COMICS À L'ETRANGER

J etais persuadé qu un tel thread existait

Sur un forum US, le traducteur d’une version espagnole des omnibus de Master Of Kung Fu est intervenu.
Editions avec moins de pages et plus de tomes (6)… a priori à tirage limité.
Je suis allé regarder… et là… je me souvenais avoir eu les boules en espagne devant les version traduite des essentials et plethores de titres…
Mais là…
Ces editions limités ne sont pas sur el site de panini mais trouvable chez abe et la fnac es…
C est en partenariat avec une autre boite (je parle pas espagnol donc j ai peut etre mal compris)
mais les invaders, devil dinosaur, man thing, howard, supervilain team up, Dracula, champions…
universomarvel.com/tag/marvel-limited-edition/
Là je vais sur le site panini espagne et je vois des collecs avec quasi tout marvel actuel en kiosque et librairie… mais aussi des oldies par millier avec Iron Fist, captain Marvel, Fury…
paninicomics.es/web/guest/linea_titulos?category_id=125381
mais aussi Xstatix ou Cap Marvel de PAD ou les Thunderbolts
paninicomics.es/web/guest/linea_titulos?category_id=140031

Pour la collection Limited edition (qu on ne voit pas sur le site panini) mais qu on trouve à la Fnac, Abebook… avec Invaders Master Of Kung Fu, Howard…, voilà ce que le traducteur espagnol en dit (en particuleir sur le MOKF qu’il traduit)

[quote]Initially it’s a limited edition of 1.500 because Panini has a partnership with SD, one of the biggest book distributor here in Spain, to launch some Limited Edition Books. The deal I think is for two years. After that, I think, Panini has the rights to print these books again in a more ordinary non limited edition.

No, it hasnt got a dustjacket, and it’s not bigger, it’s regular-sized.

The binding is glued and its really, really good. The paper is beautiful, a high quality non coated white type that really suits the artwork, and it also has attached a beautiful cloth bookmark.

It’s 500 pages and it compiles issues 15-28, Giant-Size 1-4, Giant-Size Spider-man 2.

Retail price is 43 euros.[/quote]

Il y a plein de bouquins vraiment intéressants. Après, est-ce que lectorat français suivrait ?

C’est ce que sort Panini pour le run de John Byrne. Ce qui est à la fois compréhensible et peu acceptable. Une collection cela se construit, ça s’entretient et ça se cultive.

On ne me fera jamais croire que quand Panini met l’accélérateur sur Star Wars ou leur collection 20 ans ils ne peuvent pas s’investir pour développer et soutenir sur la longueur des œuvres anciennes.

Non il y a une volonté derrière de ne pas vouloir allez sur ce terrain.

Ça fait des années que je ne suis pas retourné en Espagne, mais quand c’était le cas, je faisais la razzia sur les traductions locales. À l’époque, il y avait moins de rééditions VO, et donc j’avais déniché des trucs que je n’avais pas en langue originelle. Il y a même des choses que je n’ai que dans la langue hispanique.
Tiens, si j’ai le temps, je vais tenter de montrer quelques visuels, histoire de faire rêver.

Jim

J’ai longtemps eu la version italienne de Kraven’s Last Hunt, que j’ai offerte récemment à un ami qui lit l’italien couramment. J’ai la VO en noir & blanc dans un Essential et en couleurs (refaites) en TPB. Donc pas besoin, alors autant faire plaisir.

Bon, allez, je vous cherche quelques trucs espagnols…

Jim

Au début des années 2000, en Espagne, ce n’est pas Panini qui s’occupe de Marvel, c’est Forum. Et dans les kiosques, l’activité est frénétique, adaptant les nouveautés mais également les “vieilleries”.
En m’arrêtant de l’autre côté des Pyrénées, je m’intéressais à différentes collections. Par exemple les “Selecciones Marvel”. J’en ai plusieurs numéros.

