SHAZAM ! #1-4 (Tim Sheridan / Clayton Henry)

DC annonce la mini-série Shazam !, par le scénariste Tim Sheridan (Teen Titans Academy) et le dessinateur Clayton Henry (Black Lightning).

La publication débutera en juillet.

« Billy Batson came to Titans Academy looking for answers, but so far has kept his Shazam! identity a secret from his new classmates. Why was the rest of his adopted family cut off from the power of Shazam!? Why are his own powers becoming increasingly unreliable? What has happened to the Rock of Eternity, where is the Wizard, and who can help Billy get his powers back to normal before these mysterious events turn into a full-blown crisis? The answers send Billy on an outrageous adventure that’ll not only change him…but have an immense impact on the school and other students on Titans Island! »

QnxgkvQWAFJB4DRxcnVjbi

Bonne idée, C’est un dessinateur solide et régulier au style rond qui est en adéquation avec une série ado.

Oui je l’aime bien.
Ma mémoire me fait défaut : c’est pas lui qui a tendance à sexualiser ses dessins ?

A voir oui, j’aime beaucoup l’artiste

Ce qui est très bien, aussi, c’est de faire une mini-série : ça acte l’ambition de raconter une histoire a priori terminée, ou qui ne lancera pas trop de pistes qui peuvent se perdre si la série ne dure pas.

Bon, Tim Sheridan a livré deux bons numéros sur Future State, même si c’était très sombre et dur.

Ah non, je ne trouve pas. Un « bon vieux » style à l’ancienne.

J’ai confondu avec Clay Mann.

Ah oui, là, clairement, Clay Mann a un trait que je trouve sexualisé sur les femmes.

La couverture variante du #1 par Gary Frank :

shazam1b

C’est plutôt pas mal : il a trouvé sa voie, en illustrateur de couvertures.

Jim

Autant son Doomsday Clock était une épatant pastiche, autant son premier épisode sur Geiger était décevant pire en mode automatique.
Autant lui donner des minis que de le voir sur le long cours.

Comme keown à qui il succéda sur hulk, son trait s est rigidifié alors que c était la rondeur de leurs dessins qui faisait leur charme.

Shazam-1-1

Billy Batson came to Titans Academy looking for answers. Why was the rest of his adopted family cut off from the power of Shazam? Why are his own powers becoming increasingly unreliable? The answers send Billy on an outrageous adventure that’ll not only change him but have an immense impact on the school and other students on Titans Island.

Shazam! #1

Written by Tim Sheridan
Pencils Clayton Henry
Inks Clayton Henry
Colored by Marcelo Maiolo
Cover by Clayton Henry, Marcelo Maiolo
Release Date : July 20, 2021

Shazam-1-3

Shazam-1-4-5

Pas mal.
Tim Sheridan, qui gère déjà Teen Titans Academy et avait signé la mini-série Future State : Shazam!, revient sur le personnage qui a de grandes difficultés à invoquer le Big Red, et à en garder les pouvoirs. La faute au Rocher d’Eternité qui se trouve avoir été déplacé littéralement en Enfer là où Billy veut se rendre, pour retrouver ses forces et les partager avec Freddy, très malade. Il accepte l’aide d’un mystérieux élève de Raven, alors que Mary l’appelle à la raison ; en vain.
C’est pas mal, oui. Tim Sheridan maîtrise l’Académie, mais aussi les interactions et les personnages. Ce Billy un peu chouineur est cohérent avec le Billy lancé depuis le New52, même si la version récente de Geoff Johns avait plus de bouteille.
Le fond de la saga n’est pas très innovant, mais ça se lit sans déplaisir. Clayton Henry a une colorisation ici très vive, et ses dessins sont un peu exagérés mais efficaces dans la mini-série.

Rien de révolutionnaire mais efficace et cohérent avec les titres autour. Bien.

Shazam-2-1

Shazam! #2

Written by: Tim Sheridan
Art by: Clayton Henry

Hell is full of temptations and distractions as Billy Batson searches for the missing Rock of Eternity, alongside his guide from Teen Titans Academy, the mystical and mysterious Dane. Earth’s Mightiest Mortal must face demons and would-be kings of the underworld. But even with the power of Shazam, Billy finds himself outwitted and outmatched, until Dane reveals a secret that will change his relationship with Billy and the new Teen Titans Academy forever.

Shazam-2-3

Shazam-2-4-5

Pas mal.
Tim Sheridan enchaîne en emmenant Billy en enfer, guidé par le mystérieux Dane, pour retrouver le Rocher d’Eternité. On les suit dans un casino maudit, où évidemment Dane s’attire les mauvaises attentions. Billy flirte avec une démone, la rencontre avec le parrain infernal n’aide rien, et ça bagarre avec des baisses de pouvoir de Shazam. Sauf que Dane se révèle être Nevermore, a priori fils du diable, même si c’est spoilé par la couverture (dommage).
Bon, ça se lit mais ça s’oublie quand même. Tim Sheridan ne livre rien de mauvais, mais rien de passionnant non plus. Ca fera sûrement une bonne p’tite saga reliée quand tout sera fini, mais c’est fluide sans être prenant.
Clayton Henry propose des planches efficaces, qui font le job mais n’impressionnent pas non plus.

