BLACK PANTHER (Ryan Coogler)

Kevin Feige, le grand patron des Marvel Studios, dévoile en ce moment le futur du Marvel Cinématique Universe.

Et ses plans sont riches en nouveaux personnages ! Une création de Stan Lee et Jack Kirby aura droit à son propre film en novembre 2017 : Tchalla, roi du Wakanda, alias la **Panthère Noire **!

La date de sortie de Black Panther a été fixée au 3 novembre 2017 !

Chadwick Boseman (James Brown dans Get on up) est la Panthère Noire !

Voici un premier design de la Panthère Noire par Ryan Meinerding:

JQAmiD

Le Wakanda sera donc introduit pour la première fois dans Avengers : Age of Ultron et même si cela n’a pas encore été officialisé, on sait donc maintenant que Andy Serkis joue Ulysse Klaw.
Il a également été révélé aujourd’hui que Chadwick Boseman enfilera le costume de la Panthère Noire dans Captain America : Civil War avant son film solo.

Changement de date pour les films Marvel suite au Spider-contrat passé entre le Studio et Sony. Le film Black Panther est repoussé au 6 juillet 2018.

La réalisatrice Ava DuVernay (Selma) a déclaré qu’elle passait la main sur le film Black Panther pour cause de* divergences artistiques*.

C’est étonnant que Spike Lee n’ait pas réagi, lui qui, souvent, affirmait que seuls les afro-américains étaient légitimes pour filmer des blacks…

Par ailleurs l’insistance de Marvel à vouloir accrocher à leur tableau de chasse des cinéastes indés est balourde : ça ne marche jamais (exception faite de James Gunn pour “GOTG”). A chaque fois qu’ils ont voulu se payer un “auteur”, celui-ci n’était soit plus au sommet de sa forme (Branagh), soit en désaccord avec leur idée du film (Julia Taymor pour “Thor 2”, Ed Wright pour “Ant-Man”). Leur façon de produire des films réclame des “filmmakers” plus que des cinéastes à forte personnalité : on voit bien que la vision qui domine dans les films Marvel, c’est celle du studio. Celui qui réalise exécute.

D’où la sensation (très prégnante, pour moi) d’uniformisation de ces films.
Encore qu’avec ce “Black Panther” et le “Doctor Strange”, on arrive à une phase intéressante où l’on s’attaque à des persos un peu atypiques…
Même le “Ant-Man” (pourtant signé par le faiseur Peyton Reed, qui n’a pas pondu un film appelé “Yes Man” pour rien…ça pourrait être son surnom) a le potentiel pour briser un peu le moule. Enfin, on verra bien : même le gentiment décalé “Gardiens de la Galaxie” ne m’a pas semblé aller assez loin dans le “secouage de cocotier”.

Je suis pas tout a fait d accord.
Les seuls films qui me semblent ne pas completement aller dans le moule Marvel pour l instant sont surtout Captain America 2 (voire le 1er) qui a moins d humour et est peut etre plus directement “serieux” ou avec des “points de vue” sur des sujets actuels.
Alors certes on est pas dans le ciné indé… mais on a un autre prisme.

GoG reste quand même justement dans le ton qui fait de l humour…
Et c est ec qui fait que les films sur Thor sont les moins réussis… car Thor qui vanne à la minute… y a un truc qui colle pas

Là avec Doc Strange ou Panther ca fera pareil s ils gardent ce seul point de vue.
Pour moi, il faudra un minimum d adaptation du “moule” comme avec Cap 2… et c est le minimum.

Et justement, pour moi, si le studio veut durer, il va devoir apprendre à sortir de la recette toute faite pour proposer des visions differentes afin de pas lasser.

Je pense d ailleurs que c est le gros souci de Warner qui eux veullent calquer la vision Nowlan sur le moindre de leurs personnages (j attend Booster Gold en version dark…).
Et c est le souci des studios Fox (l horrible Wolverien 1 film le plus punchlinechronométré que j ai jamais vu)

Cela dit, ça aurait déjà dû être le cas pour Thor mais le studio a opté pour une approche plus terre-à-terre que de faire du fils d’Odin un véritable Dieu venu d’un monde enchanté sur son pont arc-en-ciel.

