Système de Variant non utilisé ?!

Salut tout le monde, quelqu’un pourrait m’exliquer pourquoi sur la BDD manga, vous n’utilisez pas le système de variant ? C’est franchement chiant de devoir aller chercher une autre édition alors que c’est la même chose avec une couverture différente (cas Head trick / One piece… et bien d’autres…)

1 J'aime

Parce que souvent ce sont des éditions différentes avec des ISBN différents contrairement aux comics.
Quand c’est une variante c’est utiisé

1 J'aime

Des fois je le fais, mais ça dépend du point de vue. Comme vient de le dire Oni, c’est surtout à cause des ISBN. Je ne sais pas trop comment se fait l’ajout via les collections, mais je sens que ça serait encore plus n’importe quoi pour les membres en mode “je prends le premier qui vient”.

Et quand réédition il y a, c’est souvent avec un contenu légèrement différent au passage, histoire de motiver l’achat.

Et formellement, le concept de “variant” sur des bouquin à jaquette, dans le genre “prends moi pour un couillon”…

Ce qui est faux puisque dans les comics les variants ont un autre ISBN, le seul truc qui change c’est la cover, je prends le cas du one piece, c’est juste une autre jaquette, pour un ubel blatt de mémoire, c’était la même chose ! Et quand bien même s’il y a imaginons 5 pages de bonus en plus, vu que c’est exactement le même format, ça reste une variant. C’est inutile de le séparer de la collection de base, les variants permettent justement de bien avoir une continuité… et d’autant plus d’optimiser le nombre d’édition

1 J'aime

Soit t’es un vrai collectionneur soit tu l’es pas. S’il y a 5 pages bonus en plus c’est un autre isbn donc c’est un tome à part.

1 J'aime

Non je te dis que l’isbn est différent quand il change juste la couverture, ton raisonnement est erroné. Dans la philosophie de la collection, c’est pas intelligent, là par exmple j’ai le OP 83 variant, donc dans ma collection, j’ai tous les volumes sauf le 83, ce qui est illogique…
Pareil lorsqu’une variant sort, le collectionneur n’est pas averti de sa sortie, ce qui est dommageable pour lui…

Bah non, le gestionnaire montre qu’il y a X numéro Y et le user sélectionne la couverture qu’il a, c’est très simple pour le coup.

1 J'aime

Moi je veux bien si ça change de politique, mais faut qu’on m’explique ce qui rentre ou pas, parce que les tomes anniversaires, les éditions Japan Expo, etc… tout va y passer.

Pour ce qui est des simples rééditions, là je suis plutôt pour, mais si c’est pour que qqn repasse derrière c’est pas la peine. Autant quand on cherche un édition, on la voit sur la page, alors la mettre en variante ce n’est pas trop compliqué même si elle perd en visibilité, autant une variante dont on ne sait pas que c’est telle ou telle édition, ça peut inciter les gens à la reproposer en édition en doublon, doublons qui je le sens risquent d’être soulants en surnuméraire.

Quand c’est 3x la même couv’, je ne sais pas trop comment ça rend.
Avec les système actuelle ça propose "Titre T.X (nom de l’édition)"
On peut modifier le nom de l’édition à loisir, donc c’est plus simple comme ça je trouve.

Attention, je parle bien pour des volumes qui ont bien le même façonnage. C’est franchement pas logique de dissocier les éditions si le volume se présente de la même manière, qui plus est avec une numérotation continue, ça signifie que c’est réfléchi dans la continuité.
Alors oui, si le volume passe en HC ou est agrandi, etc. Ok là c’est logique, en soit c’est bien différent, mais quand ce qui change c’est une jaquette qui brille… Là je suis loin d’être d’accord avec vous (mais loin loin loiiin)

Je suis à la fois d’accord et en désaccord avec Blacki…
Dans le cas d’une variante qui n’a de différent que la jaquette, je suis, comme lui, d’avis de la passer en variante, même si l’ISBN est différent (ici, la One piece 83), surtout si la date de sortie est la même (et pour les collections, de toute façon, la variante qu’on ne possède pas apparaît dans les tomes manquants).
En revanche, je suis en désaccord avec lui quand il dit [quote]
Et quand bien même s’il y a imaginons 5 pages de bonus en plus, vu que c’est exactement le même format, ça reste une variant
[/quote]
Pour moi, si le contenu est différent, ce n’est plus une simple variante, mais bien une édition spéciale.

