CONSTANTINE #1-24 (Jeff Lemire, Ray Fawkes / Renato Guedes)

L’éditeur DC Comics mettra fin à la série Hellblazer au mois de février 2013 avec le 300ème épisode. Pilier du label Vertigo, cette série mettant en scène le magicien anglais John Constantine aura traversé plus de deux décennies de publication sans interruption. De nombreux auteurs comme Jamie Delano, Warren Ellis, Garth Ennis, Brian Azzarello ou Andy Diggle ont présidé aux tribulations de Constantine, qui aura été visuellement croqué par nombre de dessinateurs parmi lesquels John Ridgway, Steve Dillon, Richard Corben, Marcello Frusin, Leonardo Manco, etc… C’est le scénariste anglais Peter Milligan (Shade the changing man, Greek Street, X-statix) qui clôturera la série, qu’il écrit depuis 2009, accompagné du dessinateur Giuseppe Camuncoli (Amazing Spider-man).

Ayant vu le jour sous la plume d’Alan Moore au sein de la série Swamp Thing vers le milieu des années 80, John Constantine avait débuté sa carrière en faisant de brèves apparitions au sein de l’univers DC (Crisis on Infinite earths) pour rapidement prendre son envol et évoluer dans son propre titre dès 1988, loin des super-héros de l’éditeur. Il intégrera le label Vertigo à sa création en 1993 et deviendra la plus longue série du label mature de l’éditeur. Depuis près de deux ans, à l’issue de la maxi-série Brightest day, le magicien anglais avait réintégré l’univers DC en même temps que Swamp Thing pour ensuite faire partie du casting de la série Justice League Dark. Jusque-là, La série historique du label Vertigo continuait sa parution sans être affectée par ce qui se passait dans l’univers DC classique. Ironie du sort, l’arrêt de la série Hellblazer s’accompagne de la relance d’une série dédiée au personnage John Constantine dans le cadre de l’univers new 52 de l’éditeur.

Sobrement baptisée Constantine, cette nouvelle série sera écrite par le scénariste Robert Venditti (Clones, Demon Knights) et dessinée par Renato Guedes (Wolverine, Secret Avengers). Voici un croquis du dessinateur Renato Guedes sur le personnage de Constantine:

source : www.newsarama.com

Lien:
Le site de l’éditeur : www.dccomics.com

Réactions de divers professionnels de la profession suite à l’arrêt d’Hellblazer:

[quote=“Kieron Gillen”]"RIP Hellblazer. One of the greats. The end of Planetary 7 comes to mind. “Time to be someone else”. readrant.files.wordpress.com/200 … ng-you.jpg

(Part of me also thinks “You’re not a real British Comics Writer unless you’ve written Hellblazer”. So that’s me doomed)"[/quote]

[quote=“Jock”]“sad news about HELLBLAZER.”
“would it be crass to say that HELLBLAZER: PANDEMONIUM, by @jamiedelano and myself is still out, full of swearing, politics and blood?”[/quote]

J’ai du mal à piger toutes ces réactions.
Un titre Vertigo n’a pas forcément à être meilleur qu’un titre D.C.
Et ceux qui craignent un P.G. obligatoire n’ont pas du lire Swamp Thing et Animal Man qui ont pour le coup de vrais gueules de Comics Vertigo.
Constatine devrait être classé dans la gamme Dark de D.C., donc si la firme reste cohérente, le coté “adulte” de la série devrait toujours être présent.

C’est plus pour le côté symbolique de la chose, je présume (et je peux comprendre)… Parce que de toute façon, je te fiche mon billet que les trois quarts de ces auteurs ne lisaient plus “Hellblazer” depuis belle lurette.

Si les histoires sont chouettes, tout me va : et d’ailleurs, quelqu’un sait ce que vaut le run de Milligan ? J’ai pas pris en VO, mais je suppose (et espère) que Urban va s’y coller pour la VF…

Ben, moi, ça me fait quelque chose aussi. Vertigo se meurt à petit feu, et c’est triste à voir. Le reboot de la série à la fois la plus ancienne et la plus emblématique de l’imprint enfonce un peu violemment le clou. :unamused:

Quelqu’un sait ce que devient Karen Berger dans cette histoire ? Ses compétences seraient bien mieux utilisées chez Dark Horse ou Image que chez DC, où elle doit bien s’ennuyer désormais.

