COMICS & MEDIAS


(Marko) #1

Suite à un énième visionnage de cette péloche d’anthologie qu’est le premier Predator de McT, cela m’a donné l’envie de lister les apparitions de nos illustrés favoris sur petit et grand écran, et dans la pop-culture en général.

Predator (1987) : Sgt. Rock #408 (1986)

img15.hostingpics.net/pics/117063BillyPonchoHawkinsBlaineMacDillonPredatormovief.jpg

img15.hostingpics.net/pics/722557B13015.jpg

Shane Black (Last Action Hero, Iron Man 3) le spécialiste des buddy movies et futur réalisateur du prochain Predator a eu l’occasion de se faire remarquer dans le film original avec ses blagues salaces et ses lectures appropriées vu le taux élevé de testostérone de l’équipe de Schwarzy.

Henry, portrait d’un serial killer (1986) : Daredevil #217 (1985)

img15.hostingpics.net/pics/170009HAScreenShot20141208at61141PM.png

img15.hostingpics.net/pics/753085H20948.jpg

La preuve que Henry et son coloc ne se contentent pas de tuer, boire des bières et regarder la télé, chez eux on retrouve aussi un épisode du DD de O’Neil et Mazzucchelli.

Army of Darkness (1992) : Dark Horse Presents - Fifth Anniversary Special (1991)

img15.hostingpics.net/pics/639167raimiarmyofdarknessdhp.png

img15.hostingpics.net/pics/273225raimievildead33542820110409142006large.jpg

Pour ses voyages impromptus dans le temps, Ash n’oublie pas d’emporter un peu de lecture.

Viens chez moi, j’habite chez une copine (1981) : Spidey N° 7 (1980)

img15.hostingpics.net/pics/373957Vcmjcucblancspidey.png

img15.hostingpics.net/pics/90832733V7.jpg

Michel Blanc patiente avec un jambon-beurre et un numéro de Spidey en attendant son pote qui est train de conclure (copyright Jean-Claude Dusse).

Halloween (1978) : Howard the Duck #26 (1978)

img15.hostingpics.net/pics/146065nholloween03.jpg

img15.hostingpics.net/pics/688305nhol22814.jpg

À noter que les gamins sont en train de regarder La Chose d’un autre monde d’Howard Hawks (le réalisateur favori de Big John) que Carpenter a justement eu l’occasion de “remaker” quelques années après avec son chef-d’oeuvre The Thing.


(Le Doc) #2

ARRÊTE-MOI SI TU PEUX (2002) :

Dans ce film de Steven Spielberg inspiré par une histoire vraie, l’escroc Frank Abagnale (incarné par Leonardo Di Caprio) est un grand fan de Flash. Parmi ses nombreuses fausses identités, il a même utilisé celle de Barry Allen !


(Le Doc) #3

Dr WHO CONTRE LES DALEKS (1965) :

Dans Dr Who contre les Daleks, le Docteur “non officiel” campé par le légendaire Peter Cushing est passionné par la lecture de la revue Eagle, dans laquelle les lecteurs anglais pouvaient notamment retrouver les aventures de Dan Dare.


(Marko) #4

Ice Storm (1997) : Fantastic Four #141 (1973)

img15.hostingpics.net/pics/922156icestormff.jpg

img15.hostingpics.net/pics/915934icestrom22007.jpg

À ce stade Tobey Maguire n’avait pas encore interprété Peter Parker mais il était déjà habitué aux rôles de nerds, à l’instar de son rôle dans le film de Ang Lee, qui s’inscrit dans le genre du “coming-of-age”.
Cet épisode a même un rôle symbolique dans l’intrigue, puisque son détenteur fait l’analogie entre sa situation familiale et celle des FF, qui correspond au moment où Reed et jane étaient momentanément séparés.
C’est avec cet épisode que Mark Waid a découvert la série, en particulier le run de Conway qu’il n’a guère apprécié à l’époque, lui qui en tant qu’enfant de divorcés n’avait pas envie de voir la situation se reproduire avec ces héros de papier, loin d’être ses favoris de toute façon.