Ah, et concernant les comics, il y a deux codes barres : un qui correspond à la série (et est destiné aux kiosques, qui remplacent un numéro par le suivant) et un au volume, qui reprend l’ISBN (destiné aux librairies)… Par le passé, les variantes avaient parfois le même ISBN (et donc même code barres), notamment quand elles étaient au même prix, mais de nos jours, chaque variante a son propre ISBN (il faut dire que la pratique est devenue monnaie courante).
Non, ce qui gêne, surtout, c’est que les lecteurs de mangas sont peu habitués aux variantes… en général, on se contente d’éditions spéciales avec du contenu bonus (CD, DVD, gadget, booklet, etc.), pas de tomes identiques avec juste un visuel différent (hors rééditions).

Tori.

Alors si imaginons que ce tome 83 avait genre 5 pages de croquis de la couverture exclusive avec le même façonnage vous êtes prêts à le sortir de la continuité de la collection ? Je trouve ça illogique.

Je prends exemple avec Injustice en comics, le tome 1 au début était vendu avec le jeux vidéo version PC. puis il est ressorti plus tard sans le jeux PC. Le bouquin en soit était identique, l’ISBN différent. Pourquoi en sortir un de l’édition ? les deux sont des “variants” au même titre et comme ça peu importe quel volume le user a ajouté dans sa collection, il recevra une notification à la sortie d’un nouveau tome !
Je ne comprends pas cette lubie de tout séparer… alors que le format est identique.

Après évidemment si on est sur un autre format, c’est bien une édition spéciale, je parle bien dans un format identique.

Ben c’est un peu le principe d’une édition spéciale. Si y’a des bonus c’est pas la version de la continuité de la collection.
C’est pour ça d’ailleurs qu’il y a le système pour indiquer que tel volume de la collection n’est pas manquant.
Une “variant” pour moi c’est juste un visuel de couvertures mais ce cas se retrouve extrêmement rarement dans le manga.
C’est plutôt toi à mon sens qui fait un usage abusif des variants.

1 J'aime

On est bien d’accord : juste un visuel différent, et c’est très rare en manga.

En tout cas, ce qui est gênant, c’est que les variantes apparaissent par défaut dans les manquants. Il faudrait que ce soit une option (par défaut, ça n’apparaîtrait pas dans la liste des manquants, sauf si on indique le contraire dans les préférences : il y a à mon avis moins de personnes qui préfèrent que la liste des manquants leur indique toutes les variantes qui leur manquent).

Tori.

Donc une variante c’est plus un choix de coloris en option sur une version de base qu’une version suréquipée ?
Mais si l’ISBN diffère, niveau prix ou date de parution, c’est censé être identique ?

Pour ce qui est de la continuité de la collection, si c’est un tome comme ça, ça ne dérange pas trop de mettre une édition de plus, et si c’est récurent, prolonger cette édition parallèle n’est pas dérangeant non plus. J’ai regardé tes deux exemples sur Head Trick et One Piece, je ne vois pas vraiment la nécessité de la variante.

Parce que ce qui est exclusif n’est pas dissociable du reste, donc le reste commun devient exclusif sur l’ensemble.
On peut imaginer le contraire, car en pratique ça existe, par exemple, sur FMA, http://www.manga-sanctuary.com/fiche_serie_editions.php?id=1629 , les tomes collectors de l’édition originelle n’ont pas été séparés, mais les bonus ont chacun leur volume. Le fait que ce soit mis à part rejoint aussi le type des 5 pages en plus, mais ici on peut les “détacher”, de sorte qu’un tome simple peut devenir le collector ou inversement au gré des achats/ventes. En soit, cette particularité extrapole la non utilité de l’utilisation de variante sur le type 5 pages en plus.

