BLACKEST NIGHT t.1-2 (Geoff Johns / Ivan Reis, Doug Mahnke)

[quote]BLACKEST NIGHT tome 1 : Debout les morts
*Scénario: Johns Geoff – Dessin: Mahnke Doug,Reis Ivan
Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Super-héros
Collection: DC Classiques
Date de sortie: 15 février 2013
Pagination: 288 pages
ISBN: 9782365771917
Format: 171 x 264mm
Prix: 22.5 €

Suite à son suicide, le super-criminel, Black Hand devient l’agent d’une mystérieuse entité, et ressuscite à ses côtés des super-héros décédés. Le Corps des Green Lantern et la Ligue de Justice pourront-ils repousser cette invasion de zombies surpuissants ? (contient Blackest Night #0-4, Green Lantern #43-47)*[/quote]

Liens:
Le site de l’éditeur : www.urban-comics.com
La page facebook de l’éditeur : www.facebook.com/UrbanComics

A mon humble avis, le pire en matière d’events super-héroïques. Et pourtant y’a de la concurrence.

Ah je sais qu’on est pas d’accord sur ce coup là, mais alors vraiment, à l’opposé.

L’un des meilleurs events pour moi si ce n’est le meilleur, final crisis étant hors catégorie puisqu’une veritable œuvre.

Une réussite en matière de super slip à grand spectacle, de l’action, des moments d’héroïsmes et de bravoures, des rebondissements à profusion, des costumes à gogo. Et des dessins à tomber par terre. Un event efficace de bout en bout.

Ca commence doucement, presque dans l’intimité pour devenir totalement apocalyptique au final. Et ça a le mérite de s’inscrire organiquement dans le développement de la mythologie du dc verse ainsi que dans les aventures de green lantern de ces dernières années.

Chaque série, green lantern, le corps et la mini principale, développent un aspect de l’histoire qui n’est pas redondant avec les autres, tout en pouvant réellement se lire séparément.

Une vrai réussite, la seule de ces dernières années dans le genre.

Ah ouais ???
Faut que j’arrête réellement le comics de super-slips névrosés alors !

Cette noirceur pré-fabriquée, ces facilités scénaristiques (Nekron est à peine caractérisé, et les rebondissements, c’est surtout des changements de couleurs biomanesques), cette profusion de persos pas forcément transcendants, cette névrose permanente, etc…

J’avais préféré la Guerre du Corps de Sinestro, dans le genre. Et les débuts de “Brightest Day” me paraissait plus intéressant.

Pour relativiser mon avis un peu lapidaire, j’aime beaucoup le dessin de Reis, et je me demande quand même si “Infinite Crisis” ne m’avait pas encore plus rebuté…

Et puis surtout, c’est hyper répétitif ! Les mini-séries sont formatées au possible (j’ai jamais vu un tel niveau de copiage d’intrigue - intrigue sans S - dans un event, DC et marvel compris !)

Je ne suis d’accord avec personne, je trouve que ça se lit bien si on le prend comme un truc débile et bourrin.
De la à l’avoir dans sa bibliothèque…

(Au final, ça reste pas terrible)

PAr contre, c’est bien longtemps après le second tome des Geoff Johns présent ?

Le tome 2 se termine avec l’épisode 13 si je ne me trompe pas, donc tu soustrais 43 à 13, et je te laisse juge du “bien longtemps” ! :wink:

[quote=“Photonik”]Cette noirceur pré-fabriquée, ces facilités scénaristiques (Nekron est à peine caractérisé, et les rebondissements, c’est surtout des changements de couleurs biomanesques), cette profusion de persos pas forcément transcendants, cette névrose permanente, etc…

J’avais préféré la Guerre du Corps de Sinestro, dans le genre. Et les débuts de “Brightest Day” me paraissait plus intéressant.

Pour relativiser mon avis un peu lapidaire, j’aime beaucoup le dessin de Reis, et je me demande quand même si “Infinite Crisis” ne m’avait pas encore plus rebuté…[/quote]

Pareil. Très bien dessiné (j’adore Ivan Reis), pour le reste, j’en ai vite eu ras-le-bol. Répétitif et lourdingue…

[quote=“Photonik”]Cette noirceur pré-fabriquée, ces facilités scénaristiques (Nekron est à peine caractérisé, et les rebondissements, c’est surtout des changements de couleurs biomanesques), cette profusion de persos pas forcément transcendants, cette névrose permanente, etc…

J’avais préféré la Guerre du Corps de Sinestro, dans le genre. Et les débuts de “Brightest Day” me paraissait plus intéressant.

