Travailler au japon


(gargamel) #1

et vivre comme un minable toute votre vie.
Non je rigole, il y a moyen de s en sortir mais c est pas des plus facile.
D abord, la situation sera bien plus difficile qu en France et ce pour plusieures raisons.
Si il est vrai que l emploi n est pas chose fort repandue en Europe, n oubliez jamais que vous etes dans votre pays, que l on y parle votre langue maternelle, que vous avez votre famille pour vous soutenir eventuellement, que les etudes sont bon marches et que vous avez une securite sociale et des syndicats en cas de pepin (l Europe est un veritable paradis par rapport au reste du monde a ce niveau, l importation massive de glandeurs en provenance d autre pays ne fait que le confirmer…)

Alors les point negatifs…
-au Japon, il en est tout autre. pas de securite sociale(si mais similaire aux etats unis, tu payes ou tu creves…)

-au Japon, on parle japonais…et en plus on ecrit tout un sharabia incomprehensible qu il vous faudra 10 ou 15 ans pour savoir lire et surtout ecrire parfaitement.ne pas parler parfaitement va vous retirer les 2/3 de vos chances de trouver un emploi descent…pourquoi engager qq qui ne parle pas japonais, alors qu il y a pleins de japonais tout autour…qui parlent japonais!!
“Je parle Anglais” la bonne blague, parceque si vous pensez qu on parle anglais ici, ca revient
au meme de dire qu en Papouasie on parle l italien…

-au Japon, c est des bosseurs, a peine savent ils marcher, qu ils font face au regime militaire de l ecole primaire et secondaire…ensuite, l universite…
ce sont des machines, des terminators du travail, ils ne broncheront jamais de devoir louper 2 week ends d affilee pour achever le travail qui n est pas termine…avec parfois des 50 heures semaines, que voulez vous qu ils fassent d arrogants faineants qui pleurent en faisant des manifs dans la rue pour les 36 heures(oui, les japonais pensent qu on est arrogant et faineant en plus…encore heureux pas tous…)demandez a un japonais de choisir entre un rdv amouveux ou son travail…il ne vous repondra pas avec facilite.(2 couples sur 3 baisent 2 fois par an tout au plus…pas le temps, trop de travail)
Mais bon, de temps en temps, y en a qui se jette sur le train, car marre de cette vie de con…
a bout, vider, epuise…

-au Japon, forcement, pas de syndicat, si on est mechant avec vous au travail, la pire chose que vous pourriez faire, c est de vous en plaindre…donc seule issue, abandonner votre travail.
le probleme etant que le chomage(duree de 3 mois…) ici, ne vous sera octroye que si vous etes renvoye, mais pas si vous avez abandonne…peut importe la raison…

-au japon, on aime bien les etrangers, lorsqu ils sont amusant, a la television, ou qu ils sont vacanciers.
par contre, si ils veulent manger le riz des japonais, la c est different.
pour remedier a ce probleme, le japon detient le systeme immigratoire le plus impitoyable qu il puisse exister…avec tout pour vous decourager:le visa de travail…

Mais il y a aussi des points positifs

-au japon, il bien plus de societes, bien plus riches, et surtout qui payent bien mieux. sans parler des primes de fins d annee et d ete…

-au japon, comme il y a plein de societes, c est plein de travail en tout genre(si vous etes qualifie)

-au japon, vous pouvez esperer realiser un travail dans pratiquement n importe quel secteur alors qu en Europe, ces meme secteurs sont bouches depuis des lustres…

-au Japon, si vous vous en donne vraiment la peine, que vous vous applique a la tache, vous serez toujours recompense, c est certain. tandis que par chez nous, on felicitera le glandeur et on vous chiera dans les bottes si vous vous donnez trop de mal a votre tache comme un leche cul…

-au Japon, l esprit d equipe avant tout, vous pouvez etre sur que si vous etes en difficulte dans votre travail, que vous etes deborde, que quelqu un n hesitera pas a rester avec vous tard le soir pour vous aider…par chez nous, vous resterez tout seul, tout nu, comme un con et les autres rentreront a 17 heure parceque ils doivent regarder le foute Balle.

-au Japon, meme si on est taxe par un tas de vieux puants qui construisent des hotels et des terrains de golfs avec notre argent, on reste a des annees lumiere de la sodomie sans vaseline qu on encaisse par le gourvenement europeen qui fait on ne sait pas trop quoi du pognon justement…

Comment trouver un travail?

-via les programme d echange(JET par ex), mais c est pas tip top pour le long terme…puisque c est prevu de vous recycler par un autre plus jeune l annee suivante…

-via les annonces d emploi, japonaises de preference…donc venir en touriste cherchez sur place. avec de la chance, vous interesserez un employeur…mais l interview si il y a , sera en japonais forcement…

  • vous etes employe dans une boite europeene qui vous expedie la bas…mais faut voir ce que vous aller devoir endurer…

Quel secteur?

