ALICE IN BORDERLAND t.1-18 (Haro Asô)

Attention Alice, ça va saigner au Pays des Merveilles!

Je suis curieux de voir ce que ça va donner.

Les couvertures sont attractives, je jetterais un coup d’oeil au premier tome !

En lisant le synopsis, j’ai l’impression que le titre de la VF du manga n’est finalement là que pour attirer les lecteurs, car j’ai pas l’impression que l’histoire ait quoi que ce soit à voir avec Alice au Pays des Merveilles…
J’espère vraiment me tromper, car une version revisitée de cette histoire me plairait énormément, mais ça sent vraiment le choix de titre un poil abusif. Enfin, nous verrons…

Dans tous les cas, je jetterai un coup d’oeil, car si Hyder & Closer (et pas “Clover” comme dans la news) n’avait finalement pas réussi à décoller réellement, l’auteur était quand même parvenu à me donner l’impression qu’il avait un potentiel énorme. Et puisqu’il devrait maintenant avoir un peu plus d’expérience, sa nouvelle série pourrait bien valoir le détour…

Non ce manga n’a rien à voir avec l’oeuvre “Alice au pays des merveilles”, c’est un original survival game.

Le “Alice” est (aussi curieux que ça puisse paraître) le prénom du jeune homme protagoniste.

J’ai vite fait regardé les premières planches et il y a quelques clins d’oeil à Alice mais bon j’ai pas lu plus en détail.

Tant mieux si c’est le cas. Comme je l’ai dit, cette impression n’était basée que sur le seul résumé et tant mieux si elle est fausse.

Les couvertures sont belles, hâte de découvrir cette série ^^

Même si c’est le cas, ce n’est pas le titre VF qui est en cause, mais le titre VO :
Ici, c’est ??? (Imawa no kuni no Arisu, c’est à dire Arisu/Alice au pays des derniers instants (imawa désigne la dernière heure ou les derniers jours de quelqu’un : sa fin est proche)), à comparer avec ??? (Fushigi no kuni no Arisu) pour Alice au pays des merveilles.
La construction des deux titres est similaire : XX no kuni no Arisu.

Concernant le nom du personnage, je pense qu’Arisu est en fait le diminutif de son nom de famille (Arisugawa, par exemple), d’ailleurs, Karube est aussi un nom de famille, et non un prénom.

Tori.

Arrêtez de vous insurger ^^
Borderland est la traduction exacte philosophiquement parlant.
Border (bord) land (contrée, pays) signifie le pays de la bordure, qui symbolise la bordure de la vie, le bord de la mort aussi.

Euh… Ça s’était arrêté tout seul il y a plus d’un an, avec mon explication…

Tori.

La critique de Alice in Borderland par corinne est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Discutez de Imawa no Kuni no Alice

La critique de Alice in Borderland T.1 (Simple - Delcourt) par Charlie One est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Alice in Borderland T.2 (Simple - Delcourt) par Charlie One est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Personnellement, ce début de série m’a vraiment bien plu malgré une première moitié du tome 1 pas forcément intéressante.

En ce qui concerne ce tome 2, je te trouve assez dur (pour le tome 1 aussi en fait même si je suis globalement d’accord avec tes arguments).

Par exemple, lorsque tu parles de “mythologie pas encore explorée”, je ne sais pas si tu fais référence à l’univers en lui-même ou à son lien avec l’univers de l’oeuvre originale. Si c’est le premier cas, j’ai envie de dire qu’on est qu’au second tome et que cela me semblerait précipité de balancer des tonnes d’infos sur l’univers puisque l’histoire se base sur le mystère qui l’entoure. Si c’est le second, je dois avouer ne pas vraiment m’en soucier. J’ai l’impression qu’on aura juste quelques personnages qui renverront aux personnages d’Alice au pays des merveilles (Alice, le chat, le lapin, etc.) et cela ne me gêne pas du tout. Finalement, je me demande à quoi ça sert de faire référence à cette oeuvre. C’est pour surfer sur une mode? (pcq bon, quand on voit le nombre d’oeuvres liées à celle-ci, il y a de quoi se poser la question). Enfin bon, on aura peut-être des explications plus tard mais je suis en tout cas plus intéressé par l’univers en lui-même qu’à son lien avec Alice au pays des merveilles.

Ensuite pour le côté “la force de l’amitié”, je trouve que c’est ici plutôt bien traité comparé à d’autres shonens qui vont te balancer dans la face et sans arrêt qu’il faut croire en ses amis, que l’amitié c’est beauuu, etc. Ici, l’entraide permet de survivre et doit donc bien être exploitée à un certain niveau, elle est justifiée.

Concernant les 2 personnages mis sur le carreau pour cette épreuve, cela n’est de toute évidence que temporaire (étant donné le concept des jeux), je ne pense pas qu’il y ait lieu de s’inquiéter sur leur développement à ce niveau.

Enfin, personnellement, j’ai trouvé que l’auteur exploitait bien la forme du bâtiment où se joue l’épreuve. Je ne vois pas trop comment il aurait pu mieux le faire sans rallonger la sauce ce qui n’aurait fait que desservir l’action au final.

Enfin voilà, je voulais un peu contrebalancer ton avis qui n’est qu’à moitié positif sur une série qui, je pense, vaut le coup qu’on s’y attarde.

Pour être tout à fait honnête, je fais un peu une overdose d’Alice au pays des merveilles, trop utilisé comme inspiration ces dernières années. Donc moins les parallèles sont appuyés et mieux je me porte.

Je parlais bien du background de Bordeland. Bien sûr on n’en est qu’au deuxième tome mais cela n’empêche pas d’avancer à bon rythme. Et je ne demande pas grand chose, juste un plus à ce que je connais déjà depuis le tome 1. Établir un fil conducteur qui donne envie de revenir. Là, j’ai pas eu le sentiment d’apprendre quelque chose de nouveau sur l’univers ou les jeux ou même les personnages principaux (je ne compte pas les flashback de 4 cases…). C’est juste une épreuve supplémentaire et donc niveau développement, c’est banal en fait.

Pour ma remarque sur l’amitié, c’est le côté “je vais me flageller toute ma vie parce que j’ai pas réussi à sauver mon pote du tueur psychopathe” que j’ai trouvé gros. Et puis, on connait rien à leur relation donc préfère qu’on bâtisse un peu leur lien avant de balancer un gros “je vais mourir pour lui parce qu’il le vaut bien” direct . C’est trop et je suis de plus en plus allergique à ces répliques réchauffées ^^

Et enfin pour la mise de côté des autres, c’est surtout parce que j’aurais bien voulu en savoir plus sur Shibuki sans attendre un tome supplémentaire. Introduire un personnage c’est bien, l’utiliser c’est mieux. Surtout au début.

Voilà voilà, si ça peut t’éclairer un peu plus sur ma critique !

ça, je peux comprendre que ça peut rebuter. Mais le tome 3 devrait te faire du bien. :mrgreen:

Pour moi, Alice est peut-être bien la seconde meilleure série de la rentrée après Space Brothers. J’attendais un truc pour le 3, je l’ai eu, et pas qu’un peu. ça ouvre le monde, ça montre que le titre a beau être un shonen, il ne va pas être gentillet et ça redistribue les cartes (c’est le cas de le dire). Ce qui est bien, justement, c’est qu’il reste encore de nombreuses zones d’ombre. Moi, cela ne me gène pas.

Et, comme dans Gantz (avec lequel Alice a pas mal de points communs), la fin nous montre que certains se plaisent bien dans ce monde. Alors qu’on avait peut être une porte de sortie, on voit que cela ne sera sans doute pas aussi simple. Bref, ça commence très très bien.

La critique de Alice in Borderland T.3 (Simple - Delcourt Manga) par Neginator est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Tu ne t’y attendais pas du tout du tout ? Moi, je sentais qu’il y allait avoir quelque chose du genre, mais si je ne pensais pas que cela allait être de cette ampleur. J’espère que la suite sera du même niveau et on a en tout cas pas mal de questions sans réponses pour le moment, ce qui promet encore quelques belles surprises. Vivement début décembre pour le 4.