Tout à fait.
Mais je crois que Marvel avait peur à ce moment-là (avant le premier “Avengers”) d’entretenir des ambiances trop dépareillés, entre le très technophile Iron Man et le trop magique Thor. Je crois même que Downey Jr avait à un moment exprimé sa crainte de voir des univers trop incompatibles être mélangés au forceps.

Disons quand même que, avant la réussite Avengers et la création d’un univers aux multiples thèmes (espionnage/polar avec Cap’, espionnage/vannes/délire visuel avec Iron Man, fantastique/divin avec Thor, cosmique/fun avec GotG), on pouvait en effet douter que tout ça puisse fonctionner ensemble. Et pourtant, ça réussit plutôt bien. J’applaudis Kevin Feige pour cet exploit.

Je ne crois pas de toute façon que ce soit ni dans l’intérêt ni dans l’ambition de Marvel studios de se diriger vers des films auxquels les cinéastes apporteraient une rupture dans le ton ou l’esthétique. C’est un studio qui produit en fin de compte assez “à l’ancienne” : ce qu’ils veulent, ce sont des réalisateurs dociles, de bons techniciens, qui exécutent les ordres, suivent des scripts sur lesquels ils ont peu/pas d’emprise.
Et je crois que les cinéastes qui pourraient leur apporter une plus-value artistique, les faire passer dans une catégorie plus prestigieuse (presque “arty”), ne sont pas intéressés pour travailler avec eux, sachant justement que chez Marvel, les producteurs ont la main sur le film (écriture, direction artistique, montage, intégration à l’ensemble des films déjà sortis ou à venir).
Au fond, ils s’en fichent d’avoir l’équivalent d’un Batman par Burton ou Nolan dans leur catalogue, sinon ils accepteraient de confier un de leurs projets à un cinéaste côté en lui lâchant la bride, quitte à ce que le film finit détone par rapport à ce qu’ils ont l’habitude de faire.

Là où Marvel studios veulent faire la différence, c’est, à mon avis, en attirant des stars (confirmés ou en devenir) pour des premiers ou seconds rôles. De ce côté-là, ils ont souvent fait fort en ayant des vieux briscards comme Hopkins, Redford, Douglas,Glenn Close mais aussi en attrapant Downey Jr (pile au moment où il redevenait fréquentable après des années de dérive), Johansson (pas une grande actrice en soi, mais doté d’une hype incontestable), Bradley Cooper (même juste pour faire la voix de Rocket Raccoon), Pratt et maintenant Paul Rudd, Benedict Cumberbatch.
Avec des castings comme ça, ils arrivent à la fois à susciter la curiosité au-delà du cercle des fans de comics et à donner de l’allure à leurs films.

Pour “Dr Strange” ou “Black Panther”, jl’exemple à suivre, c’est “GOTG” : pas grand-monde ne croyait dans le film, c’était même étonnant de voir ces personnages adaptés (après des héros comme Iron Man, Cap, Thor), et finalement ça a abouti à une très bonne surprise (peut-être le film Marvel le plus accessible du lot parce qu’appréciable même par des spectateurs hermétiques aux super-héros, au folklore des costumes moulants, des super-pouvoirs, etc).
Pour “Dr Strange”, le challenge, ce sera la représentation de la magie, qui devra se démarquer de “Harry Potter” pour un public un peu plus âgé sans sombrer dans un déluge d’effets spéciaux colorés et des dialogues impossibles (les fameux sortilèges à la Stan Lee, qui passeront pour des vannes zarbis auprès d’un public non averti).
Pour “Black Panther”, le piège à éviter sera d’insister sur le côté super-héros africain : si c’est trop lourdingue, ça sera terrible parce que ça donnera l’impression d’être écrit et filmé du bout des doigts, avec la peur de froisser la communauté black. Faut mieux éviter tout le côté trop exotique, tribal et y aller franchement dans l’aventure, l’action.