(KabFC) #5

Coyote Girls (2000) : Amazing spider-Man#129 (1974)

http://vignette2.wikia.nocookie.net/marveldatabase/images/e/e3/Amazing_Spider-Man_Vol_1_129_002.jpg/revision/latest?cb=20141108020056

Le futur petit copain de l’héroïne est un fan de comics et on le voit mettre plusieurs fois la main sur la première apparition du Punisher Amazing spider-Man#129 sans jamais le conserver bien longtemps.


(Marko) #6

Do the Right Thing (1989) : Black Panther #8 (1978)

img15.hostingpics.net/pics/847985spikedotherightthing03.jpg

img15.hostingpics.net/pics/707600spike19659.jpg

Black Panther/T’Challa fête ses 50 ans cette année avec une nouvelle série régulière ambitieuse et une apparition remarquée dans Captain America : Civil War, sans oublier son rôle dans les Ultimates d’Ewing.

Bien sûr sa popularité ne date pas d’hier, et dans le film de Spike Lee Do the Right Thing, qui ressort en salles aujourd’hui, ses aficionados ne manquent pas (bien qu’il s’agisse là de la série du king pas aussi plébiscitée que la version de McGregor).


(Marko) #7

Henry, portrait d’un serial killer (1986) : The Night Force #1 (1982)

img15.hostingpics.net/pics/912778hpoasknf.png

img15.hostingpics.net/pics/727854henrywolfmancolanthenightforce11982.jpg

En plus de l’épisode de Daredevil orné d’une superbe couverture de Windsor-Smith, on y retrouve également le premier numéro de la série Night Force, une oeuvre méconnue du prolifique duo Wolfman/Colan.


(Photonik) #8

Excellent idée de thread, vraiment.

J’ai fait des recherches rapides de mon côté pour essayer d’y contribuer et je n’ai rigoureusement rien déniché. :mrgreen:


(Marko) #9

[quote=“Photonik”]Excellent idée de thread, vraiment.

J’ai fait des recherches rapides de mon côté pour essayer d’y contribuer et je n’ai rigoureusement rien déniché. :mrgreen:[/quote]

Dans le Robocop initial il y en a pas mal, notamment un titre que tu affectionne, et un autre dont Jim ne tarit pas d’éloges…


(Le Doc) #10

À BOUT DE SOUFFLE MADE IN U.S.A. (1983)

Dans ce remake américain du film de Jean-Luc Godard, Jesse, le petit truand joué par Richard Gere, a 3 obsessions : le rock de Jerry Lee Lewis, la belle Monica (Valérie Kaprisky)…et les comics du Silver Surfer !


(Photonik) #11

[quote=“Marko”]

Dans le Robocop initial il y en a pas mal, notamment un titre que tu affectionne, et un autre dont Jim ne tarit pas d’éloges…[/quote]

Hummm, intrigant. Je n’ai pas du tout percuté, je crois. :wink:


(Le Doc) #12

NUIT DE FOLIE (1987) :

Dans Nuit de Folie (Adventures in babysitting), première réalisation de Chris Columbus (scénariste des Gremlins), la jeune Chris (Elizabeth Shue) accepte du faire du babysitting après l’annulation d’un rendez-vous amoureux. Comme l’indique le titre, cette nuit ne sera pas de tout repos…

L’une des gosses qu’elle doit garder est une fan absolue de Thor. Elle ne se sépare même jamais d’une réplique du casque du héros Marvel.

Et pendant leurs aventures nocturnes, les personnages vont rencontrer un garagiste qui va rappeler à la petite fille son héros préféré…et celui-ci est joué par Vincent d’Onofrio, futur Wilson Fisk de la série Daredevil !


