SPECTACULAR SPIDER-MAN : L'INTÉGRALE 1981-1988 (Collectif)

image

Je continue de rattraper mon retard de lecture sur les intégrales. Peter David nous livre des récits plus proche de l’homme de la rue. C’est pas forcément ce que je préfère. Mais certains récits sont agréables. Par contre un peu d’unité graphique aurait été pas mal. Dans ce tome, c’est la valse des dessinateurs et des encreurs et c’est bien dommage. Le tome suivant à l’air d’être encore pire à ce niveau là, va falloir que je m’accroche.
Y’a-t-il des runs sympas qui arrivent par la suite? Pareil pour les web of spider-man. Je me tâte à ne poursuivre que les épisodes d’amazing.

Conway durant les années Salicrup (87-91) puis DeMatteis (mieux que Michelinie en face).

Le parent pauvre des titres Spider-Man de cette période, donc le plus dispensable.

Merci.

SPECTACULAR SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1988

Gerry Conway, Peter David, Sal Buscema I 304 pages, 36,00 €

Une année qui marque un tournant dans la série avec la fin de l’ère Peter David et l’arrivée au scénario de Gerry Conway, l’homme qui a tué Gwen Stacy ! Parmi les vilains, la Tarentule et Tombstone sont à l’honneur dans des épisodes mythiques !

(Contient les épisodes US Spectacular Spider-Man (1976) 134-145 et Annual 8, précédemment publiés dans BEST OF MARVEL : SPIDER-MAN – LA MORT DE JEAN DEWOLFF, MARVEL OMNIBUS : THE EVOLUTIONARY WAR et Nova 135-143)

15 JUIN

Mon dieu que j’aime ce run Conway/Buscema…

Qui souhaitait depuis longtemps une réédition de cette période (alors que DeMatteis attend toujours une réédition de son run), en ayant marre à force d’être réduit à son rôle de fossoyeur de Gwen (à ce sujet, l’Annual 8 lui a permis de retconner la véritable nature du premier clone de Gwen, avant que cela ne se complique encore plus avec la seconde saga du clone).