WE NEED KISS t.1-3 (Umetarô Saitani)

La critique par JoeHarper est disponible sur le site!

Moi je l’ai trouvé très très léger l’aspect érotique de ce manga (juste une petite scène de temps en temps et au bout d’un ou 2 chapitres, c’est tout).
Tamahagane était moins porté sur la chose que GCU (normal) mais We Need Kiss l’est encore bien moins que Tamahagane.
Je déconseille donc très fortement à ceux qui cherchent de l’érotique.

Sinon, j’ai cru au début que l’auteur ne connaissait que le kendô vu que le héros de cette série en fait, tout comme celui de Tamahagane mais heureusement on s’en éloigne assez vite.
L’histoire n’est pas plus intéressante que ça pour le moment mais pourrait peut-être (j’insiste sur le “peut-être”) le devenir.
Quoi qu’il en soit, le passé de “Bee” m’intrigue suffisamment pour me donner envie de continuer la série. Et puis, je ne me suis quand même pas ennuyé pendant ma lecture donc je verrai comment l’histoire évolue en lisant le tome 2.

La critique par JoeHarper est disponible sur le site!

	[Lire la critique sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/bdd/manga/5618-we-need-kiss/parutions/12282-simple-2.html)

T’as acheté des actions chez Doki-Doki? :stuck_out_tongue:

Sinon, je me demande si on lit bien la même chose puisque j’ai justement eu l’impression qu’il y avait cette fois bien plus de scènes de sexe que dans le tome 1, ce qui est donc totalement l’inverse de ce que tu dis.
Enfin, c’est pas important (d’ailleurs j’irai même pas vérifier) : il y a du nu, ça c’est sûr.

J’ajouterai aussi que j’ai bien plus accroché à ce second tome. Le premier ne m’avait pas laissé une très bonne impression mais je trouve que le second a relativement bien remonté la pente puisque j’ai cette fois bien apprécié la lecture de ce manga. J’ai trouvé ce flash-back très agréable à suivre et pas mal instructif.
Par contre, j’ai quelques craintes sur la fin de l’histoire car, si je ne me trompe pas, le flash-back n’est toujours pas terminé. Ceci laisse donc à l’auteur un seul et unique tome pour revenir dans le présent et terminer son histoire.
Enfin, on verra bien.

Quoi qu’il en soit, je mettrai un petit 7/10 à ce tome mais un 7/10 quand même.

La critique par JoeHarper est disponible sur le site!

	[Lire la critique sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/bdd/manga/5618-we-need-kiss/parutions/13272-simple-3.html)

Un très bon tome 3 qui conclut donc cette petite série fort sympathique. De plus, le thème des hosts était, je trouve, très original et ça mérite d’être souligné.
Un scénario correct, des dessins très jolis (et souvent très “exotiques”) et une fin réussie également. Un bon moment de lecture (et de rinçage d’oeil, il faut bien le dire) qui n’aura coûté en tout que la modique somme de 20€.

GCU était très mauvais, Tamahagane était moyen, We Need Kiss est quant à lui plutôt bon. Je dois dire que j’attends le prochain manga de Saitani Umetaro de pied ferme, surtout si ses oeuvres continuent à évoluer dans le bon sens (bien que, chronologiquement, Tamahagane ait été fait avant GCU).

edit : ah oui, je mets 7/10 (aussi bien pour ce tome 3 que pour l’ensemble de la série).

Je dois avouer que j’ai été assez déçue par la fin, j’ai trouvé ça trop facile et le dénouement tombant un peu comme un cheveu sur la soupe. Bref, j’étais plus passionnée par le début de l’histoire plutôt prometteur que par la fin qui est assez poussive à mon goût. Je pense que ce qui fait défaut au scénario, c’est le faible nombre de volumes, qui ne permet pas une histoire assez fouillée psychologiquement parlant. 5/10