BATMAN : À LA VIE, À LA MORT (Tom King, Lee Weeks)


(Le Doc) #1

batman-annual-2-vo
*couverture à venir

Batman : à la vie, à la mort

Voici l’histoire d’une idylle qui a traversé les siècles et les dimensions : la rencontre et la romance entre le plus grand détective du monde et la plus redoutable des criminelles.
Le justicier et la voleuse ont joué pendant des années un jeu du chat et de la souris en attendant de pouvoir enfin s’avouer leurs sentiments l’un pour l’autre. Voici la plus grande histoire d’amour jamais contée. Voici la ballade sauvage de Batman et de Catwoman.

INFOS
SCÉNARISTE : KING TOM - DESSINATEUR : WEEKS LEE
Public : 6+
Collection : DC Deluxe
Date de sortie : 07 septembre 2018
Pagination : 80 pages
Prix : 13.5 EUR


(Blackiruah) #2

C’est l’annual non ?


(Le Doc) #3

Ouaip…(et certainement quelque chose en plus vu le nombre de pages)…


(Blackiruah) #4

J’espère qu’il sera en kiosque…


(Ben Wawe) #5

C’est cher.
C’est très, très bien, mais cher.


(Oncle Hermes) #6

Ça dépend de ce qu’ils mettent en complément. 80 pages annoncées, c’est plus du double de l’Annual proprement dit. S’ils nous ressortent quelques vieilleries pour aller avec, ça pourrait être top.

Sachant qu’en ce qui me concerne, je ne compte pas continuer à acheter la série au-delà du 3e tome, car je suis globalement plutôt déçu de la suite, à l’exception notable de ce numéro qui fait partie des meilleures choses que j’ai lues de l’année, si je peux avoir le numéro à l’unité, en grand format, et avec des bonus intéressants, je donnerai mes 13 euros sans ronchonner.


(victor newman) #7

Ah si c’est en grand format ok.


(KabFC) #8

Lee Weeks.


(Le Doc) #9

La question a été posée sur le FB de Urban et voici la réponse :

Urban Comics : Je n’ai pas encore la composition des kiosques de septembre, mais c’est peu probable.

Grrrr…


(Le Doc) #10

L’histoire de complément sera le one-shot Batman/Elmer Fudd, également par King et Weeks.


(Oncle Hermes) #11

Oh yes!! yes!!! yes!!

Ça n’a aucun rapport à part l’identité du duo d’auteurs, mais c’est excellent aussi !!

Volume immanquable.


(Guy Gardner) #12

Ouais, c’est les meilleurs numéros de Batman de l’an passé.
Ils font chier Urban a le faire a ce prix là, on peut même pas se rabattre sur la V.O. pour l’avoir moins cher, je n’ai pas vu de publication prévu…


(softverre) #13

J’aurais préféré une vraie Anthologie Batman/Catwoman avec tous les épisodes marquants du duo jusqu’a l’annual ! Ça aurait été super


(soyouz) #14

Ma qué … et c’est pas lié à la série que scénarise King ?


(Oncle Hermes) #15

C’est tombé alors que King avait commencé à nouer dans la série régulière l’idée des fiançailles de Bruce et Selina, mais au minimum, ça peut se lire de façon parfaitement indépendante. Dans le détail (je ne sais pas si ça vaut des balises “spoiler”, d’autant que j’imagine qu’Urban devra probablement préciser ça dans l’intro du bouquin ?.. mais je ne prends pas de risques) on comprend que ça se passe dans un univers parallèle, la Terre-Deux “classique” (pas la Terre-2 des New 52, mais grosso modo celle où on avait rangé les jouets de l’âge d’or avant Crisis ; donc celle où les deux personnages ont fini leur vie en couple et sont les parents de Huntress).


(soyouz) #16

Donc ce n’est pas pareil que Panini avec l’île de Monsieur Mayhew de Morrison, si je comprends bien.


(Ben Wawe) #17

Non. Disons que ça continue et enclenche l’idée de King, et ça fera office de conclusion à son run à posteriori ; mais, surtout, c’est très bien, donc indispensable. Dommage que ça soit à ce prix.


(Oncle Hermes) #18

Ça j’en suis beaucoup moins sûr.


(soyouz) #19

C’est pareil, mais c’est dans lignée. J’ai du mal à comprendre le “pas pareil”, mais Tonton semble confirmer que c’est pas pareil !


(Ben Wawe) #20

Laisse-moi rêver à une fin heureuse !

Pour être clair, lire cet Annual n’est pas indispensable pour suivre et comprendre le run de King : il s’agit d’une annexe, d’un récit dérivé, qui parle des mêmes thèmes. Mais, à la différence de l’édition prestige de Panini qui montrait le Black Glove pour la première fois, et qui reviendra, rien d’ici ne semble pouvoir être réutilisé (on voit la première rencontre de Bat & Cat, et leur conclusion en personnes âgées).