Célèbre pour sa reprise de la série **Black Panther **au début des années 2000, le scénariste Christopher Priest s’exprimer sur l’engagement de l’acteur Chadwick Boseman et sur la capacité des Studios Marvel a produire un film sincère sur un héros Africain:

[quote=“Priest”] I saw Get On Up about a dozen times. I went every day. Every single day, I was standing outside when the movie theatre opened and bought my ticket. The theatre was usually empty. I live in a town that wasn’t eager or very interested in a James Brown biopic, but I couldn’t stop watching Boseman.

I’m old enough to remember seeing James Brown live. Other than Boseman being too tall and skinnier than the real thing, his performance was utterly mesmerizing–and just as likely ignored because, honestly, James Brown never crossed over the way Ray Charles did, so Get On Up worked a more narrow vein of the American public than did Jamie Foxx’s brilliant Ray.

I’m less concerned about Boseman’s acting ability than I am about Marvel’s understanding of the African American public and just how important a film this will be to us. In conversations with the Black Panther movie folk (and, it’s worth noting the exec in charge of the Panther film is African American), I was left somewhat less at ease with their general approach that Panther will be essentially just another super-hero movie.

They know how to do these things, now, and nobody does super-hero films better, but I’m worried about a certain level of hubris accompanying their approach to Panther.

I hope Marvel understands this: all of black America is watching you. We are hopeful, we are excited. Don’t screw this up. Talk to some actual black people; it’s not enough to “know” Panther; you’ve got to know Panther’s audience.

It is also a mistake to not intrinsically understand how strong this racism thing is and how racism will–I assure you–impact this film’s reception. The problem with most liberals–myself included–is we tend to think we’re post-racial, that we’ve got a handle on things because we’re not racists.

Which is what makes liberals perhaps some of the most pernicious racists of all, because we are in denial of it. Make a good movie, and people will come see it. Well, Get On Up was an extremely entertaining film with an amazing, practically one-man performance by Chadwick Boseman. But I was sitting in the theatre alone.

Memo to Marvel: Hubris and arrogance re: Panther will kill you. This is not like any other movie you’ve ever done. If done correctly, this can not only be a great super-hero movie, but it could be an important film.

I’m not on the inside, so I can just pray they’re not just trying to make a good movie but that they are trying to develop some sensitivity to the unique challenges their marketing will face. If they are tone deaf to those issues, it won’t matter how good the film is; there will remain a thread of resistance on the part of general audiences to seeing any film with a black actor at the center.[/quote]

Source: newsarama.com

Kevin Feige parle brièvement du film Black Panther.

J’espère qu’ils vont s’appuyer sur l’excellente approche développée par Don McGregor sur sa saga “Panther’s Rage” dans le Jungle Action des années 70 ; je découvre ça en ce moment et c’est tout bonnement excellent (et c’est un euphémisme).
Tiens, voilà une chouette idée de Marvel Classic ou d’Intégrale pour Panini…

C’est officiel, la Panthère Noire a trouvé son réalisateur !

Black Panther sera dirigé par Ryan Coogler, jeune metteur en scène et scénariste qui fêtera ses 30 ans cette année. Coogler s’est fait remarqué en 2013 dès son premier film indépendant, Fruitvale Station. Il a ensuite signé Creed - L’Héritage de Balboa, qui sort dans les salles françaises demain et qui est déjà auréolé d’un succès public et critique aux U.S.A. (et Sylvester Stallone vient d’ailleurs d’être récompensé d’un Golden Globe du meilleur second rôle pour sa reprise de son personnage emblématique).

Black Panther sera donc le troisième film de Ryan Coogler et sa première superproduction.

Ah, parfait, qui de mieux qu’un noir pour diriger un super-héros noir …

:open_mouth:

¨¨

bonne peche soyouz hehe