SPAWN'S UNIVERSE (Todd McFarlane, collectif)

L’univers Spawn créé par Todd McFarlane s’étendra en 2021 avec plusieurs nouveaux titres. Tout commencera en mai dans Spawn #319 avant de se poursuivre en juin dans le one-shot Spawn’s Universe. Trois nouvelles séries sont ensuite annoncées : King Spawn en août, The Gunslinger en octobre et The Scorched en décembre.

Parmi les noms confirmés, pour les intérieurs et les couvertures, il y a notamment Donny Cates, Frank Quitely, Greg Capullo, Marc Silvestri, Jim Cheung, Sean Gordon Murphy, Arthur Adams, J. Scott Campbell, Mike Del Mundo, Aleš Kot, Jason Shawn Alexander, Carlo Barberi, Brett Booth, Javier Fernandez, David Finch, Jonathan Glapion, Kevin Keane, Puppeteer Lee, Sean Lewis, Ben Oliver, Paulo Siqueira, Stephen Segovia et Marcio Takara.

Ci-dessous, les premières pages de Jim Cheung pour le numéro spécial Spawn’s Universe :

su11

su12

su13

C’est joli, mais le style « clair » me surprend sur la franchise Spawn.

J’applaudis l’ambition et le courage de lancer ça en 2021, en comics. Mais je suis un peu dubitatif sur le discours pour créer un univers partagé « comme DC et Marvel ».
Déjà, parce que la franchise Spawn a déjà essayé et lancé ça, un peu : la mini-série Violator, les mini-séries Angela initialement, Cy-Gor, tous les dérivés de Spawn (Medieval, etc.), Haunt… le Spawnverse existe déjà, en fait, même si maintenant on passe à quelque chose de plus massif et lourd.
Ensuite, parce que je ne suis pas certain que ça tienne à moyen-terme : ça va bien vendre au début, mais finalement l’univers se base « uniquement » sur Spawn et ses pouvoirs, ses dérivés. Au lancement de DC et Marvel, les éditeurs diversifient rapidement leurs catalogues avec plusieurs origines, plusieurs orientations… là on a des Spawners, deux séries sur Spawn et un Spawn cow-boy. On risque de vite tourner en rond.

Arlésienne. Ils en parlaient déjà en 1992.

Vraiment ? Je n’étais pas là, et les échos sont trop divers pour que je m’y retrouve.
Après, c’est l’annonce ici.

Alors que DC comme Marvel n’avaient pas pensé leurs univers comme partagés au départ…
Ça s’est fait progressivement.

Tori.

1 J'aime