TOMIE t.1-3 (Junji Itō)

Discutez de Tomie

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Super manga bien flippant!

Logique : Junji Ito est reconnu pour ses mangas horrifiques.

Jim

Tiens, apparemment, Tomie va être réédité chez Bragelonne, dans leur label « Mangetsu ». Je ne sais pas trop s’il s’agit d’une intégrale, comme Tonkam en avait proposé une après l’édition des trois tomes.

image

JUNJI ITO

TOMIE

Tomie Kawakami est le mal incarné. Reconnaissable entre mille grâce à ses longs cheveux et son grain de beauté sous l’œil gauche, elle attise les passions chez tous les hommes qui croisent son regard. Ses victimes, déchirées entre amour et folie, sombrent peu à peu jusqu’à commettre l’indicible et l’assassiner dans d’atroces circonstances. Mais le monde ne pourra jamais se débarrasser de Tomie. Pire, son pouvoir s’accroît inexorablement à chacune de ses renaissances.

Préface d’ Alexandre Aja ( La colline a des yeux , Crawl , Haute Tension , Horns etc.)

Nouvelle traduction, nouveau lettrage et onomatopées japonaises sous-titrées.

Analyse inédite de 6 pages en fin d’ouvrage.

Maître incontesté de l’horreur mondiale, Junji Ito est également l’un des plus grands mangakas de tous les temps. Né en 1963 dans la préfecture de Gifu, il se destine au métier de dentiste et réalise son premier chef-d’œuvre, Tomie, en parallèle de sa vie au cabinet. Inspiré par ses contemporains Kazuo Umezzu et Stephen King, il se décide finalement à devenir mangaka à plein temps et enchaîne les histoires plus marquantes et plus variées les unes que les autres, et est toujours en activité à ce jour après plus de 30 ans de carrière. Unanimement reconnu comme le porte-drapeau de l’horreur à la japonaise, il bénéficie de l’intérêt tout particulier d’un nouveau public, plus jeune, désireux de découvrir l’univers complexe et profondément unique de celui qui se réclame de géants tels que Howard Phillips Lovecraft. Adapté à de très nombreuses reprises en animation et en prises de vue réelle, Junji Ito est bien plus qu’un phénomène, il est l’horreur totale.

Jim

C’est une intégrale.

Mangetsu est par ailleurs l’éditeur attitré d’Itô Junji et projette de publier l’intégralité de sa bibliographie en français (incluant aussi des recueils de nouvelles) à l’exception de quelques titres dont Delcourt possède les droits (Spirale, Gyo, Remina et La déchéance d’un homme par ex).

Je m’en doutais un peu, mais n’étant pas sûr, j’ai préféré ne rien affirmer.

Selon toi, ils vont reprendre les one-shots qu’on trouvait jadis dans la collection « Frissons » de Tonkam ?

Jim

C’est l’objectif affiché: tout ce qui a été publié précédemment et est indisponible sera normalement réédité à terme.

Pour l’instant, le programme de l’éditeur prévoit déjà:

  • l’intégrale de Tomie en juillet
  • le one-shot Sensor en septembre
  • les chefs d’oeuvre de Junji Itô, une compilation de nouvelles par l’auteur en deux tomes dont le premier sort en novembre 2021 et le second en février 2022
  • dans les rééditions d’oeuvres parues précédemment chez Delcourt-Tonkam, Frankenstein est prévu en mai 2022 et Le journal de Soichi en novembre 2022
  • dans les inédits, le one-shot Phantom zone sortira en juillet 2022 et Dissolving classroom en septembre 2022 je suppose.

Ce qui m’embête d’emblée, c’est que le format annoncé sera agrandi et cartonné. En dehors de ça, le travail éditorial (préfaces, analyses, interview) s’annonce fourni. ça va être l’occasion de se pencher sur cette oeuvre dont je ne connais pas grand chose en dehors de Spirale.

J’aime bien cette idée d’avoir des bouquins avec un appareil critique. C’est quelque chose qui s’est répandu dans le monde des comics et qui, à mon goût, manquait un peu dans celui de la bande dessinée japonaise.

Jim