THE CITY & THE CITY - China Miéville (Fleuve Noir)

https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash4/376837_3481574607287_469994061_n.jpg

[quote]Présentation de l’éditeur
Les habitants de Beszel et d’UI Qoma, villes doubles partageant un même territoire, ont interdiction absolue d’entrer en contact avec leurs voisins. La moindre infraction à cette règle déclenche l’intervention de la Rupture, une force de police secrète dont tous redoutent l’efficacité impitoyable. Quand le cadavre d’une inconnue est découvert dans un terrain vague de Bessel, l’inspecteur Tyador Borlù comprend vite que ses ennuis ne font que commencer. Non seulement la jeune femme, étudiante en archéologie, a été tuée à UI Qoma, mais ses recherches inquiétaient jusqu’aux plus hautes sphères. Et menaçaient de mettre en danger l’équilibre précaire entre les deux villes… Ce polar virtuose à reçu pas moins de cinq prix en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Il a été cité dans la liste des meilleurs livres de l’année par le Los Angeles Times, le Seattle Times et Publishers’ Weekly. [/quote]

C’est effectivement d’une lecture agréable, et Miéville joue avec les clichés du genre (et aussi, comme toujours, avec les mots), mais je ne suis pas certain qu’on puisse le qualifier de “virtuose”.

ça part bien.on est vite dans l’ambiance

et hop terminé.même si j’ai aimé il a fallu que je fasse des efforts pour rester dans l’histoire.au départ,on peut être un peu "perdu"dans l’univers de Besz et Ul Quoma,villes siamoises,qui cohabitent dans le même lieu géographique mais dont les habitants ne peuvent ni se parler ni même se voir sous peine d’être punie par une milice mystérieuse La Rupture;et en plus Miéville utilise des codes sociologiques et des termes propres à ces 2 villes.c’est plutôt costaud mais en même temps c’est très original

Pour ma part, j’ai un considérable retard, je ne me suis toujours pas penché sur cet auteur, malgré les innombrables critiques positives. Va falloir que je m’y mette.

Jim