BARRAGE t.1-2 (Kôhei Horikoshi)

image

Le space-opera à la sauce Kohei Horikoshi, l’auteur de My Hero Academia !

Dans une galaxie lointaine, la guerre entre humains et envahisseurs extraterrestres fait rage depuis 50 ans… Les habitants du royaume d’Industria sont submergés par des ennemis trop puissants pour eux. Astro fait partie de ces orphelins de guerre qui vivent au jour le jour : avec son maigre salaire, il soutient tout un groupe d’enfants sans parents. Ils ont formé une nouvelle famille, soudée face à la misère.

Ses rêves de richesse deviennent réalité quand Barrage, prince du royaume, apparaît devant lui. Les deux garçons se ressemblent comme deux gouttes d’eau ! Le jeune noble profite de cette extraordinaire coïncidence pour fuir son rôle de prince et forcer Astro à prendre sa place… L’ancien roturier saura-t-il adopter sa nouvelle identité tout en protégeant sa famille dans un royaume en guerre ?

Juste avant de lancer My Hero Academia , Kohei Horikoshi s’est attaqué au space opera avec ce diptyque riche en action et en super-pouvoirs comme il les aime ! Combats épiques, personnages décalés : les bases de son style unique sont déjà visibles dans Barrage . Découvrez l’histoire du prince et du pauvre, version intergalactique !

image

Le space-opera à la sauce Kohei Horikoshi, l’auteur de My Hero Academia !
Désormais sous l’identité du prince Barrage, Astro se voit confier une mission de taille : réunifier la planète Industria ! Accompagné de Tiamat, le jeune garçon part en voyage et décide de venir en aide aux habitants du village d’Orvel, qui ont été capturés par des brigands… Grâce au pouvoir de l’Org, l’improbable duo réussit à vaincre le redoutable Deadrock avant de poursuivre son périple.

Mais alors qu’ils parviennent aux portes de la cité de Masseil, les deux envoyés du roi se retrouvent face à une demoiselle pour le moins belliqueuse qui cherche à tout prix à les empêcher d’entrer ! Pour une raison mystérieuse, elle semble vouer une haine profonde
à la police royale…

Découvrez la conclusion épique de ce space opera riche en rebondissements dans lequel Kohei Horikoshi parvient, déjà, à distiller tout son talent !

Pour les retardataires, une opération « découverte » à partir du 5 octobre prochain.

image

image

On en parle également ici.

Jim

@Tori, si tu as un avis concernant la série, je suis preneur.
Sur les autres séries concernées par cette opération, il y a quelques réactions, donc je peux me faire un avis, mais sur Barrage, y avait même pas de sujet, apparemment.
:wink:

Jim

j’avais lu le premier à l’époque c’est du shonen section Dragon Ball classique, ça se lit bien, mais c’est vite oubliable.

Je l’avais acheté en anglais il y a pas mal d’années, emporté que j’étais à l’époque par la fougue de lire une autre série de l’auteur de My Hero Academia, d’autant plus qu’il n’y a que 2 tomes.
Depuis l’intégrale a été éditée en français, que j’ai prise également.
C’est sympa à lire mais ça ne révolutionne pas non plus le monde du shonen, surtout qu’en 2 tomes on sait d’avance que l’histoire ne va pas aller très loin et qu’il n’y aura pas beaucoup de personnages…
Mais là, 3.99€ l’intégrale, c’est juste dingue !!

Ça me tente bien. Justement par ce caractère court.

Jim

Oui, je vois ça.

Tiens, j’ajoute le lien vers la fiche de la série :

Bon, tu as tes réponses.
Un titre qui, s’il n’était pas de l’auteur de My hero academia, n’aurait peut-être pas eu de traduction en français. C’est bien sympa, mais un peu trop court pour son propre bien.
Mais à 3,99€, ça vaut clairement le coup.

Tori.

J’attends la semaine prochaine avec impatience, donc.

Jim

Oui, moi aussi : J’ai remarqué un lot de Darker than black en occasion, la semaine dernière, mais il y manque un tome, ce qui me faisait hésiter… Et je pense me laisser tenter par Q, aussi, qui m’avait attiré à l’époque de sa sortie, mais que je n’avais pas acheté alors.

Secret et King’s game ne m’intéressent pas (mais auront certainement du succès), et j’ai déjà Barrage et Poison city (ce qui ne veut pas dire que je ne peux pas me laisser tenter !)

Tori.

Quand je vous lis, je me trouve en très bonne santé.

Oui, mais comparaison n’est pas raison.

Jim

C’est ça c’est classique mais ça fonctionnouille quoi, un mini nekketsu correct.

Pareil, étant donné que j’ai déjà Secret, Barrage, King’s Game, Poison City et Darker than black, il ne reste que Q et cela fait un moment que je garde un œil dessus, ce sera donc l’occasion de sauter le pas, même à 2 x 3.99 euros l’intégrale.