(Marko) #13

RoboCop (1987) : Iron Man #142 (1981), ROM #41 et Dreadstar annual 1 (1983)

img15.hostingpics.net/pics/267068robo03.jpg

img15.hostingpics.net/pics/593097robo23550.jpg

Juste avant de braquer la caisse et de faire face au all-new Murphy, le malfrat prend dédaigneusement un exemplaire du Iron Man de Michelinie, Layton et JRjr (en voilà des manières).

img15.hostingpics.net/pics/130942robo01.jpg

img15.hostingpics.net/pics/751171robo01Rom.jpg

img15.hostingpics.net/pics/534139RoboCopDreadstar.jpg

Lorsque Robocop revient dans sa demeure déserte, un des derniers vestiges de son passé, les souvenirs concernant sa femme et son fils affluent (une très belle scène qui montre bien que l’humain arrive à émerger malgré tout).


(artemus dada) #14

Sympa ton idée Marko ; 1 case ça compte ?

Dans l’excellent “trilogie” d’espionnage des Harry Palmer alias Michael Caine (le deuxième opus est certainement le meilleur) : Un cerveau d’un milliard de dollars revu hier soir, on aperçoit cette case dès les premières minutes du long-métrage.


(Blackiruah) #15

Excellent topic ! Le coup de d’Onofrio est excellent xD


(Photonik) #16

Ah bien tiens, y’en a un qui m’est revenu à l’esprit finalement…

Reservoir Dogs (Quentin Tarantino, 1992)

Apparemment, Mister Orange alias Tim Roth est un fan du Silver Surfer, dans la version signée par son créateur Jack Kirby manifestement.


(tsouin) #17

J’ai pas d’image mais le film Delphine 1 Yvan 0 de chabat ou farrugia fait beaucoup de clins d’oeil aux comics. Il y a une scène dans un bar ou chabat lis un épisode de daredevil et ok commence à faire des blagues dessus. Pareil y’a une scène à un anniversaire déguisé ou les super héros sont bien présents. Faudrait que je me revois car je me souviens qu’il y en avait plus que ça.


(Marko) #18

Delphine 1, Yvan 0 (1996) : Daredevil #193 (1983) et Hard Boiled tome 1 (1990)

img15.hostingpics.net/pics/337550dd1.png

img15.hostingpics.net/pics/190762712720070210080740large.jpg

img15.hostingpics.net/pics/615055hardboiled.png

img15.hostingpics.net/pics/8771731069191.jpg

Effectivement il y en a pas mal (Julie Gayet en costume de Wonder Woman, des t-shirts Judge Dredd, Spidey et Fantastic Four, un mannequin Superman Mego, et un poster de Captain America par Romita Sr).

img15.hostingpics.net/pics/327043wwg.png

img15.hostingpics.net/pics/836975judge1.png

img15.hostingpics.net/pics/464327spidey1.png

img15.hostingpics.net/pics/880566ff1.png

img15.hostingpics.net/pics/276046cap4.png


(Marko) #19

The Parallax View (1974) : Thor #131 et 135 (1966)

img15.hostingpics.net/pics/860624thor1313kvgtLzOW1rbkzyyo11280.jpg

img15.hostingpics.net/pics/528339thor1353kvgtLzOW1rbkzyyo21280.jpg

Lors de son investigation sur l’assassinat d’un politicien, le journaliste Joe Frady (interprété par Warren Beatty) apprend l’existence d’une conspiration à grande échelle. Afin de pouvoir en savoir plus, il infiltre l’organisation qui en est à l’origine, en se faisant passer pour un candidat, ce qui l’oblige à passer une série de tests qui visent à déterminer son profil, ses réactions émotionnelles à certaines images et le poste auquel il peut prétendre. Une des premières étapes est le visionnage de cette vidéo.


(Le Doc) #20

Et pour en revenir à Gremlins (1984), le héros du film, Billy, est un très bon dessinateur et un grand lecteur de comics (on peut discerner ci-dessous un House of Mystery de DC et un Conan de Marvel)…