WILD CARDS - George R. R. Martin (J'Ai Lu)

Extrait :

C’est bien la série de romans qui a été déclinée en comics ?

Voilà.
Au départ, l’univers est né d’une “campagne” de jeu de rôle dirigée par Martin et où plusieurs auteurs de SF étaient des joueurs. Face à la créativité de tout le monde, Martin, avec Melinda Snodgrass (connue pour avoir bossé dans l’univers Star Trek, sur papier et à la télé), a commencé à organiser tout le bazar et à proposer des anthologies, rassemblant des auteurs autour de bouquins publiés je crois à partir de 1987.
John J. Miller en parle plus précisément ici.
Il y a eu beaucoup de tomes répartis chez quatre éditeurs. Ensuite, adaptations BD chez Epic puis ailleurs (la mémoire me fait défaut). C’est un chouette univers qui présente un défaut selon moi : comme beaucoup d’univers partagés créé d’un bloc (ou presque), il propose une origine centrale, ce qui me semble un bon moyen de brider un peu l’imagination et de diriger les enjeux. C’est un peu le cas aussi chez Wildstorm, par exemple.
Mais autrement, le peu que j’en connais (j’ai le recueil chez Epic, j’ai trois anthologies en VO où j’ai picoré quelques textes) est sympathique. On est plusieurs à avoir évoqué le truc à différents éditeurs depuis des années (comme pour les romans de Claremont, d’ailleurs, dont la trilogie Willow). Il semblerait que le succès du Trône de Fer ait enfin réveillé l’intérêt d’un d’entre eux.
Jean-Marc Lofficier connaît bien mieux que moi, et je recommande d’aller consulter l’entrée Wild Cards dans le Dico des Super-Héros, afin d’en savoir plus.

Jim

Complètement en dehors de l’univers de Wild Cards mais concernant George R. R. Martin je vous propose ici (plutôt que d’ouvrir un nouveau fil de discussion) une nouvelle qu’il a écrite en 1976 : ***COMME UN CHANT DE LUMIÈRE TRISTE***.

Bien entendu les *aficionados * de l’auteur l’auront probablement déjà lu, mais ils peuvent tout de même se rendre au bout du lien car je propose également une courte présentation de l’auteur qui date de 1981 (au moment de la parution de la traduction de cette nouvelle dans l’Hexagone), une date à laquelle George R. R. Martin n’était pas l’auteur qu’il est devenu par la suite, mais à qui on promettait déjà un bel avenir.

Bonne lecture.

Merci. :slight_smile:

Une illustration de Tom Palmer pour l’un des recueils américains :

Commentaire de Palmer :

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild Gallery page 505 “At the Freakers club, the beauteous Roulette Brown-Roxbury comes face-to-chest with the always falmoyant Dr. Tachyon”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Une autre :

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild page 510 “The Astronomer meets his well-deserved end at the…hands of James Spector, one of the deadliest Aces around”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild page 508 “Having bared most of her flesh to Father Squid of the Church of Jesus Christ, Joke, Wraith decides baring her soul is the next logical step”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild page 506 “Yeoman is about to put paid on Lizard Man’s unwanted advances on Wraith”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild page 507 “A street punk is about to learn why it’s not such a good idea to make Sewer Jack mad”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild Gallery page 503 “Jennifer Maloy–the underdressed thief known as Wraith–helps herself to the riches contained in Kien Phuc’s wall safe”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild Gallery title page “Hiram Worchester welcomes one and all to the annual Wild Card dinner”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild page 509 “Astronomer gets hot under the collar, and everywhere else courtesy of the super-powered pimp, Fortunato”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild page 504 “Bagabond feeds the other strays who call the streets of New York their home”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Wild Cards Book 3: Joker’s Wild frontispiece “Peregrine flies to the aid of a plummeting Water Lily during an attack by the Astronomer”. ibooks, 2002. Pencils and inks by Tom Palmer.

Jim

Tiens, j’en ai jamais trouvé en magasin, de ces livres.

Alors pour info, le feuilletage des versions françaises semble m’indiquer que les illustrations VO n’y sont pas reprises.

(Vous êtes donc des privilégiés, petits veinards.)

Jim