De tête, je crois que la seule variante que j’ai ajouté c’est celle-ci :
http://www.manga-sanctuary.com/fiche_serie_parution_tomes.php?id=377&id_edition=16288&id_parution=74408
à tort ou à raison, je l’ai sentie comme telle.

[quote=“Willos, post:13, topic:180190”]
Pour ce qui est de la continuité de la collection, si c’est un tome comme ça, ça ne dérange pas trop de mettre une édition de plus, et si c’est récurent, prolonger cette édition parallèle n’est pas dérangeant non plus. J’ai regardé tes deux exemples sur Head Trick et One Piece, je ne vois pas vraiment la nécessité de la variante.[/quote]
La nécessité de la variant est que là j’ai 2 édition différente dans les 2 cas lors que le seul truc qui change est la jaquette. Ces variants ont la même numérotation, le même format et contiennent exactement le même contenu en termes d’histoire. Donc pourquoi les différencier ?

Là où je ne vous pige est que l’éditeur le considère dans la même collection puisque c’est non seulement la même numérotation mais aussi le même format de bouquin. Pourquoi le dissocier ? même s’il y a un goodies en plus, ça reste dans la continuité…

Mais mon problème est surtout autre. Prenez madame Michu, le quidam lambda, elle utilise notre BDD pour être informée des sorties de ses BDs. Or si elle lit One piece, avec votre point de vue, elle ne sait pas que dans la collection qu’elle suit il y a une autre couverture disponible qui pourrait plus lui plaire, alors que c’est la même collection ! C’est dommage non ?
Si on a développé le système des variant en comics, c’est aussi pour ce souci là.

J’avoue ne pas comprendre ton exemple car les tomes semblent séparés vu le cas des 2 cas spécifiques promo et collector.

En fait je ne parlais pas de la collector “Album” (qui du coup pourrait être une variante du 6 ?), mais des tome 0.
Par exemple le carnet de croquis était vendu avec le tome 15, dans une édition collector, sauf que le tome 15 de celle-ci à pour ISBN 9782351421598, le même que celui vendu seul.
Or le carnet a pour ISBN 9782351422038, mais il est écrit “ne peut être vendu séparément”.

Donc les pages bonus ne créent pas la variantes de l’éditions standard, mais sont un autre produit en elles-même. Lorsqu’on a une édition avec du contenu en plus, a fortiori lorsqu’il n’est pas détachable, alors c’est un autre produit, donc pas une variante.

Maintenant je veux bien croire qu’il y a débat, par exemple sur le bonus en question et sa façon de l’intégrer.
Si c’est une tasse, est-ce utile de mettre une édition collector ou une variante ?
Si c’est un autre volume, doit-on considérer l’ensemble comme une édition coffret à part, ou comme deux variantes des chacun des tomes, qui plus est si ce n’est pas sur le même fiches.

Cela fait longtemps que je me pose cette question, mais pas tant avec les variantes, que j’utilise peu, mais avec la fonction “contenu dans”. C’est plus au niveau de la comptabilisation de chaque produit que je m’interroge, contenu et contenant.
Si je possède l’édition Y, où Y=a+b, alors techniquement je devrais être compté en possesseur de a et de b, mais il faudrait alors quand dans la collection a et b soient spécifié comme issus de Y.
Plutôt que de faire des doublons ou des fiches spéciales, la possibilité d’avoir des éditions communes à deux fiches serait pas mal.

Si la variante est peut-être utile aux comics, pour le reste on est sur une structure horizontale basée sur l’édition. Plus que la variante, ce serait alors une refonte vers une verticalisation du classement, où un tome se déclinerait alors en ses différentes versions. Sauf que pour la plupart des séries, le plus grand nombre est celui des tomes, pas des versions, donc je pense que l’arborescence actuelle est plus compréhensible pour ceux qui l’utilisent, car le gestionnaire sert plus a postériori d’un achat (dont le possesseur connait le contenu).

Pour le cas de l’utilisateur lambda, je crois que “surveiller la série” permet d’avoir les sorties autres que celles dont on possèdes les tomes, pas sûr mais je ne me rappelle plus des ce qui est lié ou non, notes, avis, etc…