L’intérêt, c’était que les kiosques à l’époque (j’imagine que c’est toujours pareil, mais sait-on jamais) disposaient de “back issues”, si bien qu’il était possible de récupérer quelques exemplaires de numéros précédents.
J’ai pris le numéro 8 consacré aux Défenseurs et reprenant la première aventure répartie sur les séries consacrée à Hulk, au Docteur Strange et à Namor, ainsi que les deux premières aventures publiées à leur nom. Je crois que l’Essential américain était sorti (quoique, à vérifier), mais la possibilité d’avoir l’ensemble en couleurs d’époque m’a séduit.

Le numéro suivant est consacré aux Champions de Bill Mantlo et John Byrne, une petite série méconnue mais qui a connu ses grands moments. Là, c’est donc toute la fin de la série, avec plein de vilains cools et d’idées farfelues, et un sacré rythme. J’adore. OK, j’avais ça dans Titans, mais là, sans coupes ni retouches, j’ai pas résisté.

En bon fan de Docteur Fatalis, je n’ai pas résisté non plus au numéro 16, qui reprend le serial publié dans Astonishing Tales, à savoir les épisodes de Wally Wood (formidables, réminiscents de son boulot sur THUNDER Agents) et l’épisode par Conway et Colan, qui fixe les “origines” du bon Docteur, notamment ses rapports à sa mère damnée.

Autre très belle pièce, le numéro 17 reprend des épisodes de la série Inhumans par Doug Moench, George Pérez et Gil Kane. Pareil, j’ai ça dans des pockets, mais là encore, le retrouver dans un format prévu par les Américains, c’est un plus.
Et là, pour le coup, à ma connaissance, il n’y a pas eu de réédition américaine de cette période (ou alors du hardcover qui m’aurait échappé). Donc miam.

Dans l’ensemble, cette collection (que je visualise dans son entier en allant sur le site universomarvel.com) s’apparente un peu à notre Strange Spécial Origines hexagonal, ou à ses descendants que furent Spécial DC chez Semic ou Marvel Classics chez Panini : la volonté éditoriale d’explorer le passé de l’éditeur concerné, en ressortant des morceaux importants, des sagas lisibles indépendamment.
Le prix me semble très démocratique : en 2000-2001, le numéro se vendait 995 pesetas, ce qui correspondait à 5,98 euros, pour environ 96 ou 112 pages. Le numéro 9 consacré aux Champions fait 128 pages, pour 6,58 euros. Même à l’époque, c’est pas mal.
Les couvertures sont des créations locales (je ne sais pas si c’est encore possible aujourd’hui, sur le marché espagnol, l’éditeur américain devant se montrer tout autant inflexible qu’ici, mais allez savoir), peintes par Rafael Lopez Espi, un illustrateur né à Barcelone en 1937. Reprenant de près les compositions des comics américains, il donne aux images un grain séduisant et riche, avec des ambiances parfois très denses (j’adore la “Doctor Muerte”), qui ajoute un petit plus presque vintage à la revue.
Enfin, je reviens un instant sur les couleurs. Les quatre numéros que j’ai proposent, sur un beau papier mat et blanc, une reproduction des planches dans la colo d’époque, à savoir une trame un peu épaisse et donc visible. Là encore, il me semble que ce choix ne fait que renforcer l’aspect historique des sommaires, les BD étant présentées “dans leur jus”. J’avoue que, pour ma part, ça a été un argument d’achat évident. Et je concède que ça pourra faire sortir les plus jeunes de leur lecture, mais ils n’ont qu’à s’acheter des crampons, après tout.
:wink:
Les sommaires sont complétés par quelques textes de présentation en amont et en aval, et par une galerie d’illustration, en général composée de couvertures américaines. Je note que sur certains des numéros, ces covers apparaissent comme légèrement moirées, ce qui pourrait être la trace d’une numérisation. Pourquoi les pages de BD, dans ce cas, ne sont pas moirées ? Sans doute parce que les éditeurs sont peut-être repartis des films d’impression achetés à Marvel.
À l’époque, les deux gros éditeurs n’avaient pas encore entamé à grande échelle la numérisation de leur fond. Si bien que les éditeurs étrangers pouvaient commander des épisodes de n’importe quelle période, à la condition de travailler avec un lettreur et un imprimeur capables de gérer les films d’imprimerie. En 2001, on en trouvait encore beaucoup, ce n’était pas un problème. Donc je pense que Forum commandait ce genre de matériel pour les pages intérieures.
Aujourd’hui, ce serait une autre paire de manches, car les gens capables de travailler avec ce type de matériel se font rares.
Le résultat est très propre, et leur papier, plutôt bon, facilitait la reproduction des couleurs pimpantes de l’époque.
Bref, une chouette collection.

