VENDREDI 13 V : UNE NOUVELLE TERREUR (Danny Steinmann)

Vendredi-13-Chapitre-5-Une-nouvelle-terreur-affiche-7554

REALISATEUR

Danny Steinmann

SCENARISTES

Martin Kitrosser, David Cohen et Danny Steinmann

DISTRIBUTION

Melanie Kinnaman, John Shepherd, Anthony Barrile, Todd Bryant, Bob de Simone, Corey Feldman…

INFOS

Long métrage américain
Genre : horreur
Titre original : Friday the 13th : A New Beginning
Année de production : 1985

Jason Voorhees a mordu la poussière à la fin de Vendredi 13 : Chapitre Final. D’après ses dires, le producteur Frank Mancuso Jr voulait à l’origine passer à autre chose, mais le pouvoir du dieu dollar en a décidé autrement. Après tout, les monstres du cinéma ont la peau dure…pourtant, dans ce chapitre 5, Jason reste dans sa tombe. Pour redonner un coup de fouet à la franchise et échapper à la formule de “la malédiction de Crystal Lake” des opus précédents, le plan initial était de développer une nouvelle trilogie autour d’un nouveau tueur…d’où le sous-titre A New Beginning (Une Nouvelle Terreur en V.F.).

Les scénaristes ont donc ramené le personnage de Tommy Jarvis, interprété par Corey Feldman dans le Chapitre IV (et pour faire le lien entre les deux films, le jeune acteur, qui tournait Les Goonies au même moment, apparaît dans une scène de cauchemar).
Dans Une Nouvelle Terreur, Tommy est un jeune homme traumatisé par l’épreuve qu’il a vécu cette fameuse nuit. Il doit combattre ses propres démons et contrôler ses accès de rage qui l’ont envoyé dans un centre de réinsertion pour jeunes en difficulté recluse en pleine forêt. Tommy souffre également d’hallucinations et est hanté par des visions de Jason. C’est alors qu’une nouvelle série de meurtres atroces touche ceux qui gravitent autour de l’établissement…

Le scénario entretient donc le doute : Tommy est-il le responsable, Jason est-il revenu d’entre les morts (vous pouvez rayer cette option, j’ai déjà spoilé la chose) ou est ce qu’un nouveau tueur rôde dans les environs ? L’idée est bonne…le traitement à l’écran nettement moins. La réalisation de Danny Steinmann est d’une platitude désespérante (inconnu au bataillon, le bonhomme n’a réalisé en tout et pour tout que 4 longs métrages, le premier étant un porno en 1973), les scènes de traque ne sont pas très inspirées et les exécutions sont routinières.

À part John Sheperd (le perturbé Tommy) et Melanie Kinnaman (la Final Girl), l’interprétation est dans l’ensemble catastrophique (mention spéciale à l’insupportable famille de ploucs cradingues). Il n’y a pas vraiment de relations développées entre les membres du centre de réinsertion et des personnages complètement inutiles sont introduits régulièrement pour respecter la règle officieuse d’un bon body count : un effet choc/une mort toutes les 7 ou 8 minutes.

Tourné pour 2 milions de dollars, Vendredi 13 Chapitre V : Une Nouvelle Terreur a récolté 21 millions de dollars au box-office. Rentable donc, mais c’était tout de même 12 millions de moins que le quatrième volet. La décision fut donc prise de ramener Jason Voorhees…et d’injecter pour la première fois des éléments surnaturels à cette (très) longue série…