ALL-NEW AVENGERS HORS SERIE #1-4

http://imageshack.com/a/img903/5751/eRHybz.jpg
*couverture à venir

[quote]ALL-NEW AVENGERS HORS SERIE 1 : THE ULTIMATES
irrégulier, 5,70 EUR, 120 pages

Découvrez les Ultimates, l’équipe de l’impossible. La Panthère noire, Captain Marvel ou encore Blue Marvel s’associent pour régler les plus grands problèmes de l’univers. Et avant d’enquêter sur la renaissance de l’univers Marvel, les héros vont régler un problème de taille : celui de Galactus !

(Contient les épisodes US Avengers 0 (VI), The Ultimates (2016) 1-5)

SORTIE LE 16 AOÛT [/quote]

J’attends ça de pied ferme.

De toutes les séries Avengers actuelles cela doit être celle que je préfère, malgré le style de Rocafort un peu trop maniéré à mon goût avec ses fioritures de style.

J’aime bien aussi New Avengers, mais Ultimates a en effet ma préférence.
Al Ewing gère très bien sa barque sur la franchise.

La couverture :

Ca, je prends !
Malgré pas mal de séries de qualité, le gros problème de ce relaunch est le manque d’ambition et d’ampleur, qu’on retrouvait chez Hickman, Remender et Aaron pendant Marvel Now.
Heureusement il y a cette série qui amène sa dose de cosmique absolument énorme ! :smiley: (et Aaron qui continue avec Thor et Doc Strange, mais ça fait quand même pas beaucoup :wink: )

Ce que je trouve malheureusement de mauvais augure (et certes cette formulation trompeuse n’est pas une première chez Panini), c’est la mention “saga complète” sur la couverture, alors qu’ils ne publient que les cinq premiers numéros. Ça, ça veut dire : “n’espèrez pas trop la suite…”

Oui. “Saga Complète” chez Panini comme chez Urban semble vouloir dire “un arc narratif”, ce qui est loin d’être la même chose.

On est d’accord.

Nop ça veut dire arc complet et c’est tout ce que ça veut dire. On a eu l’intégrale du Pupu dans ce format. Moi ça me convient très bien.

C’est quoi le Pupu ? :open_mouth:

(Je précise que si le HS n°2 nous donne bien les épisodes suivants, je ne suis pas sectaire hein, ça m’ira aussi.)

Punisher.

[quote=“KabFC”]

Nop ça veut dire arc complet et c’est tout ce que ça veut dire. On a eu l’intégrale du Pupu dans ce format. Moi ça me convient très bien.[/quote]

On en a même eu plusieurs, celui de Fraction et celui de Remender. Mais ça ne change rien à ce qui est dit plus haut. Tu as eu plusieurs “arcs narratifs” qui forment plusieurs “sagas complètes”

Mais en ce qui concerne la série Loki : Agent of Asgard par exemple ? l’album était pourtant annoncé comme une “saga complète”, le terme est donc galvaudé puisqu’il appelle un “à suivre” (difficilement complet s’il y a un “à suivre”).

Pour l’instant en tout cas, c’est A-Force qui est annoncé pour le n°2… (Mais il est vrai qu’en v.o. le 2e TPB ne sort pas avant décembre.)

Bon alors que dire là-dessus ? J’avais beaucoup aimé Ewing sur Loki: Agent of Asgard, mais je n’avais pas lu d’autres choses de lui pour le moment. Je suis donc passé à côté de ses Mighty comme de ses New Avengers, mais c’est avec certains espoirs que j’ai pris ce ALL-NEW AVENGERS HS ainsi que le MARVEL SAGA contenant son Tournoi des Champions. Ces espoirs n’ont pas vraiment été remplis. :neutral_face:

Ces Ultimates (de mon point de vue) sont un titre plutôt moyen, fait avec suffisamment de métier pour que ça reste plaisant à lire sur le moment même si on se rend bien compte que c’est pas génial, mais qui, quand on se retourne un tant soit peu “à froid” sur la lecture passée (même pas passée de très très longtemps), laisse surtout l’arrière-goût de ses défauts. Comme un petit côté fast food, qui contraste désagréablement avec les ambitions affichées - alors que, par comparaison, Le Tournoi des Champions, dans l’absolu je ne dirais certainement pas que c’est mieux, mais on voit d’où ça part pour le concept de base, donc parvenir à ce que ce soit “moyen” laisserait presque une impression de bonne surprise.

The Ultimates version Ewing (et c’est certes pas Rocafort qui va transfigurer tout ça), c’est du technobabble, un peu beaucoup de technobabble, et… pas grand chose d’autre. La narration n’est pas des plus prenantes, et souvent même pas très lisible. La caractérisation des personnages m’a semblé plutôt faiblarde - j’ai pour ainsi dire à peine reconnu les membres de l’équipe qui m’étaient déjà familiers, et je serais bien en peine de dire grand chose de ceux que j’ai découvert à cette occasion (Blue Marvel c’est… une sorte de Reed Richards… Noir et pas élastique ?..). Et le gros twist concernant Galactus ne m’a guère convaincu.

