Spider-man universe #1-16

[quote]SPIDER-MAN UNIVERSE 1
trimestriel, 5,50 EUR, 112 pages
Un trimestriel Spider-Man flambant neuf ! Dans ce premier numéro, les débuts de Venom/Flash Thompson. Le symbiote alien entame une nouvelle ère sous l’égide de Rick Remender et Tony Moore.
(Contient les épisodes US Venom (2011) 1-5)
SORTIE LE 16 MARS ![/quote]

Lien
facebook.com/PaniniComicsFrance

Pas mal du tout les débuts de venom, remender lance des pistes, explore le passé de flash, ramène des vilains…
Niveau graphique tony moore est excellent et si fowler n’égale pas le premier il reste dans le ton du premier.

Un bon début j’attends la suite avec impatience

Pour l’instant, j’ai pas pris.
J’ai pas particulièrement envie de lire du Venom, et bon, y a un peu trop de Tony Moore pour moi et pas assez de Tom Fowler.
C’est pas comme si je n’avais rien à lire, non plus…

Jim

T’aime pas moore???
Perso j’ai trouvé les passages de fowler pas assez lisible, bon faut dire que ça se passe dans des grottes de la terre sauvage, donc pas très lumineux ça aide pas trop

Jamais trop aimé, non.
Je trouve ça très amateur, en fait.

Jim

Tout comme Tsouin, j’ai aimé. Et j’aurais préféré que Moore dessine tout parce que les planches de Fowler, que je ne connaissais pas, sont nettement moins bonnes.

Beaucoup d’action dans ce premier numéro et cette façon vraiment originale de remettre Flash Thompson au premier plan…je suis vraiment curieux de voir comment va évoluer la relation de Flash avec le symbiote. Remender lui construit un petit monde (son supérieur, ses nouveaux ennemis…) qui va être plutôt sympa à suivre. Et il n’oublie pas pour autant le passé du perso comme en témoigne le 5ème épisode dans lequel Flash doit de nouveau affronter son père . Les blessures sont toujours ouvertes et ça m’a rappelé les très bons épisodes de DeMatteis sur Spectacular Spider-Man.

Dessins inégaux mais franchement un très bon début.

Il est vrai qu’il avait le talent pour explorer et détailler les traumatismes de Peter Parker Et Harry Osborn.

J’ai beaucoup aimé, j’attend la suite avec impatience. Le personnage de venom est vraiment intéressant.

En cours de lecture, je trouve ça assez moyen pour le moment, c’est pas un Moore des grands jour, le niveau dessin est franchement en dessous de ce que j’ai pu lire avant, le scénario est sympa, mais pas franchement au top, j 'avoue être déçu à mis parcours de lecture.

Non, pire, c’est un Tony Moore diminué par Miki & co et John Rauch. Les planches en noir et blanc, ça donne tout autre chose.

Début moyen pour ma part. Pourtant il y’a des choses intéressantes comme les deux “nouveaux” vilains mais l’ensemble le récit n’a pas prit sur moi.

Fini le bousin et j’ai pas été pris non plus je pense pas faire la suite, c’était vraiment très moyen.

[quote=“Jack!”]

Non, pire, c’est un Tony Moore diminué par Miki & co et John Rauch. Les planches en noir et blanc, ça donne tout autre chose.[/quote]

Oui j’ai été déçus du passage à la couleur en plus sur certaine page il y a un effet de flou totalement désagréable qui fout en l’air le dessin de Tony Moore…Sinon j’attends la suite en espérant que niveau graphique ça va plus vers le haut que vers le bas…

par contre y a un épisode 0 ou un prologue ?? car pour moi la dernier fois que j’ai vu flash c’était aussi en chaise roulante mais la bave au lèvre dans le deluxe consacré à jenkins / ramos…et là je le retrouve éclopé porteur du symbiote :l

Je n’ais lu que l’épisode .1 de Venom dans la reuvue kisque 'spider-man" mais sa m’a vraiment donné envie de lire la suite. de plus, la série est assé avancé aux states alors commnt pensé vous que cela va évoluez, doit-on attendre trois mois pour lire les prochaines aventures de notre symbiote préfér ou faut-il s’attendre à une revue (kiosque ou librairie) créez spécialement pour lui.
Personnellement je doute un peu pour un mensuel intitulé “Venom” mais vu que marvel à relancé pas mal de séries, a-t-il une chace de sortir avec d’autres super-héros (commes les defenders par exemple)?

