ANT-MAN & THE WASP : QUANTUMANIA (Peyton Reed)

Alors qu’on attend toujours le début de la Phase IV du Marvel Cinematic Universe qui devrait avoir lieu en novembre avec Black Widow (sauf énième report), le développement se poursuit sur les longs métrages suivants.

Selon le site Deadline, l’acteur Jonathan Majors, que l’on peut voir actuellement dans la série Lovecraft Country, a rejoint la distribution du troisième volet des aventures d’Ant-Man. Marvel Studios n’a pas encore commenté, mais selon une rumeur il se pourrait qu’il incarne Kang le Conquérant. Un choix de vilain qui confirmerait les propos récents du réalisateur Peyton Reed qui a annoncé un ton et une ampleur différente pour Ant-Man 3, « plus grand et plus spectaculaire ».

Plus d’infos prochainement…

Jonathan-Majors-Kang-the-Conqueror

Tête d’oeuf, ce n’est toujours pas ton tour.

Héhéhéhé.

Jim

Outre qu’un des plus grands vilains de Marvel apparait dans le troisième opus de sa franchise la plus faible, le choix de l’acteur est vraiment très sympa.²

Le titre complet du troisième volet est Ant-Man & The Wasp : Quantumania.

Direct.

Michelle Pfeiffer sera de retour dans le rôle de Janet Van Dyne. Jonathan Majors a été confirmé en Kang le Conquérant.

Et Kathryn Newton (Big little lies) sera Cassie Lang :

MV5BMDM5YjI2NDItYWY1My00ZmUyLTgyZjMtOGQzMmEyNjk0ODU5XkEyXkFqcGdeQXVyMjQwMDg0Ng@@.V1_UX214_CR0,0,214,317_AL

Si le growing man n’apparaît pas pas dans ce film, ce ne serait pas compréhensible.

1 « J'aime »

Tiens, j’ai trouvé au contraire que c’était la franchise la plus réussi. Bon dans l’ensemble je ne trouve pas le MCU très intéressant mais malgré tout j’accorde un certain crédit à Ant-man.
Déjà, le choix de l’acteur, Paul Rudd qui a en plus participé aux dialogues, je trouve ça malin.
Et puis malgré la structure très classique des deux premiers volets, je vois dans l’utilisation du extrêmement petit ou grand, quelque chose de très cinégénique. Je me retrouve dans le gag de Laurel et Hardy.
Bref, j’ai assez facilement adhérer. Une touche de légèreté bienvenue dans un blockbuster.