Une saga mineure mais maîtrisée.

Shazam-3-1

Shazam! #3

Written by: Tim Sheridan
Art by: Clayton Henry

Neron returns to test Billy Batson’s resolve! Now confronted with the truth about fellow Titans Academy student Dane’s lineage, Billy Batson must decide whether he can trust the person who brought him to hell as they searched for the missing Rock of Eternity. But as the duo grows closer to the Rock and the power of Shazam, a new threat that Billy knows all too well emerges-Neron, the demonic lord of the underworld.

Shazam-3-3

Shazam-3-4

Allez, c’est sympa’ sans être vraiment prenant.
Tim Sheridan enchaîne les rebondissements attendus et propose un scénario sympathique, qui ne reste cependant pas en mémoire. Billy/Shazam sans pouvoir et son camarade Dane/Nevermore (fils du diable) errent en enfer, d’abord poursuivis par un Parrain démoniaque puis retrouvés par Neron, qui leur propose de les aider pour retrouver le Rocher d’Eternité. Evidemment, c’est un piège : Neron attaque salement Dane/Nevermore, et veut forcer Billy à se soumettre à lui pour ouvrir le Rocher d’Eternité et y demeurer à jamais comme « outil » de Neron. Raven vient aider mais Billy s’emporte car les Titans lui ont caché que son ami Freddy Freeman n’a que quelques jours à vivre, car seule l’énergie Shazam le maintient en vie. Billy retrouve ses pouvoirs, pour une fois, et file au Rocher où il rencontre une version ado’ de Black Adam.
Bon, ça se lit, hein, mais ce n’est vraiment pas passionnant. Tout est assez convenu, assez attendu même. Tim Sheridan ne creuse pas grand-chose, l’ensemble est lisible, reste fluide même s’il n’y a rien en profondeur, rien de vraiment original ou de prenant.
Même chose pour Clayton Henry, dont les planches sont solides mais n’emballent jamais. L’ensemble, scénario et dessin, est propre et fera un recueil sympa’… mais complètement anecdotique.

Shazam manque définitivement de cadre depuis une bonne dizaine d’années, et c’est bien dommage car souvent le potentiel est là.

Shazam-4-1

Once inside the Rock of Eternity, Shazam comes face to face with an old acquaintance…who is also a complete stranger. Confused? So is Billy! The questions keep piling up as the stakes mount, leaving him with an impossible life-and-death decision on which the futures of his best friend, the Teen Titans Academy, and the entirety of existence now hinges!

Written by: Tim Sheridan
Art by: Clayton Henry, Marcelo Maiolo

U.S. Price:
3.99
On Sale Date:
Oct 19 2021
Page Count:
32

Shazam-4-3

Shazam-4-4

Tim Sheridan propose un final très dense, avec beaucoup de révélations et d’événements… mais sans véritable fin. Moui.
On voit ainsi que le jeune Black Adam découvert dans le Rocher d’Eternité, en Enfer, à la fin du #3 est en fait le Black Adam de Future State : Suicide Squad, dont la back-up Black Adam montrait la lutte contre The Unkindness, une créature démoniaque issue des 4 Cavaliers de l’Apocalypse, vus dans Future State : The Flash, Future State : Teen Titans et Future State : Shazam. Ce Black Adam venu du futur et rajeuni récupère les prisonniers du Rocher depuis des mois, ce qui a provoqué l’usure des pouvoirs de Billy. Ce dernier apprend alors qu’il peut être responsable de l’Apocalypse, et comprend qu’il doit « grandir », autant pour vaincre Pride (un Péché particulièrement agressif) que pour se « libérer » du poids du sort de Freddy. Finalement, Billy acte qu’il va devoir rester dans le Rocher pour remplacer le Sorcier, mort dans le futur et donc dans le présent (ah ?) et empêcher les monstres de s’échapper. Mais tout ça sera continué dans Titans Academy #8, alors que Dane semble au coeur de l’imbroglio infernal.
Bon. Ca se lit, hein, et c’est assez dynamique. Je suis content de revoir le Black Adam de Future State, que j’avais trouvé touchant et c’est bien qu’il soit ici… même si, en fait, j’espérais / je croyais que c’était celui de la Justice League, qui veut « bien faire ». La rencontre avec Billy est bonne, mais je reste gêné par l’idée qu’il doive « grandir » en abandonnant l’idée de soigner son ami… c’est un peu dérangeant, en fait.
Je suis aussi un peu gêné par cette fin qui n’en est pas une et, aussi, l’idée d’un Billy qui revient finalement au statut qui était le sien il y a… dix/quinze ans ? A l’époque de Trials of Shazam.
Clayton Henry propose des planches efficaces, mais avec un style passe-partout.

Une mini-série qui aura été essentiellement une déception. Gros bof.