SUPER (James Gunn)

Tiens, je vois que personne n’a parlé de Super.
En gros, le pitch du film est un peu le même que Kick-Ass: un homme ordinaire décide de devenir un super-héros.
Mais là, il le fait pour des raisons différentes (sa femme s’est barré avec un dealer) et surtout, c’est pas un ado qui s’ennuie, c’est plutôt un mec un peu glauque avec d’occasionnelles crise d’hallucinations.
Quand on m’a présenté le film, on m’a dit “tiens, regarde, c’est plus trash que Kick-ass”. Je voyais pas bien comment c’était possible. Eh ben ça l’est.
Rainn Wilson, qui incarne le “héros”, est vraiment pas net, un peu dans le style du perso qu’il a dans The Office, mais en pire. On ne cache pas le pathétique ou l’ennui des situations. Et puis le casting n’est pas dégueu: Ellen Page (dont le perso n’est pas très net non plus), Kevin Bacon, Liv Tyler (qui fait bien la junkie)…
Franchement, c’est un peu glauque, très violent (limite gore par moment), mais c’est un film bien intéressant sur les homemade superheroes :slight_smile:

Le film est plus directement en prise avec le rapport que les fanboys entretiennent aux héros.
C’est un film de fanboy, pas un film de super-héros.

Après, il maintient jusqu’au bout un doute sur la réalité de ce que l’on a vu : est-ce vraiment arrivé, ou bien est-ce l’imagination du fanboy ? C’est soit une mise en abyme vertigineuse, soit un mauvais calcul. Je ne sais toujours pas.

Jim

y a un peu des deux quand même parce que le perso principal n’est pas un fan boy
un illuminé certes (ce qui est sans doute une qualité pour être un super-héros), mais pas un fan boy, il n’y connait vraiment rien
sa sidekick est une fan boy totale

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le film, voici la bande-annonce :

Vu l’importance qu’elle a dans le film, et le fait qu’elle n’est ni secondaire ni ridiculisée, ça en fait autant donc un film de fanboy.

Ça prend le sujet du super-héros du point de vue de la perception qu’en a son public, comme Kick-Ass ou Defendor.

Jim

J’avais adoré Horribilis et les courts-métrages de la collection PG-Porn m’avaient bien amusés. En attendant Les Gardiens de la Galaxie (le premier blockbuster de James Gunn), j’ai finalement regardé Super cette semaine…et là, je suis un peu plus partagé.
Entre film de super-héros et délire de fanboy, entre comédie et horreur, entre drame et romance, Super emprunte de trop nombreuses voies et finit par se perdre en route. Il y a des moments vraiment enthousiasmants dans ce film, qui peuvent être tout de suite contrebalancés par des scènes qui laissent une véritable sensation de malaise devant les actions de ces “super-héros du quotidien”. Gunn ne maîtrise vraiment pas son sujet et a du mal à se départir de ce fourre-tout très Tromaesque sur les bords (la débauche gore du final a du plaire à Tonton Lloyd).
Dommage, car il y a tout de même de chouettes idées de mise en scènes (le Doigt de Dieu et les multiples hallucinations de Crimson Bolt) ainsi qu’une chouette distribution (et puis, il y a l’excellentissime Nathan Fillion en Holy Avenger, et ça c’est du tout bon)…mais dans le genre “homemade super-heroes” pour reprendre le terme de Cubik dans son premier post, je lui ai préféré le méconnu Defendor avec Woody Harrelson…

Pareil, même si je me rappelle m’être bien amusé avec Super (surtout dans les scènes d’Ellen Page, en fait). Mais au contraire de Defendor, James Gunn et l’acteur Rainn Willson ne parviennent pas à rendre le héros attachant et le film parait un peu vain.

[size=85]Griff the Invisible était sympa aussi.[/size]

Tiens, je ne le connaissais pas celui-là…mais après une pitite recherche, je vois qu’il est toujours inédit en France…

Tiens, en zieutant la filmo de James Gunn, je me suis aperçu que les super-héros et lui, c’est une longue histoire.
En 2000, après son départ de Troma et avant ses scénars pour L’Armée des Mortset les deux Scooby-Doo (vraiment éclectique, le bonhomme), il avait écrit la comédie à petit budget The Specials, sur le quotidien d’une équipe de super-héros…ou que font ces héros lorsqu’il n’y a pas de menace à affronter (il joue d’ailleurs l’un des membres des Specials). Le film est resté inédit en France.

J’ai trouvé ça assez vain. Pas mauvais, mais rapidement oubliable…