DC COMICS : le général

Bon, je pense que maintenant on a assez de recul pour pouvoir dire quels sont pour chacun, les réussites et échecs des Nouveaux 52.

Pour ma part :

J’aime Batwoman pour son graphisme
J’aime Batman pour la qualité de la narration
J’aime Supergirl pour son accessibilité au nouveau lecteur et sa fraîcheur
J’aime Animal Man parce que ça fout bien les jetons

J’aime pas Justice League parce que c’est plat et sans saveur
J’aime pas Superman à la narration lourdingue et sans imagination

Ca fait plus de “j’aime” que je “j’aime pas”, mais dans l’ensemble, y’a quand même beaucoup de titres très moyens qui m’ont pas fait triper plus que ça…

Sur 24 séries que j’ai commencé à suivre.

J’aime Justice League pour son coté Mainstream assumé que les éditeurs ont longtemps boudé mais qui est ce que les lecteurs ont toujours demandé.

Non.

C’est quoi, “son côté mainstream”, pour toi ?

jim

Globalement, je suis fan. Ça faisait déjà quelques années que je suivais régulièrement quelques séries chez DC mais là, je dois bien faire la moitié des titres. Chaque titre rentre dans une famille du genre et je trouve ça pas mal. Cela permet aux lecteurs de trouver un univers qu’ils aiment. Je me régale avec Animal Man et Swamp Thing, Batman et Batman & Robin sont de très bon titre. J’aime bien Action Comics, Birds Of Prey mais j’ai lâché Superman, Stormwatch, Batgirls et Supergirl.
Je suis bon client en fait :slight_smile:

Ça tombe bien, j’étais en train de faire un petit bilan, vu que je me suis lancé dans la lecture de quasiment tout les titres (j’en abandonne plein ce mois ci).

Alors, qu’en est il de ce relaunch après 6 mois et bien tout d’abord sur le principe, si il a été succès du coté commercial, tout les nouveaux numéros fonctionnent en général, il ne faut pas oublier non plus que le but de ce relaunch n’était pas seulement de faire rentrer de l’argenr rapidement mais aussi d’attirer de nouveaux lecteurs et de les garder un moment en leur proposant un univers plus abordable et la c’est le problème,
On a pu voir un lien entre l’ancien univers ou ce qu’il en restait dans l’univers Flashpoint et le nouveau avec l’apparition de la femme mystérieuse à la fin de Flashpoint et chaque nouveau numéro 1, femme dont on a plus jamais entendu parler, dont on ne sait rien et qu’on ne reverra peut être jamais.
( On devrait en savoir plus dans Justice League en fait)
Mais surtout, ce qui pose le plus problème c’est que cet univers semble avoir été bâti à la va vite, sentiment qui transparaissait déjà a travers plusieurs previews ou l’ont voyait des costumes changer d’une série à l’autre et des personnages disparaitre des planches d’un mois à l’autre.
On trouve ainsi un gros probleme de chronologie, il me semble difficile pour le nouveau lecteur de comprendre sans passer par Internet, qu’Action Comics se déroule avant la Justice League, que la Justice League se passe 5-6 ans avant l’univers actuel DC et que la Justice League actuel est la Justice League International (en fait non, je lu dernièrement que le Justice League existe toujours, mais on ne l’a vois pas…), je ne comprends pas pourquoi DC ne propose pas d’encart qui explique tout ça dans ses mensuels.
Et quand on se penche en détails sur les séries, c’est pire, déja, on a eu des personnages rebootés, d’autres non, il faut donc accepter que toutes les aventures de Batman ou Green Lantern se sont déroulés sur 5ans, la plupart, parce qu’ils ont débutés avant la Justice League, mais qu’en est il des associations importantes de Batman et Green Lantern avec les autres personnages ?
Et c’est un peu le problème de cet univers, on est obligés de prendre les infos une par une sans chercher à réfléchir, ainsi on nous dit que Brightest Day a eu lieu, Swamp Thing est donc revenu, mais ce n’est pas le cas d’Aquaman (j’ai cru que la série se déroulait avant Justice League, ça ne serait pas le cas).
Et on trouve des problèmes de cohérences sur les personnages, je pense à Wonder Woman qui n’a pas du tout le même caractère entre la version Arazello et celle de Geoff Johns, c’est bien qu’un auteur et sa vision du personnage, mais c’est un peu embêtant quand on le relance et qu’on veut le présenter a des nouveaux lecteurs, ça va être dur de comprendre qui il est avec de tels écarts et aussi on trouve des incohérences dans des familles de séries, comme dans les Batman ou sur une série on voit Batman qui n’est pas bien vu par les policiers et sur une autre Bruce Wayne qui confirme le statut de Batman Inc ou le grand public sait que Batman est financé par Wayne ce qui lui donne une reconnaissance publique.
Bref c’est un beau bordel et que dire de certains choix éditoriaux ?
On a vu Swamp Thing et Animal Man passer du label Vertigo a DC et quand on lit leurs nouvelles séries, on voit deux séries liées entre elles qui semblent entretenir que peu de rapport avec D,C, et on a un ton adulte et un univers graphique recherché, quel est donc l’intérêt de les avoir retirés de Vertigo ?
Et D.C, a aussi pris l’initiative de créer des connections entre plusieurs séries, en effet quoi de mieux pour garder des nouveaux lecteurs que de leur faire que pour mieux comprendre une série, il faut qu’il achète celles à coté, n’aurait il été pas plus intelligent de se concentrer sur la reconstruction de ses personnages/équipes avant de vouloir compliquer tout ça ?

