X-MEN UNIVERSE #1-4

Même beaucoup…j’ai lu les 4 dernières parties de Weapons of Mutant Destruction dans le numéro 3 et au final, je ne me suis pas départi de cette impression d’avoir déjà lu ça ailleurs. L’action est bien menée, avec pas mal de tensions au sein de l’équipe (alliance fragile, ce qui n’est guère étonnant)…mais même si c’est correctement emballé, l’ensemble n’est pas vraiment renversant (je m’en fous déjà de leur “Hulkverine”, en fait). Et la partie graphique est assez inégale…

Jean Grey : elle continue sa tournée des popotes … et puis c’est tout !

Même chose avec les 2 épisodes au sommaire de ce numéro. Ca commence à devenir répétitif, cet entraînement…

Après quatre épisodes très décevants, j’ai été agréablement surpris par le #5 de Generation X. Christina Strain se débrouille mieux en se concentrant sur un nombre réduit de personnages…cette histoire centrée sur Eye Boy, qui doit faire face aux conséquences de l’évolution de ses pouvoirs, et Nature Girl était plutôt divertissante et bien servie aux dessins par Alburquerque (je préfère son style à celui de Pinna)…

C’était cousu de fil blanc, cette construction de série ! On dirait presque du Bendis dans la construction !

C’est pas faux…et comme Bendis, Hopeless va encore étirer ça quelques mois (j’ai vérifié, il y a encore 3 rencontres prévues dans le parcours de Jean) avant l’arc Psych Wars qui va conclure le titre avant le retour de la Jean Grey adulte…j’ai voulu donner sa chance à la série (et le début était plutôt bien) mais là ça sent encore le “tout ça pour ça ?”…

Je me demande si pour une fois, je n’avais pas deviné ça depuis le début …

X-MEN UNIVERSE 4
Bimestriel, 6,50 €, 152 pages
Coup d’envoi de la série Astonishing X-Men, avec Charles Soule au scénario, et au dessin, divers artistes de renom dont Jim Cheung, Mike Deodato Jr et Ed McGuinness. L’Arme X donne la chasse à l’Arme H sous l’impulsion de Pak, Van Lente, Borstel et Roberson, tandis que Jean Grey revient dans deux épisodes de Hopeless, Davidson et Ibanez. Enfin, Génération X se perfectionne avec l’aide de Strain et Koda.
(Contient les épisodes US Astonoshong X-Men 1-3, Weapon X 7, Jean Grey 6-7, Generation X 6)
SORTIE LE 16 MAI

Je suis assez d’accord avec toi, sauf pour celui de Jean Grey :wink:

Arme X / Hulk : bon, y a pas de surprises, mais ça envoie du bois ! La caractérisation de perso est plutôt pas mal, sauf pour Domino, qui pour moi, avait dépassé depuis longtemps ce stade de mercenaire mercantile … ça manque quand même d’attraits (ah oui, et puis la nature n’aimant pas le vide, je sens bien la nouvelle série de l’anti-héros gamma - façon Venom dans les années 90)

Jean Grey : ces épisodes sont mieux que les précédents, même si je trouve qu’ils arrivent un peu tard (surtout un) par rapport à la puissance qu’on a pu prêter au perso quand ça arrangeait les scénaristes ! Toujours est-il que ça fonctionne mieux, c’est plus fluide, plus varié et ça fonctionne plus en épisode unique dans un grand plan. En fait, c’est peut être parce que je trouve qu’il y a plus d’interactions !

Gen X : bah, c’est pas mal quand même, cet épisode concentré sur Eye Boy. En tout cas, moi j’aime bien, même si on oublie un peu l’équipe dans ce genre d’histoire !

C’est déjà le dernier numéro de X-Men Universe…l’occasion pour moi d’arrêter ces séries avant la relance LEGACY. Jean Grey, Weapon X, Generation X…il n’y a pas de grosses purges, mais il n’y a rien de bien enthousiasmant non plus (ce qui ne me donne pas envie de dépenser presque 7 euros pour le softcover Marvel Legacy : X-Men Extra).
Malgré quelques bonnes interactions entre les personnages, la série Jean Grey s’est un peu perdue dans la longue quête de l’héroïne pour échapper à l’emprise de la Force Phénix. Greg Pak et Fred Van Lente ont déjà été nettement plus inspiré que sur Weapon X (et l’intrigue autour de l’arme H commence déjà à tirer en longueur). Et Generation X est toujours aussi irrégulier. Graphiquement, c’est faiblard et l’ensemble peine à trouver une véritable direction…mais si elle n’arrive pas à gérer une distribution nombreuse (comme dans les premiers numéros), Christina Strain ménage quand même de chouettes moments lorsqu’elle se concentre sur un nombre réduit de personnages, comme le trio Quentin/Benjamin/Nathaniel dans cet épisode.
La nouvelle série Astonishing X-Men débute de manière assez percutante, mais la façon dont cet arc est construit ne m’inspire pas vraiment. Et si la partie graphique est très bien dans cette première fournée d’épisodes, cette valse de dessinateurs va être lassante à la longue (surtout que le niveau ne va pas se maintenir). Donc malgré la surprise de la fin du premier épisode, je n’irai pas plus loin…

Astonishing : cette nouvelle série ne m’emballe pas. Déjà, parce que j’ai eu du mal à finir le premier épisode. Ensuite, j’ai trouvé qu’il y avait trop de prétexte ou de choses trop facilement amené (ça sent la fainéantise un peu quand même, notamment pour le fauve et puis Mystique). Et puis les histoires autour du Roi d’ombre, ça ait longtemps qu’elles ne sont plus intéressantes … ça a le mérite d’avoir de bons dessinateurs.

Weapon X : ça suit son cours avec l’Arme H, sans grande surprise …

Jean Grey : il faut attendre la toute fin du 7ème épisode pour avoir un peu d’action … faut être patient …

Gen X : c’est pas la meilleure des séries, mais je trouve que c’est celle qui exploite le mieux l’héritage d’Aaron et qui va dans la continuité … dommage que le dessin ne suive pas !