1941-2021 : BON ANNIVERSAIRE WONDER WOMAN !

Thierry Martin :

Quand tu tombes sur un carnet oublié et que tu découvres un vieux dessin inachevé et abandonné, tu te dis… bin! …rien en fait haha!.. ou qu’est ce que tu attends pour le finir gamin !

image

Un épisode de Lego DC Super Hero Girls :

Le téléfilm de 1974 avec Cathy Lee Crosby :

MV5BMTQ3NDkxNjM0Ml5BMl5BanBnXkFtZTgwNzQxNTkwMDE@.V1_FMjpg_UX1000

WW-Agustin Padilla

image

image

WHAT THE F…?!?

Il est gigantesque. Il est chinois. C’est un vilain communiste (what else ?) qui utilise ses moustaches comme arme (!). Et c’est un…oeuf (!!) ?

Comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas lu beaucoup d’épisodes de Wonder Woman mais je ne crois pas me tromper en écrivant qu’il s’agit là de l’un des adversaires les plus grotesques de l’Amazone…^^
(à noter que Egg Fu a été créé par Robert Kanigher).
.

30101547700

Egg_Fu_Earth-One_001

Ouais on en avait parlé à Pâques je crois.

Ah ? J’ai tapé Egg Fu dans la barre de recherche et je n’ai rien trouvé. Mais après vérif, c’est normal puisque tu avais juste posté deux images sans légende… :wink:

Ah oui … en effet. Désolé.

WONDER WOMAN - VERITE TRIOMPHANTE (2001) :

41QcGlnbdfL

En 1998, le scénariste Paul Dini (venu de la télévision) et le dessinateur et peintre Alex Ross (révélé par le Marvels de Kurt Busiek) se sont réunis pour fêter les 60 ans de Superman avec un album au format géant (Alex Ross était particulièrement friand des Treasury Editions de DC Comics dans sa jeunesse) entièrement peint. Le succès de Superman : Paix sur Terre a fait que les deux hommes ont poursuivi leur collaboration avec Batman : Guerre au Crime (1999), Shazam : Lutte pour l’Espoir (2000) et Wonder Woman : Vérité Triomphante (2001).

Ces grands albums sont de beaux écrins pour l’art d’Alex Ross car ce ne sont pas vraiment des bandes dessinées, il n’y a pas de narration séquentielle. Les titres de cette collection sont plus des romans illustrés, Paul Dini a écrit à chaque fois l’équivalent d’une nouvelle et ses paragraphes sont plaqués sur les illustrations pleine page de Ross. Ce qui a donné des oeuvres qui ont divisé et cela se comprend. Je trouve ces volumes très beaux, Alex Ross retranscrit parfaitement la puissance iconique des héros tout en se montrant tout aussi inspiré dans les moments intimistes (et comme Paul Dini le fait remarquer, il sait exactement à quoi ressemble un avion invisible).

Mais si l’idée et le message sont intéressants (confronter Wonder Woman au regard que l’humanité a sur elle, trouver l’équilibre entre les différentes facettes de sa personnalité, entre la guerrière et l’ambassadrice de paix…), l’ensemble n’est pas totalement abouti malgré de très belles scènes et la bonne volonté des auteurs. Visuellement superbe…mais les textes sont parfois un peu trop emphatiques…

Wonder-Woman-Spirit-of-Truth-int

Rhonda Hampton, modèle d’Alex Ross pour Wonder Woman :

XjTsT9ZhB0f-l5jkS4F9_8G0e_o48Yc-w7P-_QHLQ3E

Tiens, je crois que je ne l’ai pas, celui-ci !

Musique !

Bernard Badie (feat. Jackie Haywood) – Wonder Woman

WW-Julian Lopez

1 « J'aime »

Musique !

Wayne County and the Electric Chairs – Wonder Woman

image

Sebastian Fiumara :

WONDERWOMAN_Cv777_var

Janaina Medieros :

WW_BandG_Cv3_1in25_var

Wonder Woman par Doug Braithwaite :

image

Jim