Jim

j ai quelques kiosque de chez forum dont un de secret war II mag qui publiait les ties ins (donc j ai un tien Iron man).
Bon j ai pas grand chose en espeganol… j ai beaucoup plus en allemand (dont des avengers des 70’s chez eux mais des 60’s pour les US)… J y allais en voyage scolaire fin 80-début 90
J aime avoir des editions etrangeres… je dois avoir Angleterre, Espagne, Italie, Portugal, Allemangne, Hollande, Finlande, Inde, Republique Tchèque, Emirats Arabe Unis, Quebec, Brésil

D’accord avec toi. Mais Panini avait commencé cela avec la collection “Best of Marvel” et maintenant avec “Marvel Vintage”. Mais force de constater que ces parutions sont très épisodiques !
Je ne parle même pas du double arrêt du magazine “Marvel Classic” :confused: .

En Espagne, j’avais vu une alléchante intégrale Dracula de Wolfman et Colan (il me semble que c’est Dracula)

Il existait, toujours chez Forum, la collection “Biblioteca Marvel”, donc personnellement j’ai été pas mal client. Cela consistait à des éditions en noir et blanc, compilant une grosse pagination, un peu comme les Essentials américains, mais en plus petit (un peu plus grand que les “digest” que Marvel affectionnait il y a dix ans, pour donner une idée).
La série Tomb of Dracula a été reprise dans ce format. Sauf qu’elle bénéficie d’une appellation “biblioteca grandes del comic*”, mais pour l’essentiel, c’est la même chose que “biblioteca Marvel”.

J’aimais beaucoup cette collection : chouette papier, grosse pagination, possibilité de redécouvrir des séries qui, à l’époque, étaient inaccessibles en VO… Depuis lors, Tomb of Dracula a fait l’objet d’une collection d’Essentials chez Marvel, et d’autres séries ont été rééditées (je pense aux Eternals de Kirby, donc je vais parler plus tard), mais à l’époque, dénicher ce genre de choses au détour d’un voyage vers le sud, c’était un peu la seule source qu’on pouvait espérer. Il y a quinze vingt ans, les libraires et bouquinistes espagnols, c’était l’Eldorado.

Pour en revenir à cette collection, elle a connu dix-huit volumes, reprenant non seulement la série de base, mais également les apparitions ultérieures du personnage (chez Docteur Strange ou les X-Men), puis les séries genre Dracula Lives, etc… Bref, d’après les sommaires que je trouve en ligne, c’est super complet. Pour qui lit l’espagnol, c’est une mine.

Jim

  • Où l’on remarquera que les Espagnols sont quand même moins des colonisés culturels que nous, puisqu’ils savent que “comics” est un mot pluriel : ils ne disent pas “le comics”, eux !

Oui et non : chez eux, le terme “cómic” a supplanté “tebeo” et “historieta” pour désigner les bandes dessinées.
Tiens, puisque tu abordes la question, j’en profite pour demander : au pluriel, tu prononces le “s”, du coup (phonétiquement, c’est “des comiques” ou “des comix”) ?

Tori.

Moi, je dis “bande dessinée américaine”.