Quand aux séries, voila ce que ça donne pour moi :

Les séries nulles/mauvaises :

Hawk and Dove : Mes yeuuuuuuuux !!!

Green Lantern : Parce que j’en ai marre de voir la série ne mener à rien depuis des années…
Superman : J’aime bien le coté 70’s qu’a donner Georges Perez au titre, mais alors, les affrontements de Superman contre les vilains sont justes inintéressants.

Justice League : Ça répète ce qu’on a déjà vu 10000 fois et le seul gros enjeu pour l’instant à été désamorcé en quelques pages, c’est vraiment bizarre on croirait que Johns n’en a rien à faire de son titre de lancement de D.C.
**
Batman the Dark Knight ** : Si voir Batman se bastonner contre des versions stéroïdés de ses ennemis ça vous branche, la série est pour vous, je passe mon tour.

Fury of Firestorm the Nuclear Men : Je me demande si ce n’est pas la pire série, le personnage de Firestorm était pourtant super sympa à la base, mais la il perd tout son intérêt, vu qu’il a de multiples clones qu’il va affronter pendant toute la série, ou comment faire la série la moins passionnante possible.

Green Lantern New Guardians : Comme Green Lantern avec en plus le fait que c’est une nouvelle série qui en rajoute donc encore une couche dans le n’importe quoi qui ne sert à rien.

Les séries dont je m’en fous, même pas bon, ni mauvais :

**Green Arrow **( A noter la reprise de la série a partir du 7 par Ann Nocenti, d’un coup ça me fait envie)
**Static Shock
Deathstroke
Grifter
Mister Terrific
Voodoo
Teen Titans
Savage Hawkman
Blue Beetle
Blackhawks
I Vampire
Superboy
**
Moyen ou sans plus

**Batwing **: Chouettes dessins, mais un personnage principal auquel j’ai du mal à accrocher.

**Detective Comics ** : la série démarrait fort, malheureusement, c’était juste à cause d’une idée choc, ensuite on retombe dans du très moyen.

Justice League International : Il faudra m’expliquer pourquoi relancer cette série en vain si c’est laisser de coté sa spécificité, JLI, ce n’était pas de la franche rigolade toutes les deux pages, mais la, on est loin de l’ambiance décontracté des débuts, autant faire une série avec une autre équipe?

**OMAC **: Une sorte de Hulk, avec le Brother Eye à la place des rayons Gamma, des dessins hommages à Kirby et les sbires de Darkseid en méchants qui ont un grand plan secret, ça pas désagréable, mais cela met trop de temps à se mettre en place, surtout que la série va être annulée.

Red Lanterns : J’aimais bien la présentation de ce corps en sorte de Vigilantes intergalactiques, ça semble y revenir mais entretemps, la série s’est perdu dans des luttes de pouvoirs peu passionnantes, à voir comment ça évolue.

