SHE-RA ET LES PRINCESSES AU POUVOIR (Saisons 1-5)

Personnage de la franchise des Maîtres de l’Univers, She-Ra sera l’héroïne d’une nouvelle série produite par Netflix et Dreamworks Animation Television.

Le dessin animé She-Ra et les Princesses au Pouvoir raconte l’histoire d’une orpheline nommé Adora, qui laisse derrière elle son ancienne vie dans la Horde lorsqu’elle découvre une épée magique qui fait d’elle la mythique princesse guerrière She-Ra. Elle trouve alors une nouvelle famille dans la Rébellion et s’allie avec un groupe de princesses pour combattre les forces du mal.

She-Ra et les Princesses au Pouvoir est développé et produit par Noelle Stevenson (Lumberjanes) et Chuck Austen (Steven Universe, Les Croods : Origines…).

Diffusion : prochainement sur Netflix.

Netflix saura ranimer la flamme ?

Il y a aussi la reprise de Thundercats qui a l’air particulièrement croustillante pour un jeune public. Rien que visuellement, c’est très couillu.

La bande-annonce :

Je trouve ça très très moche et sans personnalité. On dirait du “Totally Spies” version heroic fantasy…
Rien à voir avec l’original que j’aimais bien, surtout pour le petit personnage qui était caché dans chaque épisode (et révélé à la fin).

:roll_eyes:

V1_SY1000_CR0%2C0%2C657%2C1000_AL

MV5BOTMyZmFjMDMtMTkzOC00MjFkLWEyN2MtOTJlMDZjNGVkNzAxXkEyXkFqcGdeQXVyMTkxNjUyNQ@@.V1_SY1000_CR0,0,646,1000_AL

Intrigant.
Tu peux m’en dire plus?

Dans chaque épisode, il y avait un petit personnage, Lookie, qui se cachait dans les décors. A la fin de l’épisode, il montrait où il s’était caché pour ceux qui l’avaient raté.

image9071

Amusant.

Ce qui était marrant, c’est qu’à force je savais de façon quasi-sûre dans quel décor il était planqué.
C’était presque toujours dans une scène où il y avait une végétation luxuriante.

Exemple :

lookee32

La bande-annonce de l’ultime saison :

Super j’ai hate de découvrir cette nouvelle saison !
TweakBox word counter Tutuapp

Je remonte le sujet pour dire tout le bien que je pense de cette série.

A la base, je n’en attendais rien à part un moment d’échange avec mes enfants, 6 et 8 ans, garçon / fille.

La construction est classique sur la 1ère saison, on y retrouve Adora, futur She-Ra, découvrant qu’elle est dans le mauvais camp, que tout ce qu’elle croyait est faux, blablabla.

Mais la force du DA, au-delà de son animation soignée et de son générique hyper accrocheur, c’est la brouette de messages tolérants qu’il envoie.
Et sans que ça soit lourd.

Les princesses ne sont pas mono-types : ce ne sont pas les Winx quoi ! Au-delà de la couleur de cheveux, il y en a des rondes, des maigres, etc.
On nous glisse ensuite le couple homoparental avec les 2 pères de Flechdor.
Et on ne peut que tilter au fil du développement des persos de l’attirance évidente de Catra pour Adora dont la méchanceté est surtout due à une relation déçue.

Ca permet au passage d’expliquer aux enfants que certaines personnes aiment des garçons, d’autres des filles et que ça n’a rien d’anormal. Ou comment aborder des sujets simplement.

Ce qui est génial, c’est que c’est posé là, sans bruit, de façon normale (Flechdor a 2 papas, point)
et que dire de la scène de fin, même moi, j’avais les larmes aux yeux…

On y parle SF, vie éternelle, manipulation génétique, génocide, amours.
Et en plus ça finit ! Et bien !

A voir quoi !