Merci d’avance pour votre réponse.

la suite se trouvera dans spider man universe 3 donc dans 6 mois ^^

[quote=“zephon”]

Non, pire, c’est un Tony Moore diminué par Miki & co et John Rauch. Les planches en noir et blanc, ça donne tout autre chose.

Oui j’ai été déçus du passage à la couleur en plus sur certaine page il y a un effet de flou totalement désagréable qui fout en l’air le dessin de Tony Moore…Sinon j’attends la suite en espérant que niveau graphique ça va plus vers le haut que vers le bas…

par contre y a un épisode 0 ou un prologue ?? car pour moi la dernier fois que j’ai vu flash c’était aussi en chaise roulante mais la bave au lèvre dans le deluxe consacré à jenkins / ramos…et là je le retrouve éclopé porteur du symbiote :l[/quote]

Tu as raté One More Day et Brand New Day, ou Flash devient un marines se fait blesser à la guerre et revient avec les deux jambes en moins, mais avec l’honneur d’avoir accompli son devoir envers le drapeau.

[quote=“Shiroi Ryuu”]Je n’ais lu que l’épisode .1 de Venom dans la reuvue kisque 'spider-man" mais sa m’a vraiment donné envie de lire la suite. de plus, la série est assé avancé aux states alors commnt pensé vous que cela va évoluez, doit-on attendre trois mois pour lire les prochaines aventures de notre symbiote préfér ou faut-il s’attendre à une revue (kiosque ou librairie) créez spécialement pour lui.
Personnellement je doute un peu pour un mensuel intitulé “Venom” mais vu que marvel à relancé pas mal de séries, a-t-il une chace de sortir avec d’autres super-héros (commes les defenders par exemple)?

Merci d’avance pour votre réponse.[/quote]

Euh Vénom est sortie vu que ce spider-man universe lui est consacré et que l’on a les 6 premiers numéros, donc c’est bien sorti :wink: . Pour la création d’un mag Vénom, ça ne serait pas le premier créer par Panini, il faut voir, mais la tendance ne semble pas aux mag avec 2 séries dedans (cf voir les séries Ultimate regroupé dans un seul mag maintenant.)

Quand aux Defenders je pense que c’est quelque chose de prévu.

Non Venom sera dans SPidey Universe… La série revient dans le 3 de septembre avec des one shots liés à SpiderIsland.
Defenders integre Marvel Heroes au 17 de juin.

Je ne suis pas un grand fan du symbiote (c’est toujours un peu bourrin dans l’ensemble), mais là ce qui m’intéresse plutôt, ce sont les relations que le symbiote entretient avec Flash et l’avenir de Flash.
D’autant que ça va assez vite finalement. J’ai eu peur qu’on nous gratifie de 15 missions avant de rentrer dans le vif du sujet, à savoir, quand le symbiote et Flash risquent la fusion définitive.
Même si ce n’est pas vraiment ma came, c’est intéressant tout de même.

Je ne sais pas trop pourquoi, sans doute pour arriver à une quinzaine d’euros et faire une carte, mais samedi j’ai pris ce numéro avec quelques autres trucs (donc le dernier recueil des vieilleries de Picsou, avec que des trucs spatiaux, très sympa à vue de nez…).
Hé bien le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne suis pas vraiment enthousiasmé.

[quote=“Jack!”]http://www.mdcu.fr/upload/comics/covers/fr/img_comics_2407_spider-man-universe-1.jpg

[quote]SPIDER-MAN UNIVERSE 1
trimestriel, 5,50 EUR, 112 pages
Un trimestriel Spider-Man flambant neuf ! Dans ce premier numéro, les débuts de Venom/Flash Thompson. Le symbiote alien entame une nouvelle ère sous l’égide de Rick Remender et Tony Moore.
(Contient les épisodes US Venom (2011) 1-5)
SORTIE LE 16 MARS ![/quote]

Lien
facebook.com/PaniniComicsFrance[/quote]