**Stormwatch **: Un peu confus, prends son temps, pas désagréable à la lecture, mais pas convaincant non plus, la série se met directement en difficulté en nous expliquant que le groupe va s’occuper de menaces plus grandes que ce que pourrait s’occuper la Justice League, ça va être dur à tenir sur le long terme.

**Batgirl **: Je n’ai toujours pas digéré la mise à la poubelle de Stephanie Brown, hormis cela, la série reste sympathique, sans plus pour l’instant.

Legion Lost : Nous aussi.

Resurrection Man : C’est pas mal, mais ça peine à décoller et j’ai commencé à lire l’ancienne série qui fait du mal à celle ci en comparaison.

Suicide Squad : le début de la série m’a fait peur, ça sentait le violent pour le violent, finalement, ça se suit bien et la série pourrait s’avérer pas mal au final (surtout si Harley est mise en avant).

**Supergirl **: Michael Green et Mike Johnson semblent avoir bien cernés le perso, j’aime bien les dessins de Mahmud Asrar, seulement voila la série a un défaut, elle met trop de temps à se mettre en place, surtout quand on a lu 38 origines différentes de Supergirl précédemment.

Birds of Prey : Bon line-up de l’équipe, l’intrigue est pas mal, seulement pour l’instant il n’y a que l’épisode 6 que j’ai trouvé vraiment bon, à suivre.

**Captain Atom **: Williams III, c’est le gros point positif de ce comic book, mais si c’est beau, ça reste assez froid, à l’image du personnage qui se demande si il a perdu son humanité et en plus je ne trouve pas que ça soit une bonne idée de lui avoir donné des pouvoirs proches de ceux de Firestorm.

**DC Universe Presents **: Finalement c’est pas mal, mais il n’y avait pas besoin de retravailler les origines de Deadman (surtout que ça resort en TPB en parallèle), le concept de DC universe par contre est très bon, vu qu’il va se focaliser sur des personnages n’ayant pas droit à leurs séries, j’attends avec impatience de voir ce que va donner challenger of the Unknow.

**Catwoman **: Je suis partagé, il y a des passages que je trouve sympas, d’autres too much et j’ai du mal avec les dessins de Guillem March.

** Green Lantern Corps** : La meilleure série de Green Lantern (Comme d’hab), peut être parce qu’on voit les Green Lantern se préoccuper des problèmes dans l’univers et pas juste des autres couleurs de Corps, Tomasi reprend petit à petit ses bonnes habitudes.

**Legion of Super-Heroes ** : ça commence à ressembler a du Legion of super heroes classique, la série semble devenir intéressante à partir du numéro 6.

**Nightwing **: Le personnage de Dick Grayson est bien traité (pourquoi n’est il pas resté Batman :frowning:), mais j’ai l’impression qu’a vouloir le cantonner dans le milieu du cirque ça tourne en rond.

**Wonder Woman **: j’avais bien aimé le parti pris de la série de lier la mythologie grecque à celle de Wonder Woman, seulement je trouve que la série s’embourbe dans ses histoires de dieux famille.

**Aquaman **: Une série plutôt légère, c’est que Johns a fait de mieux récemment avec Flashpoint, une bonne surprise.

Les bonnes séries (et ouais, y’en a quand même !)

**Action Comics **: Grant Morrison, pas au top mais en assez bonne forme pour nous moderniser les débuts de Superman, ce n’est jamais chiant et le duo avec Greg Morales fonctionne bien et en plus avec cet auteur, la série pourrait prendre de plus grosses proportions sur la longueur, vu qu’il met du temps à instaurer son univers.

**Animal Man **: La série à part de ces New 52, ce n’est clairement pas à mettre entre toutes les mains, tant au niveau du scénario qui revient vers le coté totémique du personnage mais plus vers la nature que le mysticisme et tant au niveau du dessin qui contribue à créer cet univers décalé qui n’hésite pas a verser dans l’horreur avec des changements physiologiques qui rendrait jaloux le Rob Bottin de The Thing.

Swamp Thing : a propos de Thing… Scott Snyder resort de vieux persos pour en faire du neuf, sans que ça ne soit jamais dérangeant à la lecture et nous propose un complément d’Animal Man au moins aussi bien foutu, le coté décalé en moins, mais la même horreur présente à cause des mêmes enjeux, le tout très bien mis en valeur par le trait de Yannick Paquette.