[quote=“Franck from Mars”]Ben, moi, ça me fait quelque chose aussi. Vertigo se meurt à petit feu, et c’est triste à voir. Le reboot de la série à la fois la plus ancienne et la plus emblématique de l’imprint enfonce un peu violemment le clou. :unamused:

Quelqu’un sait ce que devient Karen Berger dans cette histoire ? Ses compétences seraient bien mieux utilisées chez Dark Horse ou Image que chez DC, où elle doit bien s’ennuyer désormais.[/quote]

Comme Franck, pour moi c’est tué le label Vertigo déjà bien désert vu que les scénariste qui officiaient las-bas on préféré Image récemment.

Hellblazer c’était l’étendard de Vertigo, et là c’est fini. Ca marque un tournant la fin d’un époque.

Je crois qu’elle chapeaute plus ou moins la ligne DC Dark. En tout cas, elle édite Dial H en plus des vestiges de Vertigo (Fables, Punk Rock Jesus etc…)
Elle aurait eu plusieurs mots doux avec un autre éditeur de la ligne (mais je n’arrive plus a me rappeler lequel) et ce dernier aurait réussi a l’évincer un peu du décors.

Ce qui est drôle (il n’y a vraiment pas de quoi rire), c’est que les pontes de DC avait dit à l’époque où Animal Man et Swamp Thing rejoignaient l’écurie DC (une autre connerie, encore) qu’il n’était pas question que la série Hellblazer suive.
Ce pour quoi ils avaient créé une version bâtarde du détective de l’occulte en conclusion de Brightest Day, d’ailleurs.

Ouaip! Drôle de décision quand même, même si je comprends que DC souhaite se concentrer sur son New 52.

En même temps, 300 numéros, chapeau.

Merde. Je ne sais pas quoi penser.

[quote=“Jack!”]Je crois qu’elle chapeaute plus ou moins la ligne DC Dark. En tout cas, elle édite Dial H en plus des vestiges de Vertigo (Fables, Punk Rock Jesus etc…)
Elle aurait eu plusieurs mots doux avec un autre éditeur de la ligne (mais je n’arrive plus a me rappeler lequel) et ce dernier aurait réussi a l’évincer un peu du décors.[/quote]

Tu en avais déja parlé. Ici, même non?

Pourquoi une connerie? On pouvait aussi avoir, à la manière de Hellblazer, un doublon Vertigo et new 52, non? Puis le succès de ces séries donnent une certaine “légitimité” à cette décision, non?

Les doublons, pourquoi pas…
Marvel le fait bien avec le “Punisher Max” par exemple, et c’est pas mal comme système. On a le perso dans l’univers mainstream qui peut interagir avec les encapés et / ou explorer des concepts un peu barrés (comme dans le run de Remender), et le perso version Max (je le préfère) qui reste soigneusement à l’écart (puisqu’il ne vit pas dans le même monde).

J’aurais bien aimé qu’ils poursuivent dans cette veine avec John Constantine…
Mais encore une fois, si le titre “Constantine” est bon, ça me va.

décidément la fin d’une epoque avec ce label vertigo, qui a été mon label fétiche pendant plus de dix ans et qui se trouve aujourd’hui dépecé jusqu’à l’os.

Je crois que l’écart sera quand même sensible entre hellblazer et constantine, tout comme l’est celui entre swamp et animal man et leur série précédente, si les premières restent de bonne serie, elles n’ont cependant plus grand propos, axées qu’elles sont sur de l’aventure, là où vertigo privilégiait les histoires, les drames et les personnages.

La fin d’une époque, définitivement.

Une belle connerie parce que c’est juste de la com’ a deux francs cinquante légitimé par un argument plus que débile: "c’est parce que le nouveau lecteur (si, si, celui du fond) ne comprendrait pas."
Jusqu’ici, Swamp Thing, Animal Man et même Sandman ont réussis a rencontrer les héros du DCverse sans que ça ne pose jamais de problème et ce malgré le gros Vertigo Comics écrit dessus. Encore récemment, le personnage de Death a fait une apparition dans le Action Comics de Paul Cornell, par exemple.

Les ranger sous le même étendard c’est détruire un peu la spécificité de ses personnages mi-DC, mi-indépendant, mais surtout réduire énormément le catalogue d’un label qui a contribué à leur réussite depuis plus de 30 ans. Bref, c’est foutre le contenant avant le contenu et au détriment d’une maison de qualité.

Et non, le succès de la série n’est pas légitimé par son changement de label mais par ses créateurs. Et si vous le croyez, c’est que le plan machiavélique de DC a marché, pauvre de nous.