Moi, je suis pas trop fan de Venom, un personnage que j’ai toujours trouvé crétin, violent, abruti, limité dans ses possibilités et pour tout dire caricatural. Et changer le porteur du symbiote (surtout pour détruire le Scorpion), ça m’a toujours paru une manœuvre de désespéré. Mais bon, c’est Flash Thompson, et j’aime bien Flash Thompson.
Alors bon, voilà, le recueil est composé d’histoires relativement courtes, qui permettent de montrer différentes situations et le potentiel du statu quo (en gros, un agent gouvernemental à pouvoir supervisé par un agent de liaison qui ne l’aime pas : un bon gros décalque d’Invincible ou Brit, et vu que je n’aime pas ce que fait Kirkman, ça part sur de mauvaises bases). L’avantage cependant à offrir rapidement des histoires qui se résolvent en un ou deux épisodes, c’est que tout est posé et résolu très vite, et que le scénario offre plein d’action. Remender pose des concepts sympas (les casques bleus en armures d’Iron Monger, c’est bien…), ravive de vieux vilains (Jack O’Lantern, le Crime Master…), rénove des concepts un peu poussiéreux (le vibranium du pôle nord…), et il utilise la pagination impartie pour poser des choses au niveau de la vie privée du héros (Betty, tout ça…). Donc il fait plutôt bien son boulot.
Même si ce qu’il raconte n’est pas très intéressant : un personnage central qu’il a le courage de reprendre alors que les scénaristes se sont acharnés dessus pour en faire un ramassis de clichés et de pathos facile, des ennemis (comme Kraven…) qui sont là pour faire tapisserie… Une chose intéressante, l’évolution des rapports avec Peter Parker, qui est pas mal. Mais toute la partie sur l’alcoolisme du père, même si c’est très bien écrit, c’est quand même une énième vague dans la déferlante de misère sociale post-Zola qui tombe sur le personnage. C’est tellement outré qu’on s’en fout un peu, au final.

Face à ce récit quand même un peu consternant (dieu merci, c’est rapide et plein d’action…), il y a la catastrophe du dessin. Alors certes, Tony Moore n’est pas aidé, puisqu’il est encré par des gens encore plus crispés et hystériques que lui, qui rajoutent des détails inutiles et retire le peu de moelleux de son dessin. Et les couleurs plâtreuses que John Rauch étale à la truelle sur ses pattes de mouches n’aident pas à rendre lisibles les planches. Je me demande si les editors ne sont pas aveugles, parfois.
Mais Tony Moore, c’est quand même un grand mystère, pour moi. Ce type travaille depuis des années dans l’industrie, et chez des éditeurs ou sur des séries qui ne sont pas au fond du panier, mais il n’a toujours pas appris à dessiner. Sur ses machins chez les indépendants, sur Walking Dead, par exemple, je me disais qu’il était jeune, qu’il pouvait toujours progresser, que son style craopteux fanzineux convenait pas mal à un univers sale de zombies pourrissants… mais depuis, je n’ai pas vu de progrès. Le seul point positif, c’est son Spider-Man, puissant et lourd, qui m’a rappelé la version de Mike Zeck. Mais dans l’ensemble, c’est toujours aussi mauvais : les personnages sont raides, les expressions ne sont pas caricaturales mais déformées, les mains sont constamment ratées, les visages sont d’une grande laideur, les décors sont plats et remplis de petits détails inutiles qui ne cachent pas la misère, les personnages sont souvent cadrés super loin (on se croirait dans du franco-belge, pitié…), bref, c’est un peu une catastrophe.
Au milieu de ce carnage, on a les pages de Tom Fowler, qui comme à son habitude livre un travail vraiment plaisant. La narration est claire est limpide, les personnages sont sympathiques et touchant, la mise en scène est beaucoup plus racée (l’arrivée de Jack O’Lantern ou le coup de fil final de Flash, c’est des belles scènes). Les visages sont beaux et expressifs, les mains sont très vivantes, l’encrage est vif et inimitable. Les anatomies et les positions des personnages sont à la fois très naturelles et légèrement outrées, le résultat est très vivant et rappelle assez souvent ce que Bret Blevins fait. Y a un peu de Rick Leonardi, aussi, parfois, dans les trombines et les silhouettes.
Nul doute que si Fowler avait dessiné tous les épisodes, ça aurait été bien plus plaisant. Mais en tout cas, j’espère le voir plus souvent dans les comics Marvel, j’aime beaucoup son travail.

Bref, je ne regrette pas autant mon achat que pour le premier Avengers Extra, mais pas loin, quand même…

Jim