THE GHOST FLEET (Donny Cates / Daniel Warren Johnson)

the-ghost-fleet

The ghost fleet

Pour transporter des cargaisons sensibles, de grande valeur, dangereuses, voire même interdites, une seule solution : faire appel à l’Armada Fantôme.

Mais quand l’un de leurs meilleurs agents a le malheur de transgresser LA règle d’or de confidentialité en regardant de plus près le contenu de sa cargaison, la mission prend un tour inattendu. Embarqué dans une conspiration qui va radicalement changer sa vie, et peut-être même la face du monde, Trace va faire pleuvoir les flammes de l’Enfer sur ses anciens commanditaires !

INFOS

SCÉNARISTE : CATES DONNY - DESSINATEUR : JOHNSON DANIEL WARREN
  • Public : 15+
  • Collection : Urban Indies
  • Date de sortie : 19 avril 2019
  • Pagination : 216 pages
  • EAN : 9791026815389
  • Contenu vo : The Ghost Fleet (#1-8)
    Prix : 19 EUR

Le pitch, c’est presque celui du Transporteur.

Sauf que c’est vachement mieux.
Mon avis :

En résumé, si tu as aimé God Country, tu vas sans doute apprécier. Surtout si tu aimes les films de John Carpenter.

Jim

ok vendu

6a00d8341c622e53ef022ad3a1ac3b200d-500wi

Donny Cates était déjà un bon argument de vente. :wink:

Pour moi non. Je vois son nom revenir souvent mais je ne crois pas avoir lu de choses mémorable de lui pour qu’il soit devenu un argument de vente en ce qui me concerne

Vendu aussi! :drooling_face:

Pareil que Babylon, Cates n’est pas encore (il peut le devenir) un argument vendeur.

Ah moi, comme je l’ai déjà dit pour la VF de God Country, je suis plutôt convaincu, désormais :

Jim

God Country je me le suis mis sur ma liste de lecture et ce que j’en avais feuilleté m’avais beaucoup plut. Du coup je vais déjà me lire ce Ghost Fleet dont l’histoire me plais plus et voir par la suite pour plus découvrir un travail dont j’avais “évité” beaucoup de choses pour cause d’inintérêt pour les titres mainstream (Venom notamment)

Death of the Inhumans et Cosmic Ghost Rider m’ont convaincu.

Buzzkill, people. Buzzkill !

Ça a l’air chouette ! Je vais y jeter un œil chez le libraire.
La citation d’ Iron Maiden (“Fear of the dark”), elle vient de toi ou ça fait partie de The Ghost Fleet

Elle est dans le bouquin…^^

J’ai trouvé ça sympathique, mais sans plus.

Le fait que la série a été raccourcie par l’éditeur, à cause des méventes, a contraint les auteurs à condenser le dernier acte et à sabrer pas mal de péripéties. Ça donne une fin un peu accélérée et quelques sous-intrigues soit rapidement évacuées soit carrément oubliées. Rien de fâcheux, mais c’est palpable, là où le format plus court de God Country offre un plus grand équilibre.

Jim

et maintenant lu et adoré. Notamment parce que les contraintes liés au vente et la manière de gérer cela m’a beaucoup plus et dénote d’une certaine compréhension de la narration et d’une maîtrise de son sujet même si certaines limites ne peuvent être hélas dépasser.

Au delà de ça, il y a une énergie qui rappelle Mad Max qui fait plaisir à voir et des personnages vraiment chouette. Un gros plaisir de lecture en ce qui me concerne et, donc, du coup je vais aller me prendre son God Country