DARK CRYSTAL : LE TEMPS DE LA RÉSISTANCE (Netflix)

The Dark Crystal: Age of Resistance returns to the world of Thra with an all new adventure. When three Gelfling discover the horrifying secret behind the Skeksis’ power, they set out on an epic journey to ignite the fires of rebellion and save their world.

Netflix a officialisé le développement de The Dark Crystal : Age of Resistance, une série en 10 épisodes qui servira de préquelle au long métrage Dark Crystal de Jim Henson et Frank Oz sorti en 1982.

Les créatures seront à nouveau l’oeuvre du Jim Henson’s Creature Shop et la série sera notamment supervisée par Louis Leterrier (L’Incroyable Hulk, Insaisissables…), qui occupera les postes de producteur exécutif et réalisateur.

youtube.com/watch?v=OGzVYyV_Jsg

Ça partait bien et puis paf! Leterrier ! On peut plus compter sur personne, même pas la descendance de Jim Henson.

Premier aperçu :

DuoIVi4XQAIx7eq-600x401

DuoIVi3W4AAmbJ0-600x401

DuoIVi3XcAEU5kt-600x401

La série a un casting vocal assez impressionnant. Il y a notamment Anya Taylor Joy, Taron Egerton, Helena Bonham-Carter, Toby Jones, Alicia Vikander, Simon Pegg , Andy Samberg, Natalie Dormer, Mark Strong, Eddie Izzard, Mark Hamill, Jason Isaacs et Keegan-Michael Key.

Et dedans, y a des aguerris du doublage, si je ne m’abuse.

Le plus expérimenté dans ce domaine est Mark Hamill.

C’est le nom qui m’a fait tilt. Mais aussi celui d’Helena Bonham-Carter, non ?

Elle a participé à plusieurs films d’animation (comme d’autres acteurs de la liste), mais ce n’est pas comme Hamill pour lequel cette activité représente une très grande partie de son travail de comédien…

Le Doc, la précision !

Nouvelles images :

d6p7osouyaa0qi5

d6p7ospueaexa_m

d6p7ospv4aii9w6

d6p7osru0aavrfo

Disponible sur Netflix à partir du 30 août !

DC-Unit-02317-R-RIAN

DC-Unit-02778-R

DC-Unit-16586-RC

DC-Unit-17356-RC-DEET-IN-CENTER

DC-Unit-21685-RC

DC-Unit-23538-R

Cela donne envie tout ça.:slightly_smiling_face:

J’ai attaqué la série et j’aime beaucoup, le fait d’avoir gardé les marionnettes, pas ou peu de personnage numerique, les visuels de Brian Froud, le monde de Jim Henson, de l’avoir approfondi, on retrouve la magie du film.
J’y vais par petite dose, ne pas tout manger d’un coup.
On se prend de sympathie pour certains personnages, Hep/Hup le paladin, Ogra, le Chasseur ( où l’on voit que les Skekses ne sont pas que des « rois fénéants » ).
Les Skekses sont formidable dans leurs ignominies.