Howard, j’aime beaucoup ses premières réals (Les croque-morts en folie, Splash, Cocoon, Willow…) mais je reconnais que ça s’est bien dégradé depuis plusieurs années…

J’ai vu Jour de Tonnerre. Purée, la purge. Mais bon, les bagnoles ou les avions, plus Tom Cruise, c’est trop épicé pour mon palais délicat. Je sais pas si j’ai vu Le Mans.
Mais j’ai vu Grand Prix, de Frankenheimer (Frankenheimer, on sait qu’il sait filmer les bagnoles) avec Garner, Montand et Mifune : je l’ai vu il y a quelques années, pendant longtemps je ne le connaissais que de réputation, et j’ai pas détesté. J’ai trouvé que les ruptures de rythme n’étaient pas des maladresses, mais renforçaient au contraire le côté dramatique de certains destins tragiques…

Là, c’est peut-être l’aspect biopic qui peut l’emporter.
Et changer la donne du projet.

Moi, j’aime beaucoup Willow, qui, je trouve, vieillit très bien (mais porté par de bons acteurs, ça aide). J’adore Apollo 13, je ne m’en lasse pas, je le trouve irréprochable, à la fois pour le suspense, les acteurs, la reconstitution, les effets spéciaux (qui ne vieillissent guère…). J’aime bien Backdraft, je trouve Horizons Lointains très sympa, j’aime bien La Rançon parce que la caméra tourne fabuleusement autour de personnages qui ressemblent à des clichés mais finissent par être vivants (et Gary Sinise en méchant, quoi…).
Mais c’est vrai que plein de trucs “récents”, je les ai pas vus. Les Disparues, l’histoire et les acteurs me parlent, mais je crois que j’ai pas vu. Frost / Nixon, j’ai pas vu. J’ai vu les deux trucs d’après Dan Brown, j’ai pas détesté, c’est plutôt carré, mais les romans sont tellement ineptes que même une bonne adaptation ne peut rien sauver.

Autre chose : Daniel Brühl, que j’ai vu récemment dans Inglourious Basterds, je lui trouve un grave faux air de Christopher Reeve. Voilà, c’était l’information essentielle du soir.

Jim

Pour “Willow”, si je suis d’accord avec l’interprétation au niveau global excellent (Val Kilmer avait un sacré charisme à l’époque, par exemple), je n’aime pas le film pour le motif souvent reproché à son encontre, son côté “infantilisant”. Il s’explique par l’approche scénaristique qui consiste à ne pas vraiment prendre le genre au sérieux, mais pas dans le bon sens du terme. Plutôt du genre à ne pas le considérer comme autre chose qu’un truc pour gamin.
Ce qui me rend la vision du film très pénible, malgré sa très bonne tenue visuelle.

Je ne suis pas de cet avis…pour moi, Willow reste après toutes ces années un excellent divertissement familial, loin d’une vision infantile du genre (bref, ce n’est pas L’Aventure des Ewoks).

Je trouve que ce sont les plus mauvais films de Ron Howard…les romans, je ne les ai pas lus…ça ne m’a jamais tenté, même par curiosité…

J’ai ce sentiment pour Splash et Cocoon. Splash, ça fait des lustres que je ne l’ai pas vu, mais Cocoon, il repasse régulièrement, et je n’arrive pas à le revoir en entier, il m’enquiquine trop. Trop mioche, trop mièvre.
De Willow, pour moi, se dégage une légère atmosphère jean-foutre qui me plaît bien. Et puis, le tandem entre Val et Joanne est assez formidable.

Jim

Ah, moi c’est la suite que je trouve ennuyeuse et mièvre…

http://img829.imageshack.us/img829/2231/jl3i.jpg