THE BATMAN WHO LAUGHS : THE GRIM KNIGHT (Snyder, Tynion IV / Risso)

Le Grim Knight, nouveau double maléfique de Batman qui a fait sa première apparition dans la mini-série The Batman who laughs, aura droit à son one-shot en mars 2019.

The Grim Knight est écrit par Scott Snyder et James Tynion IV et dessiné par Eduardo Risso.

Ci-dessous, la couverture par Jock :

Written by SCOTT SNYDER and JAMES TYNION IV

Art by EDUARDO RISSO

Cover by JOCK

Variant cover by GABRIEL DELL’OTTO

Ripped from Batman’s greatest nightmares, the Grim Knight is his world’s most dangerous vigilante, unafraid to use any weapon and go to any lengths to stop those whom he deems worthy of death. Trained with the finest arsenal Wayne money can buy, learn the secret origin of the second-deadliest Batman, hand selected by the Batman Who Laughs to bring his dark plans to fruition. This one-shot has a big 28-page story!

32 pages, $4.99, in stores on March 13.

Source : www.comicscontinuum.com

C’est Batfleck ! :smiley:

Après Captain Pupu, après Frankencastle, après Iron Pupu, voici … Bat Pupu !

Je me justifie moi-même, d’ailleurs :

Oh pu***…

Mais non,c’est celui de Terre-2.

Ca me plaît son running gag sur les Evil Batmen surtout quand ça s’éloigne de Bat/Flash, de Bat/Doomsday, etc… Y a de quoi s’amuser, déconner et on peut rapidement nettoyer ce futur merdi** aussi.

Ca serait sympa à éteindre à d’autres personnages, aussi.

Premier aperçu :

DyBcSpzXgAA7fmh

The Batman Who Laughs: The Grim Knight #1

STORY BY

James Tynion IV, Scott Snyder

ART BY

Eduardo Risso

COVER BY

Jock

PUBLISHER

DC Comics

Ripped from Batman’s greatest nightmares, the Grim Knight is his world’s most dangerous vigilante, unafraid to use any weapon and go to any lengths to stop those whom he deems worthy of death. Trained with the finest arsenal Wayne money can buy, learn the secret origin of the second-deadliest Batman, hand selected by the Batman Who Laughs to bring his dark plans to fruition. This one-shot has a big 28-page story!

Source : www.cbr.com

Pfffouuu. Il en faudrait plus, des one-shots de cette qualité.
Scott Snyder & James Tynion IV livrent un récit “simple” sur le Grim Knight, le “Batman-aux-flingues”, ou pseudo Batfleck comme on peut l’appeler (car le Batman de Ben Affleck aimait les armes, et tirer, et tuer avec). “Simple”, ce récit l’est parce qu’il ne raconte finalement que l’enlèvement de Jim Gordon du monde normal par le Grim Knight, qui explique pourquoi il en veut à son équivalent sur son monde, et comment il est devenu ainsi.
Le propos n’est donc pas complexe - mais ça n’est pas important. L’important, c’est que Snyder & Tynion détournent des éléments de Year One et d’autres sagas pour les éclairer à la lumière du Grim Knight, et c’est autant glaçant que très bien pensé. Dans ce monde, Bruce Wayne n’est pas resté figé devant Joe Chill, il a récupéré l’arme et l’a tué ; orientant ainsi son serment, son éducation, son action même dans une toute autre direction.
Les deux scénaristes sont malins, flattent le fan via ces détournements de moments célèbres, et caractérisent ainsi un personnage complètement extrême, adepte des solutions mortelles avant tout, et pour tout. Un règne de terreur s’abat sur sa Gotham, et Gordon s’oppose à lui ; car seul le fait que Batman ne tue pas pousse Gordon à l’accepter.
C’est pertinent, c’est cohérent et légitime, et ça permet de très bons passages sur Gordon, impressionnant et déterminé dans chaque monde. Le Grim Knight est plus détaillé, plus pathétique au fond car il apparaît “faible” dans sa démarche et son esprit, mais malgré tout terrible.
Surtout, le numéro est éclaboussé par la classe et la grâce d’un Eduardo Risso complètement à son aise. Il livre des planches magnifiques, superbes, et s’amuse même à caractériser les flashbacks via quelques traits différents ; c’est juste beau, et puissant.
Quelle belle réussite. Il en faudrait plus, des one-shots comme ça, définitivement !