-Le secteur IT, tout ce qui tourne autour, reseaux, programmeur, etc. mais il faut un excellent niveau, car avec les genies qu il y a ici, c est pas facile (c est tout de meme le pays de la Playstation he he)

-Le secteur de la restauration. vous etes un cuisinier talentueux, vous pourriez interesse certains restaurant.il y en a bcp bcp ici.

-le secteur de l importation, importer des produits dont raffolent les japonais, comme la biere, le chocolat, le vin etc etc. pas facile a demarrer comme business…

Quel papiers faut il?

UN VISA, ce satane maudit visa peste de tous les etrangers ici.
il existe plusieurs categories de visa de travail, mais contrairement aux etat unis et la carte verte, un visa est specifique a chaque secteur.

-freelance/business visa
-Ingenieur visa
-Professeur visa
-Docteur visa
-Religieux visa
-Diplomate visa
-skilled labor visa

-working Holliday Visa(le fucking holliday visa, 1 an, non renouvellable, pour “visiter”…)
-student Visa(Etudes universitaires…)
-cultural visa (tres du a avoir, vous etes cense excerce une activite “japonaise” et avoir du cash)

-Spouse Visa( femme ou mari japonais)
-Descendant japonais (SANSEI, NISSEI)
-Long Term Visa (c est pour certains breziliens, et coreens, et autre cas exceptionnel.)
-Permanent Visa (ca c est le Graal, la vie eternel, comme dans Indy 3)

en d autre terme, pour obtenir un visa de travail il faut

  • avoir un contrat de travail (c est vraiment paranormal, et contradictoire ce systeme…vous ne pouvez pas travailler sans visa, mais personne ne veux sponsoriser votre visa de travail…)
    -avoir un casier judiciaire vide

-avoir un diplome d unif (en n importe quoi, c est pour l immigration, pas votre employeur)

-votre passport valide, votre CV, lettre de motivation, preuve que vous avez des fonds suffisant

-la lettre d un garant sur place (votre employeur)

alors le probleme, c est que le visa, il est renouvellable soit 1 an soit 3 ans si vous etes gentils…a chaque renouvellement, ils verifient que vous travaillez toujours bien, et que le patron est toujours sponsors…
imaginons que le patron en a marre de vous et vous met a la porte…
tant que votre visa n est pas expire, vous pouvez rester legalement, mais vous devez retrouver un autre boulot, un sponsor dans la limite de temps…ou vous mariez, ce que 3/4 des fucking hollidayistes font…(raaahh brulez mois ces gueux!!!)
le probleme etant de changer de type de visa.
si vous aviez un visa “ingenieur” et qu on vous propose une place de “professeur”, la procedure prends parfois bcp de temps, et parfois plus longtemps que le temps qu il vous reste de validite sur votre vieux visa…
alors vous etes obliger de sortir du territoire, meme 1 jour, pour ne pas “overstayer”…
la coree, est le plus simple, le plus proche et le moins chere.

/!ATTENTION/!
Evitez les ecoles de langue de type “NOVA, EON, etc” mais surtout NOVA.
ce sont le McDonald des langues, venu des etats unis. de vrais escros.
non seulement ils vendent des cours de langue a des prix demesurer au japonais, qui croyant bien faire et parceque c est cher(donc c est forcement tres bon, mentalite japonaise…)pour finir a parler encore plus mal l anglais avant d avoir commencer…
Tout simplement parceque les profs sont des incompetants…n importe quelle abrutis, meme sans aucune qualification, peut travailler chez nova. car il se contente de lire un manuel devant 3 gugusses qui l ecoute bouche beante…
le salaire n est pas mauvais, mais pas securite sociale, et on vous recycle frequement, les places sont tres prisees…Imaginez un instant:
Vous etes americain, con comme une lampe et avec votre anglais, vous obtenez un passe-port pour le disney land sexuel dont vous revez tant!peu d heure de cours, un bon petit salaire, et plein de temps libre pour faire la pute a shibuya et vous vider!!
Mais voila, l image de NOVA c est tres tres fortement degradee, cette chaine d ecole pourrait etre meme fermee au derniere nouvelles, tellement se sont des escros…refus de remboursement des eleves, refus de resiliastion etc etc…
sans parler que si vous travailler la, vous ne retirerez aucune experience pour votre carriere…
et cerise sur le gateau, vous retrouvez avec des chacales que vous aurez bien du mal a supporter de part de leur betise estomacante…
Et surtout, que si vous etes mis a la porte, vous perdez egalement votre appartement, car il appartient a NOVA…donc vous vous retrouvez a la rue, tout seul, tout nu, comme un con
A EVITER!

Sale systeme en tout cas

J ai deconner toute ma vie, j ai pas de diplome d universite…heu je fais quoi alors?

Et bien, tu l as DTC (Dans ton Cul).
Mais tout n est pas perdu…
La ou le systeme immigratoire japonais est purement illogique (laisser enseigner l anglais a un truc gras, con, qui mange des hamburgers mais qui peut le faire parceque il a un diplome en hamburger technologies…) est un peu injuste.
Il y a plein de gars, hyper cale dans un domaine, courageux, motive mais qui sont penalise et doivent laisser la place a des trous de balles parceque ils n ont pas pu obtenir de diplome d universite…parfois faute de moyen, qui sait!

