Sam Christer : Les romans

Voici ce que l’on trouve quand on cherche la biographie de l’auteur :

Un touche à tout donc, qui sous le nom de Sam Christer en est à trois romans :

  • Les héritiers de Stonehenge
  • Le sang du suaire
  • Les héritiers de Camelot

Le hasard a mis dans mes mains le second, Le sang du suaire, où une théorie intéressante sur l’identité du corps apparaissant sur le suaire est émise. Un lien vers mon article : iletaitunefoisunroman.wordpress … -christer/

En résumé, si la théorie sur le suaire est bien amenée et est plutôt sympathique dans ce qu’elle implique, je trouve le reste du roman un peu “facile”, pas forcément hyper recherché et parfois un peu confus. “Face de poisson” tente d’être un méchant “torturé” mais le rendu final n’est pas franchement convaincant. Bref, je vais sans doute lire les autres oeuvres de l’auteur, car leur thème m’intéresse bien (d’où la création de ce topic ^^).

D’autres ont-ils déjà lu un titre de ce monsieur ?

Pas encore lu de titre de ce monsieur de mon côté, mais je l’ajoute à ma liste. J’aime les livres “Da Vinci style” comme je les appelle, donc ça devrait me plaire, et ton article, malgré le bémol sur l’ensemble, m’a donné envie de m’y pencher.

On est exactement dans ce style (bien que je n’ai toujours pas lu Da Vinci Code… XD). J’ai eu surtout du mal avec le “mélange” des deux enquêtes. Je pense me pencher très prochainement sur Les héritiers de Camelot, puisque je dois faire mon achat du trimestre chez France Loisirs. :slight_smile:

Nous sommes habitués à la double narration avec les Gibbins, donc si la lecture de celui-ci t’a posé des difficultés à ce niveau c’est que le soucis vient de l’auteur qui aurait du mal à gérer cette narration des 2 enquêtes simultanées non ?

De mon côté je vais chercher celui sur Stonehenge, qui est le seul paru en poche pour l’instant.
J’espère que ceux qu’il écrit sous le pseudo de Jon Trace paraîtront également en France, car ça m’a l’air d’être également des “Da Vinci style”.

Pour info, j’ai trouvé le site de l’auteur, où on y retrouve ses différents pseudonymes et les titres de ses romans.

En fait, avec Gibbins, nous suivons des enquêtes très fortement liées. Là, c’est nettement moins le cas je trouve. On insiste beaucoup sur le tueur en série mais, au final, il n’a pas vraiment de lien avec le Suaire, qui représente le plus d’intérêt. On aurait presque deux bouquins en fait : un sur une “banale” histoire de meurtres en série, avec analyse psychologique du tueur et enquête, l’autre sur le Suaire. Et c’est un peu gênant au final, surtout lorsque le “lien” effectué en conclusion est assez limite.

Merci pour le lien vers son site ! J’ai un peu de mal avec cette envie de multiplier les pseudos mais bon… Par contre, il semblerait que ses autres romans ne soient pas sortis en français pour le moment…

j’ai Les héritiers de Stonehenge dans ma pal. un jour j’arriverais peut être à trouver un créneau