TMNT : BODYCOUNT (Kevin Eastman / Simon Bisley)

BODYCOUNT-cvr

BODYCOUNT

Teenage Hardcore Thrashy Turtles…

Kevin Eastman et Simon Bisley , deux artistes légendaires et le duo le plus bad-ass de l’univers des Tortues Ninja : RAPHAEL et CASEY JONES réunis pour un comic-book d’action hyper violent, grotesquement gore et dangereusement dingue… Un album incontournable pour les grands fans des TMNT et tous les nostalgiques des comics bourrins et allumés des 90’s !

Demeuré inédit en France pendant 25 ans, véritable légende urbaine, le sulfureux classique “grindhouse-style” arrive chez Vestron, meilleur que jamais. Inspirés par les déviances du mythique magazine HEAVY METAL et les films over-the-top de John Woo, Eastman et Bisley présentent une version trashy/thrashy/abusivement
violente des Tortues Ninja dans un bouillonnant bain de sang jouissif et éclaboussant de fun dérangé.

Après ROBOCOP vs. TERMINATOR par Frank Miller et Walt Simonson, Vestron ramène un autre comic-book CULTE des 90’s demeuré jusqu’ici inédit en France !

” Dans les bas-fonds cradingues du New York des 90’s, Raphael et Casey Jones se retrouvent impliqués dans une vendetta sanglante où se croisent racailles, gangsters, flilcs, cyborgs, gros calibres, uzis en surchauffe, lames tranchantes et (bien sûr) crosses de hockey… Ne manquez pas ce qui est peut-être la plus longue fusillade de l’Histoire des comics ! “

112 pages couleur

PVP : 17.95€

isbn 979-10-95656-69-2

Sortie : Juin 2021

Aperçu :

unnamed

19f

Tori.

Pinaise …

Les TMNT c’est pas vraiment mon truc. Mais là, Bisley oblige, il sera dans ma bibliothèque.

C’est là qu’on se rappelle qu’au départ,Tortues Ninjas,c’est une bd violente.

Ce serait un peu… un peu exagéré ?

Mdr, ah mais quand j’ai vu la cover j’ai cru que c’était une imitation XD

Hello, il y a une explication sur le fait que ca ne soit pas édité par Hi comics qui ont p priori les droits ?

Ils ont les droits de la série IDW.
Ils se sont ensuite intéressés à la série classique de Mirage.

Mais cette mini-série ne fait partie ni de l’une ni de l’autre (et a paru chez Image).
C’est un récit annexe (dont les droits sont partagés, qui plus est, a priori).

Tori.

1 J'aime

A l’époque, Kevin Eastman avait eu toutes les peines à le publier (il s’était fritté avec Laird, peut-être ? Je ne sais pas, mais ça n’avait pas pu atterrir chez Mirage ; il en parle dans l’éditorial des épisodes VO, mais il n’est pas bien clair), et ça avait fini dans l’escarcelle d’Image, sous la houlette d’Erik Larsen (dont le Savage Dragon avait déjà croisé la route des Tortues par trois fois, et sous le label de qui sera également publiée la très agréable série de Gary Carlson et Frank Fosco, depuis peu rééditée par IDW sous un nouveau titre que j’ai depuis longtemps oublié).
C’est chouette que ça arrive en France, même si ce n’est pas le chef d’oeuvre d’Eastman, et encore moins celui de Bisley, qui a finalement un rôle accessoire là-dedans. D’abord, c’est une curiosité, et ça fait un moment que Wetta se bat pour le publier en VF.

Hello, ok merci pour l’explication