Batman and Robin : Tomasi et Gleason n’ont pas du trop se poser de questions, ils vont directement sur la piste la plus intéressante que peut proposer cette nouvelle équipe, les relations pere/fils de Damian et Bruce Wayne, ou Batman ne doit pas non plus oublier que son Robin est plus qu’un partenaire et qu’il répond a des attentes forts différentes de Grayson et Drake, comme par exemple la tentation de retomber du coté obscur que lui a enseignée la ligue des assassins, pour l’instant, ça se tient plutôt bien.

**Batwoman **: C’est Beauuuuuuu, ça on le savait déja, sauf que cette fois, l’histoire est plus intéressante, et c’est en bonne partie due au faite que le personnage de Kate Kane est plus développé que sur la précédente mini-série, si la fond arrive a rejoindre la forme, que demander de plus ?

Demon Knights : Une bonne surprise, d’habitude, je ne suis pas friand des univers médiévaux, mais la, ça fonctionne, on retrouve plusieurs personnages importants de l’époque chez D.C. pour des jeux de pouvoirs et de manipulations qui fonctionnent très bien, un bémol par contre sur les deux derniers numéros centrés sur de la baston de masse qui m’ont un peu ennuyés, mais la série a du potentiel.

Frankenstein Agent of S.H.A.D.E : Une autre bonne surprise, quoique, je trouvais déjà que la mini série de Flashpoint était déjà d’un bon niveau, c’est toujours le cas ici ou on a vraiment l’impression de retrouver un équivalent d’Hellboy/BPRD avec Frankenstein dans le rôle du gros rouge et son équipe constitué de tout les monstres mythologiques ( Vampire, Momie, Loup Garou, créature aquatique, fiancée de Frankenstein), très sympa.

**Batman **: au début, j’ai eu mal, la série met du temps à se mettre en place et puis dans les numéros 4,5,6, Snyder se lâche et la série par sur des rails psychés/délirants/paranoïaque qui me plaisent vraiment et l’autre point positif, c’est Capullo, je ne connais pas ce qu’il a fait en dehors de Spawn, mais entre ces deux séries, il y a un bond qualitatif , j’aime beaucoup ce qu’il apporte a cette série.

Red Hood and the Outlaws : Une série que personne n’attendait et qui a conquis beaucoup de monde dés ses premiers numéros, grâce a une certaine fraicheur (ça parle beaucoup du cul de Starfire) et de son humour, ce qui n’était pas forcément évident avec une équipe de renégats partisans de la justice expéditive, mais en revanche c’est une autre histoire sur les derniers numéros qui donnent l’impression de partir dans tout les sens, a suivre.

**All-Star Western **: je n’ai pas lu les Jonah Hex des mêmes Palmiotti et Gray, mais on sent qu’ils se sont vraiment fait la main la dessus tant ils nous placent dans l’univers du Western Gothamien avec aisance, deux bonnes idées dans la série, le fait que tout ça risque d’être relié à la famille Wayne.

**Flash **: Bon, niveau histoire, ce n’est pas top, surtout tout ce qui tourne autour du pote de Barry Allen en fait qui plombe le comic book, mais les dessins de Manipul et ses couleurs sont tellement beaux que ça me fait passer tout les défaut et fait que c’est des titres je me précipite à la sortie.

Globalement, c’est très bon. Je ne fais pas toutes les séries mais après 7 mois, je peux confirmer mes coups de cœur et mes déceptions.

Les incontournables:
Animal Man (la meilleure série d’ambiance du New 52). Elle fait déja partie des meilleures séries que j’ai pu lire. Incontournable.
Batman de Snyder et Capullo. Très très costaud, le père Snyder car arriver après l’énorme Morrison (même si tout n’est pas encore conclut) et se mettre au niveau du book en 4 épisodes, chapeau bas!!!
Wonder Woman. Absolument différente, la mythologie de l’amazone imaginée par Azza accroche à mort.
Swamp Thing. Nuff’said. C’est du Snyder en mode total respect et qui assoit le mythe de ce monstre légendaire.
Batwoman. Même si on vient d’apprendre qu’Amy Reeder a été poliment mise de côté, la suite du run de Greg Rucka est intéressante tant les auteurs (dont JH Williams III) dépeignent Kate mais aussi son entourage. A ne pas rater.

