DANS MES YEUX (Bastien Vivès)

Discutez de Dans mes yeux

Je crois que ce que j’aime dans Dans mes yeux, c’est le parti-pris narratif qui tourne à la prouesse (et la volonté de changer de technique). Mais autrement, j’ai le sentiment qu’il ne dépasse pas le stade du pari formel.

Couv_84447

PlancheA_84447

DansMesYeuxPl_

En revanche, quelle maestria, quelle science du portrait, quelle expressivité dans les gestes.

Jim

Tout a fait d’accord avec la prouesse du parti-pris narratif ainsi que de l’utilisation de crayons de couleur.
Mais ce qui me plaît vraiment, c’est que je trouve que tout tombe juste, que ce soit pour les gestuelles ou les situations. J’ai déjà vécu pas mal des scènes décrites dans ce livre (comme beaucoup de monde je pense) et ça fait résonner des souvenirs en moi, ce qui m’arrive rarement en lisant de la BD.

Voilà : là aussi, je suis complètement d’accord. C’est le portrait épatant d’une période de la vie. Mais au-delà de ça, ça ne me touche pas.

Jim

Mon volume de Vivès préféré, d’assez loin. Plus que la « prouesse » du dispositif — la vue subjective « intégrale », gimmick intéressant mais un poil vain tout de même (et déjà vu au moins dans d’autres médias) —, c’est quand même la finesse de la description des sentiments, les non-dits, etc., que je retiens. Ça et le style graphique superbe, dans une technique que malheureusement Vivès n’a plus jamais exploré par la suite.

(S’y ajoute aussi, là c’est personnel, mais ça ne gâche rien, un assez chouette souvenir de rencontre en dédicace, à une époque où le bonhomme était encore très aisément approchable. Ça a changé du tout au tout assez peu de temps après !)

Malheureusement le temps où Vivès pouvait faire preuve d’une telle finesse me semble très, très loin :expressionless: (Bon je n’ai pas lu Une sœur, alors peut-être… mais ce serait vraiment l’exception dans sa production des sept ou huit dernières années.)