CÉLESTIN ET LE CŒUR DE VENDREZANNE (Gess)

Célestin et le Coeur de Vendrezanne :

Un récit des contes de la Pieuvre

81SK0pA6y5L

Ce n’était qu’un enfant quand son père l’a déposé à l’auberge de la Pieuvre. Il devait revenir… Célestin ne l’a jamais revu. Alors il est devenu le serveur de l’auberge. Le discret, l’invisible Célestin… dont personne ne soupçonne le talent. Mais parfois, le destin en veut autrement. Devenu détenteur du secret du Passage Vendrezanne, c’est seul que le jeune homme va devoir affronter la Pieuvre…

81vyBh1ZKaL

815Rs65OasL

81EM4sQVOvL

  • Éditeur : Delcourt (7 avril 2021)
  • Langue : : Français
  • Relié : 208 pages
  • ISBN-10 : 2413030026
  • ISBN-13 : 978-2413030027
  • Poids de l’article : 788 g

J’ai hâte.

Chic, vivement avril!

ginevra

David Chauvel :

Petite info en passant : suite à un petit soucis de fabrication (sur la couverture, bande de petits curieux), l’album est reporté. Mais grâce à la diligence de tout le monde et de l’imprimeur, seulement d’une semaine. Donc parution le 14 avril au lieu du 7…

Jim

Y a eu d autre contes de la pieuvre ?

Clique sur le tag en haut du sujet.

Jim

Ah mince, j espère que c est trouvable tout ça, j au du retard visiblement.

Merci

Je pense que oui.
Et c’est hautement recommandable.

Jim

Ils sont tous trouvable. Par contre Jim si je puis me permettre, pour les contes de la pieuvre, c’est dommage de pas avoir tangué aussi la Brigade Chimérique. Puisque c’est de là que partes les contes de la pieuvre qui sont dans le même univers.

Y a des liens formels ?
Parce que dans certaines interviews, Gess dit qu’il fait son truc à lui, quoi…
Donc pour moi, c’est pas le même univers, c’est davantage une intention voisine.

Jim

Ben Gess à bossé sur la brigade, et c’est clairement le même univers, même si il n’y a pas de nom ou autres liens présentés.

Bah ouais, Vatine a bossé sur l’univers de Lanfeust, je mets pas un tag « Aquablue » dessus, quoi…

Jim

Sur les trois qui sont « tagués », il y a, en sous-titre, « un récit des contes de la pieuvre ».
Il n’y a pas ça sur La brigade chimérique.

Je pense que ça suffit comme justification.

Tori.

Oulah, mais faites donc bien comme vous voulez, moi je proposais les filles. pfieww

C’est vrai, on peut ?

Jim

Plus sérieusement :

https://www.bodoi.info/gess-la-pieuvre-par-deux/

La Brigade m’a certes fait réaliser qu’il était possible de mettre en scène des gens qui ont des pouvoirs en France. Mais l’idée des talents proprement dits me vient de deux autres œuvres. D’abord Alvin le Faiseur [d’Orson Scott Card] dont j’ai illustré les couvertures à L’Atalante et qui parle de talents à l’époque des colons en Amérique. J’aime bien citer aussi le roman Le Train du Diable [de Mark Sumner], un western épuisé où là aussi, au moins à la traduction, on utilise le mot « talents ». Une des différences essentielles avec la Brigade, c’est que cela m’intéressait d’être au plus près du peuple, davantage que ne le fait Serge, dont les histoires se situent plutôt dans les hautes sphères ou dans un milieu littéraire qui n’est pas le mien.

On sent quand même l’envie de s’éloigner de l’univers de son compère pour créer le sien. C’est un univers voisin, avec des similitudes, mais c’est un univers séparé.

Jim

2 « J'aime »

Est ce que les contes peuvent se lire dans le desordre ?

oui.

Cool, je vais commencer un destin de trouveur alors.

Merci

de rien.