THE WITCH (Robert Eggers)

[quote]DATE DE SORTIE FRANCAISE

15 juin 2016

REALISATEUR & SCENARISTE

Robert Eggers

DISTRIBUTION

Anya Taylor-Joy, Ralph Ineson, Kate Dickie, Lucas Dawson…

INFOS

Long métrage américain/canadien
Genre : horreur
Année de production : 2015

SYNOPSIS

Salem, 1630. Banni de son village de Nouvelle-Angleterre pour avoir taxé le clergé local de laxisme, le père William est parti s’installer avec sa famille dans une petite maison près des bois. Lorsque le petit dernier disparaît mystérieusement et que les récoltes ne poussent plus, le quotidien s’assombrit sérieusement, provoquant des tensions internes qui vont prendre des proportions dramatiques…[/quote]

La bande-annonce :

La nouvelle bande-annonce :

youtube.com/watch?v=A_MRsH0mwOY

Oh mais ça sort très vite ce truc, à ce que je vois…
ENORME réputation pour ce premier film signé Robert Eggers : j’ai lu des comptes-rendu très élogieux à droite à gauche.

Et c’est justement là que le bât blesse…
Alors que tout le monde te vend ça comme le renouveau du film de peur, au suspense psychologique insoutenable, ben y a rien d’affolant non plus, au final, beaucoup de bruit pour rien.

C’est bien simple, si t’enleves une etonnante B.O ben limite c’est chiant.

[quote=“silverfab”] au final, beaucoup de bruit pour rien.

[/quote]

N’écoutez pas l’ami Fab’. :wink:

Non seulement le film tient les énormes promesses entretenues par son bouche-à-oreille plus que flatteur (c’est pourtant toujours à double tranchant, ce genre de “hype”…), mais pour moi ça va même au-delà.
Je reviens en dire un mot quand j’aurais digéré le truc (et peut-être après l’avoir revu une fois, le film le vaut bien).

Quelle baffe !!

http://imageshack.com/a/img922/3295/BV8Ydi.jpg

Apparemment, le jeune réalisateur d’un des plus beau films de l’année (sur le plan visuel) planche sur l’adaptation de Nosferatu :

Source : indiewire.com

"Ugly and Blasphemous " je confirme …

Déjà Herzog s’y était cassé les dents en faisant un remake inutile et chiant à mourir, là encore ça va sentir le rance.

Rabattez vous plutôt sur le sous estimé et pourtant intéressant Shadow of the vampire sur le tournage du film avec Dafoe et Malkovich dans les rôles respectivement de l’acteur (Shreck) et du réal (Murnau)

Tout le contraire, de mon côté (mais ça devient une habitude) : fuyez comme la peste bubonique “Shadow of the Vampire”, film grotesque et totalement raté semblant ne rien comprendre à l’art de Murnau, signé par le pourtant très doué Elias Merhige (auteur par ailleurs de l’hallucinant “Begotten”), et jetez-vous sur le très beau remake de Werner Herzog, idéal de remake abouti (à la fois fidèle et renouvelant totalement le sous-texte du film original).

C’est énorme ce ping-pong constant entre nous :mrgreen:

Bon quand est ce que tu recommences à me faire des chroniques musicales camarade? :smiley:

Ouh la, en effet la dernière commence à remonter un peu ; j’ai manqué de temps ces dernières semaines, mais je m’y recolle dès que j’ai un peu plus de marge, amigo.