SCIENCE-FICTION : FRONTIÈRES DE LA MODERNITÉ (Ruaud, Colson)

Présentation de l’éditeur
Trop souvent considérée seulement en fonction d’un unique champ d’expression, littérature ou cinéma, la science-fiction est une tradition culturelle vieille de près de cinq siècles, qui présente une diversité de jugements et de conjectures s’affrontant autour d’un seul sujet : la civilisation, et plus exactement, son devenir. Pur produit de la société industrielle et de la culture de masse, la science-fiction génère pour chaque époque une approche imaginaire qui lui correspond : ère utopiste et européenne depuis ses débuts jusqu’au XIXe siècle, ère moderniste et américaine durant le XXe siècle, ère numérique et essor asiatique en notre début de XXIe siècle. S’attachant à retracer l’histoire de la science-fiction dans toute sa variété et dans le monde entier, cet ouvrage s’ouvre à la littérature, bien sûr, mais aussi au cinéma, à la télévision, à la bande dessinée, aux comics et aux mangas. Il éclaire le genre par son contexte historique, qu’il soit politique, social, culturel ou éditorial, pour en définitive lui rendre la place qui lui revient : celui d’un imaginaire situé à l’avant-garde de la modernité.
Biographie de l’auteur
Raphaël Colson a déjà signé plusieurs articles dans des revues et des essais. Il donne régulièrement des cours sur la lecture du cinéma hollywoodien. André-François Ruaud a dirigé des anthologies de nouvelles de science-fiction, de fantastique ou de merveilleux et s’occupe de la revue Fiction. Auteur de nombreux ouvrages, il dirige les éditions Les Moutons électriques.

Broché: 349 pages
Editeur : Editions Mnémos (5 décembre 2008)
Collection : ICARES
Langue : Français
ISBN-10: 2354080441
ISBN-13: 978-2354080440

J’ai commencé à bouquiner cet ouvrage, dense et copieux. Dans le préambule, Colson et Ruaud (et surtout Colson, je pense, c’est lié à son idée du “monofutur libéral”), détaille un peu plus sa thèse, déjà évoquée dans le bouquin sur le rétro-futur, selon laquelle la science-fiction nous prépare, voire nous conditionne, aux évolutions socio-culturelles à venir.
il y a notamment un long passage sur la culture de masse comme outil pour niveler l’exigence, l’intelligence, l’analyse et en dernier ressort l’opinion, qui est fort intéressant.
Bref, le bouquin commence sur les chapeaux de roue.

Jim

En son temps, feu le Cafard cosmique l’avait descendu en flèche. cafardcosmique.com/Science-f … ntieres-de

Je suis en train d’avancer dans le bouquin (je n’en suis encore qu’à la première partie, qu’ils ne critiquent pas encore trop), et je trouve ça pas trop mal. Et je ne vois pas de coquille, pour l’heure.

Jim

Tiens nous au courant quand tu l’auras fini, deux sons de cloches c’est toujours intéressant pour cerner un ouvrage !

Là, j’ai fait pas mal de train, donc j’avais des poches dans les… poches. La Carte et le Territoire, et les entretiens de Houellebecq et Levy, par exemple. Donc j’ai un peu lâché l’ouvrage de Ruaud et Colson, mais je vais le reprendre bientôt…

Jim

C’est un très bon ouvrage que je n’ai pas encore eu l’occasion de terminer. Il y a des passages intéressants ou des anecdotes que j’oubliais et que les auteurs ré-expliquent, remettent dans le contexte comme par exemple le lien entre l’apparition du Sida et le film Alien, après quand on apprécie la Science-Fiction depuis des années, on parcourt l’ouvrage rapidement et on fait quelques découvertes ou on revoit le sens même de certaines oeuvres, ce n’est pas un ouvrage qui permet de découvrir grand-chose, quoi que, mais surtout un très bon aide-mémoire pour les fans du genre, en tout cas c’est indispensable dans toute bonne bibliothèque.