Les solides:
Action Comics. Morrison est là, bien présent mais aussi en mode tranquille. Son Harry Potter me plaît mais sans le génie du Maître.
Green Lantern. Le new 52 n’a rien changé au fil conducteur du titre depuis l’arrivée de Johns. Pour ceux qui suivent, c’est toujours le bonheur même si les Gardiens commencent à amasser les conneries cachées. Le choix de mettre Sinestro devant est le plus accrocheur de la série. Hal Jordan est actuellement à la hauteur du film, c’est dire.
Justice League. C’est assez désossée comme histoire, peu de choses à se mettre sous la dent certes. Un Jim Lee pas toujours à la hauteur. Beaucoup de défauts. Peu de qualités. Soyons honnêtes, c’est moyen…mais j’adore!!!

Les ratées
Batgirl. Une catastrophe. J’étais enthousiaste de revoir Babs dans mode 'petit costume moulant" mais Gail Simone gâche une opportunité en or pour le personnage et donne raison aux fans assidus d’Oracle. Une série à jeter.
Justice League Dark. C’est pas terrible alors que le casting est royal. Constantine, Zatanna, Deadman sous la même bannière!!! J’espère que l’excellent Jeff Lemire va remettre ça d’aplomb.
Batman & Robin. On a perdu l’esprit originel de la série au profit d’une série violente et sans grand intérêt à côté de celle développé par Snyder. Heureusement que Pat Gleason est énorme!
Batman The Dark Knight. Alors que le titre pré-Flashpoint valait largement son pesant de cacahuètes (lisez la Nouvelle Aube Urban, c’est très agréable), le retour avec Jenkins est assez bourrin et ne va pas plus loin qu’une asperge sans coquille. Pourquoi Finch n’a tout simplement pas continué les plots de son run pré-Flashpoint?
Flash. Les dessins sont superbes, ça bouge, etc. Mais l’histoire est trop moyenne à tel point qu’il est trop facile de décrocher.

moi j ai donne une chance a tous les titres mais j en ai arrets plusieurs qui pour moi sont illisible
titres a mon gout illisible
legion lost
frankenstein
firestorm
captain atom
static shock
mister terrific
i vampire
et les series de guerre ou je n accroche pas
je continue les autres en aimant en particulier
justice league pour jim lee
les series batman pour le perso
teen titan c est different et les nouveaux persos sont charismatique
green lantern les 3 series j apprecie leurs differences
aquaman
animal man
swamp thing

les series supermans sont un peu a part car je deteste le nouveau costume j accroche beaucoup plus a action comics qu a la serie reguliere supergirl et superboy plutot moyen
en bref le relunch est pas mal mais y avait plus de series qui me plaisait avant

[quote=“Guy Gardner”]
On a pu voir un lien entre l’ancien univers ou ce qu’il en restait dans l’univers Flashpoint et le nouveau avec l’apparition de la femme mystérieuse à la fin de Flashpoint et chaque nouveau numéro 1, femme dont on a plus jamais entendu parler, dont on ne sait rien et qu’on ne reverra peut être jamais.
( On devrait en savoir plus dans Justice League en fait)[/quote]

comicvine.com/pandora/29-81779/

Hop, je remonte le sujet, pour que ceux qui ne se sont pas encore exprimé (oh les vilains) puissent le faire !

Pour les néophites, qu’est ce que cette histoire de 52, ça correspond à quoi? c’est une franchise qui reprend certains titre de DC, ou c’est une collec sortit par DC??

DC Comics a lancé dès septembre 2011 52 nouvelles séries et a supprimé toutes les anciennes. Reprenant la majorité de ses franchises (Superman, Batman, Green Lantern, etc.), DC Comics propose toutes ses 52 séries au numéro 1 et change l’historique des personnages. A part les franchises Batman et Green Lantern (qui fonctionnaient bien niveau critiques et popularité avant septembre), les séries sont relancées à zéro avec de nouveaux concepts, de nouvelles origines, etc.
Superman, par exemple, se voit modifier en profondeur, n’est plus marié avec Loïs, a une armure kryptonienne comme costume, etc.

Initialement, le nombre 52 correspondait à une série hebdomadaire, mais aussi (c’était la révélation de la fin du titre) le nombre d’univers parallèles constituant le multivers D.C. C’est clair ?

