UN PEU DE TARTE AUX ÉPINARDS t.1-2 (Philippe Pelaez / Javi Casado)

9782203155718

Un peu de tarte aux épinards

Un peu de tarte aux épinards

Tome 1 - Bons baisers de Machy

11,95 €

  • A PARAÎTRE le 23/01/2019

Des tartes aux épinards, une famille nombreuse et une épice somalienne…

Marie-Madeleine Madac-Miremont vit de la vente de ses tartes aux épinards. Plutôt mal, convenons-en. Jusqu’au jour où elle reçoit du Yémen un colis contenant des plantes rangées en bottes. Dès qu’elle y goûte, Marie-Madeleine comprend le parti qu’elle peut tirer de ces herbes inconnues. Car cet ingrédient dont elle commence à agrémenter ses tartes n’est autre que du Khat, une drogue africaine aux effets euphorisants.
Que le colis soit arrivé là suite à une erreur de routage, Marie-Madeleine n’en a cure… Pas plus que des conséquences sur l’humeur ni de ses clients, ni des destinataires – et propriétaires légitimes – de son nouvel ingrédient.
Une comédie contemporaine menée au rythme des situations cocasses et des jeux de mots désopilants.

Un peu de tarte aux épinards, Tome 2 : Les épinards sont éternels

Après avoir mis hors d’état de nuire une bande de trafiquants de drogue, Marie-Madeleine Madac-Miremont se voit recrutée par les services de renseignement français pour une opération délicate à Londres. Sans savoir parler un mot d’anglais, la fougueuse Française doit s’infiltrer dans un restaurant géorgien afin de surveiller un gang particulièrement dangereux. Elle sera aidée dans sa mission par un chauffeur de taxi belge azimuté et fan de Death Metal, et rejointe par sa fille Sarah qui devient l’objet d’un odieux chantage… Sur fond de coupe du monde de rugby, ce deuxième tome de la série persiste dans la veine de la comédie contemporaine, menée au rythme de situations cocasses et de jeux de mots désopilants…

  • Relié : 48 pages
  • Editeur : Casterman (19 février 2020)
  • Collection : ALBUMS
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2203172495
  • ISBN-13 : 978-2203172494
  • Dimensions du produit : 22,7 x 0,6 x 30,4 cm

le 1 était pas foufou.