CONEHEADS (Steve Barron)

MV5BYTNjNGM5OTktM2Q1Zi00YTFmLWJlYzUtMTMyMzgzNjNlNmQzL2ltYWdlXkEyXkFqcGdeQXVyNjE5MjUyOTM@.V1_FMjpg_UX1000

REALISATEUR

Steve Barron

SCENARISTES

Tom Davis, Dan Aykroyd, Bonnie & Terry Turner

DISTRIBUTION

Dan Aykroyd, Jane Curtin, Michelle Burke, Chris Farley, Michael McKean, David Spade…

INFOS

Long métrage américain
Genre : comédie/science-fiction
Année de production : 1993

Envoyés en mission de repérage pour préparer la future conquête de la Terre, les Remulakiens Beldar et Prymaat sont obligés d’atterrir en catastrophe dans l’East River, près de New-York. Le couple extraterrestre se retrouve alors bloqué sur notre planète en attendant un vaisseau de sauvetage (qui va mettre beaucoup de temps à arriver…sept zurls !). Beldar et Prymaat doivent alors s’intégrer : ils américanisent leur nom de famille en Conehead et passent par toutes les étapes dans leur processus d’intégration…mais les services de l’immigration sont sur leurs traces…

Plus de 15 ans après les sketchs du Saturday Night Live, Dan Aykroyd et Jane Curtin ont repris les rôles de Beldar et Prymaat Conehead dans ce long métrage produit par Lorne Michaels (le créateur du SNL) et réalisé par Steve Barron, qui sortait du succès des Tortues Ninja. L’interprétation des deux comédiens est irrésistible : leur ton monocorde, presque mécanique; leur langage corporel et leurs répliques nourries d’expressions typiquement « rémulakiennes » créent de très amusantes interactions entre les deux aliens et leurs amis et voisins.

MV5BODg0NDhjYmYtY2RlNS00YzMwLWI5ZWMtOTg3MGQ4ZjlkNGZjXkEyXkFqcGdeQXVyOTc5MDI5NjE@.V1_FMjpg_UX1000

L’humour absurde passe en grande partie par le décalage entre l’apparence des Têtes-de-Cônes et le comportement des gens qui les entourent et qui ne semblent pas vraiment se rendre compte de leurs « petites »…différences. Mais après tout, les Coneheads viennent de France (!), ce qui explique leurs excentricités…et tant qu’ils se fondent dans le modèle de l’American Way of Life, no problemo ! Une maison en banlieue, une fille (Connie Conehead), une mère parfaite cuisinière, un père champion de golf qui participe à toutes les activités de la communauté…un vrai pastiche de la famille américaine idéale par des immigrés qui vivent le rêve américain tels qu’ils l’ont découvert par le prisme de la télévision et des magazines…

Depuis leur arrivée sur Terre, les Coneheads sont recherchés par un agent des services de l’immigration aux méthodes discutables. Vues comme une satire des méthodes de l’époque Reagan, ces scènes trouvent encore une résonnance de nos jours (il aurait eu une belle place dans l’administration Trump, le Gorman Sneedling joué par le très bon Michael McKean et que ne quitte presque jamais un David Spade en mode lèche-cul professionnel).

MV5BYzVmY2M1YjAtNjQ0Yy00MGM5LWI2ODktYzk0MjI0ZWYxOGFmXkEyXkFqcGdeQXVyMTIwODk1NTQ@.V1_FMjpg_UX1000

Après de nombreuses situations loufoques qui détournent les clichés des soap-operas, le dernier acte de Coneheads voit les héros et leur enfant né sur Terre s’envoler vers la planète Remulak, un retour à la maison pas de tout repos culminant avec la scène du combat contre le Garthok, monstre animé image par image qui a l’air du petit frère du Rancor de l’univers Star Wars.

En plus des acteurs déjà cités, la distribution fait défiler des visages bien connus des habitués du Saturday Night Live : Garrett Morris, Jon Lovitz, Chris Farley, Jan Hooks, Phil Hartman, Julia Sweeney, Laraine Newman (qui jouait Connie Conehead dans les années 70) ou encore Adam Sandler !

1 « J'aime »

Oh, purée, je l’avais oublié, ce film !
Je l’avais bien aimé, pourtant.

Tori.