Pour relativiser mon avis un peu lapidaire, j’aime beaucoup le dessin de Reis, et je me demande quand même si “Infinite Crisis” ne m’avait pas encore plus rebuté…[/quote]

L’absence de caractérisation de nekron ne m’a pas déranger du tout. C’est une force de la nature, ou plutôt de l’anti nature, il n’a pas à avoir de personnalité spécifique. C’est comme la mort chez marvel.

ATTENTION SPOILER dans la suite :

[spoiler]J’ai trouvé l’idée des anneaux noir une façon astucieuse de rendre possible la rencontre entre ces deux éléments de la pop culture que sont les super heros et les zombies. Mais surtout, j’ai apprécié ce que cela a permis de méta explication sur les résurrections de super heros, méta explications qui, justement, sont ramenées sur un plan tout à fait non-méta (j’ai pas dit béta mais pourquoi pas) un plan, de plus, de super méchant.

Dans son run johns a reussi deux trouvailles tout de même, qui rendent tout à fait logiques les liens entre nombres d’éléments disparates dont ceux que Johns apportent et qui sont des éléments editorialements imposés.

Dédouaner Jordan en en faisant un possédé, c’est peu dire que c’est un twist limite foutage de gueule. Johns parvient à en faire une super idée.

Parallax comme impureté jaune, je trouve ça totalement bien vu qui rend compte de la faiblesse au jaune des anneaux, de la non faiblesse au jaune de l’anneau de kyle, de l’anneau jaune de sinistro, du monde de qwark, des tempes blanchis de jordan, et hop ni vu ni connu on a un super heros rajeunis et dédouané avec une vrai explication purement super heroique. Une explication qui n’a pas l’aire d’être un passage obligé qu’on va vite oublier pour rentrer dans le vif du sujet, mais une explication qui au contraire devient un ressort d’une histoire à laquelle il s’intègre organiquement.

De même, la nuit noir permet de rabattre sur une trame premier degrés de super heros, toutes ces résurrections de super héros editorialement imposées et qui dédramatisent la mort en fragilisant le coté définitif.

Là encore, Johns a le talent d’intégrer avec élégance cette exigence éditoriale pour en faire un élément dramatique d’une histoire qui respecte totalement les codes super héroïques. Ainsi la fragilisation de la frontière entre la vie et la mort est prise au pied de la lettre et devient une fragilisation à l’œuvre dans l’univers dc et ourdit par Nekron. J’adore.

Du coup, lorsque les anneaux noir s’envolent pour se mettre aux doigts de tous les resurectionnés, apportant une unité à l’ensemble des résurrections de ces dernières années, j’étais totalement pris dans l’histoire ainsi que dans la course effrénée de jordan et barry pour y echapper.

A la fin, johns rend à dc une virginité quand à la mort en ayant confronté ses héros au méchant ultime dans un monde de super héros, soit la mort. Belle réussite je trouve.[/spoiler]

Edit by Blackiruah : Il y a des bannières spoiler exprès pour, merci de les utiliser

Ce n’est pas intelligent, ça ne raconte pas grand chose, mais c’est très divertissent, vraiment astucieux et sublimement mis en image.

[quote=“n.nemo”][spoiler]Dans son run johns a reussi deux trouvailles tout de même, qui rendent tout à fait logiques les liens entre nombres d’éléments disparates dont ceux que Johns apportent et qui sont des éléments editorialements imposés.

Dédouaner Jordan en en faisant un possédé, c’est peu dire que c’est un twist limite foutage de gueule. Johns parvient à en faire une super idée.

Parallax comme impureté jaune, je trouve ça totalement bien vu qui rend compte de la faiblesse au jaune des anneaux, de la non faiblesse au jaune de l’anneau de kyle, de l’anneau jaune de sinistro, du monde de qwark, des tempes blanchis de jordan, et hop ni vu ni connu on a un super heros rajeunis et dédouané avec une vrai explication purement super heroique. Une explication qui n’a pas l’aire d’être un passage obligé qu’on va vite oublier pour rentrer dans le vif du sujet, mais une explication qui au contraire devient un ressort d’une histoire à laquelle il s’intègre organiquement.[/spoiler]
[/quote]

Mais ça c’est pas Blackest Night, c’est Green Lantern Renaissance non ? C’est à dire les tous premiers épisodes de GL voyant le retour de Hal Jordan et la réfection du corps.

non en effet, la resurection c’est pas blackest night, mais je commentais la démarche de johns sur son run et les deux trouvailles que j’y trouvais dont la seconde est le ressort de blackest night. Et in fine de resurection à blackest night c’est une seule histoire.