A l’issue de l’event “Flashpoint”, tout l’univers D.C. est “rebooté”, comme après “Crisis On Infinite Earths”, et tous les titres repartent au numéro 1 (Action Comics, etc…).
En tout, D.C. publie 52 nouveaux titres mensuels, et ce “relaunch” est intitulé “The New 52”…

On peut voir cette opération comme une manoeuvre désespérée dans le marasme actuel du marché des comics, et ses ventes en berne…
Ceci étant dit, comme précisé plus haut, apparemment certains titres valent sacrément le détour.

EDIT : et merde ! pris de vitesse…

[quote=“Photonik”]

EDIT : et merde ! pris de vitesse…[/quote]

Pas grave : vos 2 explications se complètent très bien :wink:

Oui, en effet : j’avais oublié de préciser que tout ça se complique sacrément au niveau “timeline” quand on sait que certains évènements pré-relaunch sont conservés et d’autres pas (comme Ben l’indique)…

Moi, je pars du principe que :

  • tout ce qu’ont fait Morrison et Snyder sur Batman reste ;
  • tout ce que Johns sur Green Lantern reste ;
  • les grandes étapes de la vie de Superman et Batman (la mort de Superman, Knightfall, Year One, Un Deuil dans la Famille) restent ;
  • tout le reste est modifié et on ne sait pas encore comment.

DC Comics a annoncé qu’aucune Crise ne reste, ça simplifie les choses.

C’est quand même un beau bordel…
Par exemple, si les Crises ne sont plus valables, qu’en est-il de l’Anti-Monitor, artisan de la première crise (et utilisé par Johns sur Green Lantern) ? Pas simple…

[quote=“Photonik”]C’est quand même un beau bordel…
Par exemple, si les Crises ne sont plus valables, qu’en est-il de l’Anti-Monitor, artisan de la première crise (et utilisé par Johns sur Green Lantern) ? Pas simple…[/quote]

Je n’en ai aucune idée, mais les problèmes étaient déjà présents après Crisis on Infinite Earth. Quid des origines de Batman avant Year One ? Quid des relations Superman/Wonder Woman/Batman avant Man of Steel et la Wonder Woman de Perez ? Quid de tout le reste ?
Idem après Infinite Crisis, où Man of Steel était invalidé par le story-arc Superman & the Legion of Superheroes de Johns et la mort de Pa Kent dans l’histoire avec Brainiac. Idem pour les intrigues liées à la recherche sans résultat de Bruce Wayne sur l’assassin de ses parents après Crisis 1 et le fait que Bruce Wayne ait arrêté Joe Chill après Infinite Crisis.

DC a toujours eu des soucis dans sa continuité mais a réussi, quand même, à produire de bonnes histoires. Je ne m’inquiète pas forcément.
Marvel lui-même a des soucis et des trous dans sa continuité entre les morts de personnages, les résurrections (comment Mockingbird peut être en enfer dans les Thunderbolts et aider son mari Hawkeye alors qu’elle était en fait toujours emprisonnée dans l’espace, comme révélé dans Secret Invasion ? comment Frank Castle peut-il avoir fait le Vietnam et avoir toujours moins de 50 ans ? comment Magneto peut-il avoir été enfant entre 1940 et 1945 et avoir environ 50/60 ans actuellement ? comment expliquer les implications Vision/Human Torch 1/Wonder Man, même si Busiek a comblé quelques trous ? etc.).

Ah ok merci, c’est sympa de m’avoir répondu aussi vite, donc c’est quelque chose de récent, et les flashpoint en font parti si je comprend bien, et tout le catalogue urban provenant de DC risque d’être avec cette nouvelle vague d’histoire si je comprend bien?

Flashpoint est la raison de tout relancer au numéro 1 et de faire table rase de quasiment toutes les histoires d’avant.
Actuellement, Urban Comics publie les histoires juste avant Flashpoint et les New 52 (les 52 nouvelles séries reprenant au #1), et en vérité les histoires les plus importantes : celles de Batman et Green Lantern qui sont reprises dans les nouvelles séries. C’est à partir de mai ou juin que Urban Comics lancera bien ses magazines mensuels et ses collections librairie reprenant leurs choix dans les 52 nouvelles séries.