Non pas que je trouve l’idée de la “maturation” incomplète de Galactus absolument mauvaise en soi. Mais pour un retournement de situation qui prétend réécrire un demi-siècle de mythologie maison, le traitement est… plutôt léger. On nous dépose ça sur le perron en un épisode. On ne peut évidemment pas croire que ce nouveau statu quo va perdurer bien longtemps dans la continuité Marvel. Et entre les deux les conséquences sont laissées largement inexplorées. Galactus est devenu un semeur de vie à un degré de puissance cosmique qu’on imagine au moins égal à celui qui était le sien en tant que dévoreur de mondes, et c’est… cool ? Difficile pour moi de ne pas faire mentalement le parallèle avec le début du run de Hickman sur les Avengers, avec les Bâtisseurs et les “bombes originelles”, et quand bien même je regrette que ces *storylines *aient été ensuite largement abandonnées en cours de route, c’était quand même d’un autre niveau…

C’est d’autant plus frustrant que l’une des choses qui m’avaient particulièrement plu dans Loki: Agent of Asgard est qu’on peut, me semble-t-il, y lire en filigrane une réflexion méta sur l’évolution des personnages de comics toujours soumis à l’attraction d’un retour au point de départ. Dans The Ultimates, il m’a semblé vaguement qu’on approchait vaguement de ce genre de territoire dans le #03 quand Blue Marvel parle du “temps brisé”, mais… non, on en reste là, malgré l’éléphant dans la pièce.

Alors attention, encore une fois, c’est quand même une lecture que j’ai faite sans trop de déplaisir sur le moment, et je serai sans doute même partant pour y repiquer pour les épisodes suivants. Mais on n’est clairement pas dans le haut du panier de la production actuelle non plus - et je ne parle même pas de comparaison à plus long terme (tiens, ça m’a donné envie d’aller chercher à lire The Last Galactus Story de Byrne, d’ailleurs…).

Tu veux dire technobabillage plutôt non ?

Moi je suis plutôt de l’avis opposé. J’ai beaucoup aimé cette équipe qui en soit est originale de par son casting mélangeant vieux perso connu, nouveaux venu (Blue Marvel) et de seconde zone (America).
J’aime aussi bien le fait que si le genre pour reprendre la comparaison plus haut soit dans la veines SF qu’à relancer Hickman. a l’inverse du précédent scénariste des Vengeurs, je trouve ça mieux construit. ça va vite, il y a de l’idée. Des intrigues qui ne dure pas 6 numéros. Hop deux épisodes et on boucle le tout.

Pour ce qui est de la caractérisation je trouve aussi ça un peu léger, mais ce n’es pas non plus vide. On voit le côté supérieur de la Panthère Noire, le tempérament dur d’America pour se protéger, Blue Marvel, c’est comme si superman était aussi Red richards…

J’aime aussi que le groupe ne veuille pas venger. Le dernier épisode est pour ça très bon et le montre très bien. Les Ultimates sont là pour résoudre des problèmes d’envergure cosmique pas pour Venger ou tabasser le type du coin comme les Vengeurs. Du coup le titre se démarque des autres de la franchise.

Pour ce que tu mets en spoiler, moi j’ai hâte de voir car ce n’est clairement pas fini avec Galactus et je pense que celà va avoir des répercussions sur le titre. toi tu sembles y avoir vus une fin, moi un commencement.

Rocafort, je suis pas souvent fan, mais là je l’ai trouvé plutôt bon.

Non décidément moi j’en redemande du titre comme ça. C’est pop-corn assumé et moins con que la moyenne. Vivement la suite.

Damnaide. Je savais qu’il y avait une traduction du terme en français, mais j’ai eu la flemme de chercher. (Nuit blanche pour boucler un boulot + journée passée dans les cartons d’emballage pré-déménagement. :blush: )

Je ne sais pas si on peut qualifier ça de “mieux construit”, du coup ? Ça me semble un “problème” différent de celui de la rapidité ou de l’ampleur. Et sur cette question-là, personnellement, je n’ai pas de religion, ça dépend vraiment de ce que l’auteur en fait. En l’occurrence, Ewing lance des trucs qui - à mon sens - mériteraient d’être un peu plus approfondis que “hop [on vient de bouleverser l’ordre cosmique et l’écosystème intergalactique, mais faudrait pas pour autant se mettre en retard pour le barbeuc’], deux épisodes et on boucle le tout.” :mrgreen: (On sent “vaguement” que les Shia’r ne sont pas contents, par exemple, mais on ne nous explique pas pourquoi.)

Oh, je me doute qu’Ewing a encore quelques plans pour le personnage, donc ce n’est pas une “fin” là-tout-de-suite, mais pour autant je n’arrive pas à imaginer qu’une fois que l’auteur aura bouclé son travail sur le titre (si ce n’est avant), l’univers Marvel va rester très longtemps avec cette version du personnage…

Oui enfin combien de scénaristes ont laissé des trucs en suspens ? Ca ne se fait plus maintenant surtout que les personnages sont devenus des licences de leur propre titre pour des lignes de jouets, les films…

Moi je suis un peu entre ls 2…
J aime assez les idees et le concept… mais pour l instant ca reste un peu froid (comme beaucoup de séries de ce type centré sur la decouverte, la science…). La dynamique d equipe est un peu trop sans rebondissement et les personnages ont peu d impact sur le déroulé… ca manque un peu de Character driven
mais c est une bonne série.

Carrément : je suis aussi fan.
En fait, je me dis, à la lecture de tout ça, qu’Al Ewing serait un candidat parfait pour une reprise des Fantastic Four. A bien des égards, son Blue Marvel remplace Mister Fantastic, et les éléments évoqués ici auraient tout à fait leur place dans la First Family.

Après, je suis personnellement très fan de la S-F en comics, en plus avec un peu de super-héros autour. J’ai été conquis.

Pareil.