Blackest night c’est pas mal dans le genre bourrin, mais c’est super mal amené dans GL. Il vaut mieux avoir lu GL corps ou Tomasi introduit avec patience la nuit noire posant bien plus de question que Johns qui au final fera simplement dans le bourrin, de même la possession par d’autres bagues sera bien mieux traité par Tomasi.

En gros BN j’ai trouvé ça sympa bas du front, mais par contre faut éviter de se farcir les minis séries à côté sous peur d’indigestion. il vaut mieux lire BN, GL et GLC.

Je développerais un peu plus chez moi ce soir.

Faudrait encore qu’elles fonctionnent.

Jim

[quote=“KabFC”]Blackest night c’est pas mal dans le genre bourrin, mais c’est super mal amené dans GL. Il vaut mieux avoir lu GL corps ou Tomasi introduit avec patience la nuit noire posant bien plus de question que Johns qui au final fera simplement dans le bourrin, de même la possession par d’autres bagues sera bien mieux traité par Tomasi.

[/quote]

gl entre sinistro war et blackest night c’est assez calamiteux sauf les 2 épisodes sur les alpha lantern.

GL corps je n’ai lu que les épisodes du cross qui sont très bons. D’ailleurs le combo guy/kyle me botte plus que celui de guy/stewart.

C’est un peu la différence entre Johns et Tomasi sur l’ensemble de leurs productions, non ? L’un fait dans le bourrin, l’autre développe et s’interroge.

jim

[quote=“n.nemo”]
gl entre sinistro war et blackest night c’est assez calamiteux sauf les 2 épisodes sur les alpha lantern.[/quote]

Mouais là encore je toruve l’utilisation dans la série GL Corps bien plus interessante

Le combo Guy/Kyle fonctionnait du tonnerre il y a une relation fraternel entre les deux. Guy c’est le grand frère tout feu tout flamme, Kyle c’est le plus jeune, plus ne retenue, mais aussi cascou que l’autre. Ils ont des parcours similaires et contrairement à Hal ou John ils croient vraiment au corps. Non pas qu’ Hal ou John n’y croit pas, mais dans leur caractérisation depuis des années ce sont des solitaires qui font un peu ce qu’ils veulent. Hal se balade en solo faisant sa loi au nom du GLC, et Hal lui préfère bosser avec la JLA.

[quote=“Jim Lainé”]

C’est un peu la différence entre Johns et Tomasi sur l’ensemble de leurs productions, non ? L’un fait dans le bourrin, l’autre développe et s’interroge.

jim[/quote]

Tout à fait, même si Tomasi est un peu moins flamboyant que lors de son premier run, il explore toujours autant le monde des Green Lanterns, utilise le background, les multiple personnages à sa disposition et au lieu de subir la dictature de Johns il se sert habillement de ce qu’il doit suivre comme ligne pour faire plein de choses. Contrairement à Johns uqi jouait a faire passer Hal par toutes les couleurs, Tomasi reste longtemps à exploiter le jaune, puis c’est le tour du rose qui vient en avant. c’est lui qui exploite le durcissement des lois des gardiens, allant jusqu’à provoquer un schisme avec la troisième règle interdisant toute relation entre les membres des GL. Quand Hal porte l’anneau rouge il redevient normal tout de suite après, ce qui n’est pas possible, c’est tomasi qui là encore va exploiter vraiment la couleur rouge (d’ailleurs au détriment de BN dont il se moque un peu à ce moment là).

voilà quelques exemples du superbe premier run de tomasi sur la franchise.

Pour en revenir à Blackest Night je pense que c’est une erreur de le publier, ca va embrouiller ce qui viennent de se mettre à Dc surtout qu’ils n’auront pas otus les tenants et aboutissant sans compter que les versions des persos sont très différentes.

Kab c’est un peu notre RP du GL Corp ! :slight_smile: