TEEN TITANS : THE JUDAS CONTRACT (Sam Liu)

Comme chaque année, Warner Bros Animation a dévoilé au San Diego Comic Con les titres des 3 prochains longs métrages d’animation DC : Justice League Dark, Teen Titans : The Judas Contract et Batman & Harley Quinn.

Suite directe de Justice League vs Teen Titans (qui annonçait l’arrivée de Terra), ce film sera une libre adaptation de The Judas Contract, un arc narratif en 4 épisodes publié en 1984 dans les pages de Tales of the Teen Titans et qui est souvent cité parmi les meilleures histoires concoctées par Marv Wolfman et George Perez lors de leur run légendaire.

À noter que Marv Wolfman et George Perez avait déjà travaillé en 2006 sur une version animée de The Judas Contract avant l’abandon du projet.

Les premières images :

Deathstroke aura en version originale la voix du regretté Miguel Ferrer. L’acteur révélé par son rôle de Bob Morton dans le Robocop de Paul Verhoeven avait fini d’enregistrer ses dialogues quelque temps avant de perdre son combat contre un cancer de la gorge (voir la rubrique In Memoriam).

Fan de comics lui-même, Miguel Ferrer était un habitué des doublages de personnages de dessins animés. Comme l’a précisé Jack! :

La bande-annonce :

youtube.com/watch?v=TmpUh7U7Sqk

C’est une belle revisite que nous avons là. Non exempte de petits défauts, certes, mais globalement, c’est assez bien foutu.

En introduction, on nous présente l’arrivée de Starfire dans l’équipe. A part expliquer ensuite la liaison amoureuse entre elle et Nightwing (et tous les sous-entendus sexuels qui ponctueront leurs interventions en duo), on ne sait pas trop ce que ça vient faire, car Terra est de suite présentée comme faisant partie de l’équipe 5 ans plus tard (ellipse). Étrange façon de procéder.

Bon, ceux qui ne veulent pas en savoir plus peuvent partir de cette critique, mais je ne spoilerai pas trop l’intrigue de Judas Contract, car cela reprend en effet l’intrigue originale pondue par Wolfman et Perez, elle-même déjà reprise (avec brio selon moi) dans la série animée des Teen Titans des années 2000, il n’y a pas vraiment de surprise pour qui connait déjà tout ça.

Or donc, Terra est bien sûr l’agent double à la solde de Deathstroke. Il sera même évoqué leur relation sexuelle qui avait d’ailleurs fait déjà jaser à l’époque étant donné l’âge (16 ans) de la jeune Tara et de Slade qui pourrait être son père.

Petit bémol sur le sujet, c’est que dans le comic book, Raven détecte la malfaisance de Terra et là, nous avons donc deux personnages à double emploi, Raven et Blue Bettle (Raven servira néanmoins de deus ex machina). Autres personnages à double emploi, il s’agit de Nightwing (dont ce n’est pas la première apparition dans ce costume alors que ce fut le cas dans le comic) et Robin (Damian), dans le sens qu’ils ont les mêmes facultés physiques et que finalement Damian n’a pas vraiment d’utilité dans l’intrigue. Le cynisme de Damian est toujours croustillant, tandis que suivre les tourtereaux emménager (Nightwing et Starfire) ralentit un peu l’intrigue. Néanmoins, c’est bien de Nightwing que viendra la surprise, Sam Liu reprenant les éléments du comic book pour la recherche des indices ayant permis aux TT de se faire capturer, ainsi que de la méthode qui ont permis de le faire.

La présence de Deathstroke est un vrai plaisir, surtout qu’il sera à l’origine d’un des twists du film et du final que l’on connait trop bien. C’est intéressant de voir ainsi 3 développements légèrement différents de l’évolution de la psychologie de Terra entre le comic (la psychopathe remplie de rage et de haine), la série des années 2000 (une fille au destin tragique ayant fait de mauvais choix qui trouvera sa voie dans la rédemption, grâce à Changelin) et ce film d’animation (je n’en dirai pas plus).

La BO est de qualité, ce qui nous donne donc un film d’animation de bonne qualité, plaisant à suivre.

Est-ce Jericho que l’on voit dans la scène post-générique?