Jim

Au moins, on ne peut pas te contredire, ainsi !
Et ça regroupe la BD sous toutes ses formes : personne pour te dire “ah, mais il s’agit de graphic novels, pas de comics.”…

Tori.

[quote=“Tori”]

" est un mot pluriel : ils ne disent pas “le comics”, eux !
Oui et non : chez eux, le terme “cómic” a supplanté “tebeo” et “historieta” pour désigner les bandes dessinées.[/quote]

Quand bien même : ils n’écrivent pas “del comics”, eux. Alors que nous, on supporte, à l’écrit et à l’oral, des “le comics” et “du comics” à tour de bras. Ce “s” en trop est lassant.

Rusé, hein ?

Jim

C’est très intéressant, mais ce n’est pas de cette édition dont je parle. Je parle de celle-ci (le voyage en Espagne que j’évoque est plus récent), par Panini (tu comprends donc mon léger enragement baveux) :
paninicomics.es/web/guest/ti … tem=630009

Elle est effectivement très belle. Et l’image me donne l’impression que tu l’as déjà montrée.

http://www.paninicomics.es/image/image_gallery?img_id=2993854&t=1272053603310

Grosse pagination, maxi sommaire. C’est au format comic, si je comprends bien ?

Jim

Ouais (enfin de mémoire) ! Mais les pages sont trop fines (toujours d’après mes souvenirs), ça se superposait ! Mais bon, le prix, c’est autre chose que les “omnibus” (je viens d’acquérir le “Atlantis Attaque” et je m’attendais à un truc bien plus gros vu le prix initial)

N’oublie pas qu’on est dans le pays de l’album, donc de l’objet de luxe, en France. La tradition est un peu différente en Espagne ou en Italie.

Jim

Ouais, enfin, je ne comprends pas le prix de cet omnibus vs les gros albums d’Urban !

Bon du coup, je refais revivre ce topic pour partager quelques impressions après mon trip en Italie :

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas posté quelque chose, eh bien soit, je reviens d’Italie où j’ai fait un petit tour du nord, et en passant à Gênes je suis allé chez Comics Corner Fumetteria Genova, histoire de voir ce que faisaient nos amis italiens.
Alors sans trop de surprise, le marché est largement dominé par le kiosque mais contrairement à nous (et plus proche des espagnols pour le coup) il ne propose pas des revues à 5/6 titres mais Panini (qui détient Marvel, logiquement là bas) propose des revues à … 1 épisode ! à 2€ et Lion (qui détient DC) propose des revues à 3 épisodes à 6€ grosso merdo. Après niveau qualité de page ce n’est pas très loin de ce que nous proposons mais au final ça reste plus cher que chez nous. La grosse surprise fut de voir de très beaux Hardcovers que ça soit chez Panini ou Lion (qui proposait une édition premium pour le très moyen the button avec des couvertures gaufrées, c’était étrange et surtout 40€ même si c’était une taille proche de l’absolute). Les dos étaient travaillés et je ne sais pas si c’est du tout neuf mais il semble qu’on arrive à une uniformisation avec ces derniers vu comme c’est proche des nouveaux dos proposés en France par Panini (dos carré stylisé avec une dominance blanche contrairement à Urban) et ça fonctionne bien et globalement légèrement moins cher que chez nous - autour de 15€).
Pour finir, j’ai aussi scruté les fumetis (quasiment que du kiosque) et j’ai pris le my hero academia 1 où les mangas sont vraiment moins qualis que chez nous (pas de couverture rabat etc.) mais bon du coup largement moins cher.
Au final en Italie c’est plus orienté kiosque leur permettant d’avoir moins de retard par rapport à la VO et au final s’avère globalement moins cher qu’en France. Encore une offre différente et j’ai fini avec un Dylan Dog (grosso merdo le constantine italien), un cap america, un batman et un Myheroacademia. Bon on verra dans quel autre pays je pourrais faire ce genre de comparaison (surement l’Allemagne :wink: )