Animal man, doom patrol, invisible, the filth, sandman, lucifer, transmetropolitan, dmz, scalped, preacher, hellblazer, 100 bullets, book of magik…

Chaque nouveaux tpb de ces séries a rythmé ma vingtaine pratiquement aussi surement que mes expériences personnelles.

Ca represente ce que la bd us a (avait?) de meilleur pour moi, des histoires aux long court avec rythme de parution rapide et une liberté totale dans les thèmes ainsi que la forme.

[quote=“n.nemo”]Animal man, doom patrol, invisible, the filth, sandman, lucifer, transmetropolitan, dmz, scalped, preacher, hellblazer, 100 bullets, book of magik…

Chaque nouveaux tpb de ces séries a rythmé ma vingtaine pratiquement aussi surement que mes expériences personnelles.

Ca represente ce que la bd us a (avait?) de meilleur pour moi, des histoires aux long court avec rythme de parution rapide et une liberté totale dans les thèmes ainsi que la forme.[/quote]

tout pareil, même si ça à couvert un peu avant la vingtaine et un peu après.

[quote=“Benoît”]…]

Voici un croquis du dessinateur Renato Guedes sur le personnage de Constantine:

…][/quote]

Très chouette croquis, ça donne envie.

Il y en a encore! Une vraie mine d’or et un terrain fertile où l’on découvre aussi de nouveaux talents.

Mais avec la stratégie de DC qui compte se concentrer sur son catalogue iconique, Vertigo devient un frein (pour eux) et développe un manque de lisibilité auprès des lecteurs. Ce qui n’est pas faux lorsque je parcours mon previews tous les mois. C’est mal présenté, ça ne fait plus le buzz… bref, DC laisse mourir un outil fantastique qui est de pouvoir proposer à ces auteurs la possibilité de bosser sur d’autres titres et de pouvoir proposer de histoires inédites.

Ce que je garde aussi de toute cette période, c’est cette faculté (inverse) à propulser de nouveaux auteurs et ce, depuis le début.

Et “Shade The Changing Man”, man… Et les autres titres de Milligan pour Vertigo, d’ailleurs : notamment “Greek Street” et le génial “Enigma”.

A propos de “Greek Street” (un polar qui est une relecture contemporaine des grands mythes antiques comme Oedipe, etc… c’est super bien), il serait vraiment regrettable que, label Vertigo ou pas, DC se prive de laisser ses auteurs “expérimenter” sur d’autres terrains, le polar notamment, ou bien la Sf, et se contente de colorer vaguement ses titres “mainstream” de ces éléments…

En fait, c’est peut être ce qu’il peut arriver de mieux pour les auteurs eux-mêmes, ça peut les pousser à aller développer ailleurs leurs créations chez un éditeur comme Image où ils auront vraiment les coudées franches. Parce que ça fait quelques temps déjà que les titres publiés sur le long terme ne sont pas forcément bien mis en valeur ni soutenus par l’éditeur (les arrêts successifs de Air, Young Liars, American Virgin, The exterminators, Northlanders). Sans compter la frilosité grandissante de l’éditorial sur les projets: Garth Ennis qui s’est vu refusé une mini-série additionnelle à l’univers de Preacher, la genèse de la série I, zombie de Chris Roberson (en gros, toutes ses propositions ont été refusées et il a finalement écrit quelque chose sur une idée de l’éditeur) qui témoigne d’un recentrage du catalogue vers des thèmes plus fédérateurs (les vampires, les zombies, etc…). ça plus le durcissement des conditions de travail suite à l’arrivée de Bob Harras, c’est pas très attractif.

C’est plus risqué pour les créateurs car ils vont mettre plus d’argent en jeu pour publier des séries chez des éditeurs plus indépendants, mais si ça marche suffisamment, ça peut être bien plus gratifiant pour eux en plus de leur permettre de conserver une plus grande liberté de création.

Si c’est ce qu’il doit se passer, tant mieux, parce qu’au risque de me répéter, et quelle que soit l’importance “affective” que j’accorde aux titres estampillés Vertigo (je souscris entièrement à tout ce qui a été dit plus haut et me souvient avec émoi de mes lectures de “Sandman” chez le Téméraire), finalement peu importe les labels et les dénominations : ce que j’aime c’est lire des bons titres !
Lire des séries moyennes estampillées Vertigo (ou pas), c’est pas ce que j’attends.

[quote=“Photonik”]
Lire des séries moyennes estampillées Vertigo (ou pas), c’est pas ce que j’attends.[/quote]

Tout à fait d’accord.