Si vous etes bien dans votre tete, droit dans vos bottes, que vous etes pas trop mal fichu et celibataire, vous pouvez rencontrer peu etre une gentille japonaise.
je dis toujours que ce sont juste “des putes qui aime le fric et la baise”…
Mais bon, c est comme partout dans chaque pays. y a des braves gens et des connards.
Comme on dit, si vous tombez sur la “bonne”, une japonaise est vraiment charmante et attentionee, et peut etre meme que vous aurez envie de vous marier.
cela vous permettra d obtenir un spouse visa, et pourrez excercer n importe quel activite.
bon maintenant, vous mariez pour un visa, ne marchera pas (faut pas les prendre pour des cons) et puis c est nul…vous vous arnequez vous meme et par la meme occasion une personne qui est peut etre bien sincere envers vous.
A a part cette possibilite,sans diplome d universite, il n y aucune autre voie pour travailler au Japon legalement…

donc si vous projetez de travailler ici et que vous etes toujours etudiant, lachez vos jeux, vos conneries de mangas et de Japan expo, et plongez vous dans vos cours, aller a l universite (ou terminez la avec succes) et surtout, etudier le japonais, faites vous des contacts et dialoguez!!


(RATED R SUPERSTAR) #2

J’avoue tu t 'y connait toi! Excellent résumé!


(Nil Sanyas) #3

Mouarf, toujours aussi manichéen dans tes propos :smiley:

Pour le couple vicieux Visa/Contrat de travail, je crois que c’est pareil dans le monde en fait :laughing:


(gargamel) #4

[quote=“Nil Sanyas”]Mouarf, toujours aussi manichéen dans tes propos :smiley:

Pour le couple vicieux Visa/Contrat de travail, je crois que c’est pareil dans le monde en fait :laughing:[/quote]

Non, ce n est pas pareil sur certains points.en coree, chine, bref toute l Asie c est similaire,
mais dans bcp de pays, ils sont moins stricte.
pour le diplome, c est partout pareil, mais pas pour le sponsor, et on ne vous expulse pas si rapidement.
au japon, on ne passe par la case assistante sociale “aidez mamadou”. on passe directement par la case Vol aller simple a partir de Narita…


(Tzara) #5

Je fais remonter le sujet.
Tu parles d’éviter NOVA, je suis d’accord (j’ai rencontré des mecs qui bossaient là-bas… Anglais, soit, mais débiles au possible !!!, no comment. Embauchés parce qu’ils avaient une Licence de branlette et parce que l’anglais est leur langue maternelle. Après, ils sont pas tous comme ça, Yokatta !! ^^)
Bref, j’en viens à ce qui motive mon post : Tu connais pas des écoles de langue “bien” et qui embauchent des profs de français ?? (pas d’infos sur le net et il semble que pour l’anglais ce soit mort pour moi…)


(Lyokoï) #6

Merci pour ce magnifique texte. Vraiment, on voit que t’y connais bien! ^^

Personnellement, je suis intéressé par une carrière de recherche là-bas. Dans mon domaine (la géologie) ça entasse un max en France et à part le privé (Total, et autres…) il faudrait que je me lance en Freelance. Est-ce que tu aurais la moindre information en ce qui concerne la recherche et le système de recherche de ce pays? (En france, tout est encore nationalisé par exemple)

Je sais que le Japon est un pays riche géologiquement parlant (volcanisme actif, sismologie importante, climat à forte énergie : Typhons, ras-de-marée…) Mais je ne sais pas du tout comment marche la recherche là-bas, et Même si mon université (Lyon-1) est liées avec celle de Yokohama, je n’ai jamais vu un seul japonais dans le campus… XD


(Tzara) #7

Mon dieu ! Un géologue !!! Moi aussi ^^ Tu cherches pas une pédologue pour le Japon (sols très riches aussi ^^) ? On monte un bureau d’études là-bas ? ^^


(Lyokoï) #8

Une pédologue?

Ouai, y’a moyen qu’on s’entende! Je trace les sentiers et toi tu les testes! :smiley:

Et après, on publie “mille et un chemin à travers le pays du soleil levant” et le gouvernement nous enrôlera pour retracer toutes les routes du pays et on deviendra riche!! $_$ …euh non… ¥_¥


(Amanoginjiii) #9

Nice résumé,

Bon vu que je suis cuisinier, j’ai encore une possibilité de porte ouverte a ce que je vois !!! Mais faut encore que j’améliore au moins mon anglais et de beaucoup beaucoup beaucoup mon Japonnais^^

Ou alors trouver un restaurant francais sur place, çà serait le rêve. mais après problème… je serait obligé d’importer des manga français… le comble pour une personne qui habite au Japon^^


(TWings) #10

“Porte ouverte” c’est vite dit. Je connais qulqu’un travaillant dans la restauration qui a passé un an là-bas (avec un visa vacance-travail) à bosser pour un restaurant français. Seulement pour un visa travail c’est niet. Ils lui demandaient 10 d’expérience minimum…