Débat : renouvellement du lectorat


(nikohell) #1

Vous oubliez un point important dans la distribution kiosque, dans la majorité des cas, ces revues se situent sur les présentoires jouxtant les magazines pour adulte …
Alors la maman, elle va pas regarder là pour son fiston. Donc la couverture, le nom, c’est bien beau mais l’emplacement comme pour tout distributeur est vital.

Et dans le cas présent, les revues dissimulées derrière les caissiers, disposés à côté des revues porno, ça refoule le public que ce soit la maman ou le jeune gamin qui ne va pas demander ou pouvoir feuilleter pour être sûr de son achat …

Tant que la disposition ne changera pas, on pourra changer tout le reste, ça n’influera que très peu et pas longtemps sur les ventes. J’ai vu le cas assez souvent lorsque je gérais l’organisation des rayons des grands distributeurs type supermarché. Ce qui marche c’est le produit mis en avant, à hauteur des yeux du public visé.


(Lord-of-babylon) #2

Oui c’est clair. Les rares fois où je prends mes revues dans un Relais H je suis effaré de les trouver derrière le vendeur

Je ne pense pas non plus mais c’est plus une question de contenu que de couverture


(Blackiruah) #3

[quote=“nikohell”]
Et dans le cas présent, les revues dissimulées derrière les caissiers, disposés à côté des revues porno, ça refoule le public que ce soit la maman ou le jeune gamin qui ne va pas demander ou pouvoir feuilleter pour être sûr de son achat …[/quote]

Ah bah j’ai jamais vu ça xD, à Auchan en plus ils sont tous regroupés à hauteur de yeux je vous enverrai une photo la semaine prochaine si vous voulez


(Vik) #4

Ca existe encore ça?

Parce qu’aujourd’hui, tous les endroits où j’ai vu ces revues, elles sont quand même bien souvent placées avec les Mickey (quand c’est pas mélangé à la bourrin).

La seule fois où j’ai vu un étalage bizarroïde, c’était à Lyon Perrache, tu avais les bouquins de Q à même le sol, tandis que les Marvel, il fallait s’appeler Giant Man pour pouvoir les consulter (le buraliste devait prendre son escabeau).
Et je te parle de ça, ça fait déjà quelques années (ptet 2 dizaines).


(Lord-of-babylon) #5

Je confirme. Relais H de la Gare de Tours pas plus qu’il y a 10 jours


(nikohell) #6

La plupart des relais H adoptent cette façon de faire. Connaissant l’ampleur des surfaces de ventes de chez Relay, ça doit avoir un impact non négligeable.

Ce n’est effectivement pas le cas dans la grande distribution qui diffuse des revues kiosques.

Mais oui, ça existe encore et souvent on n’y fait plus attention parce que l’on sait ce que l’on veut acheter.


(Antekrist) #7

Fichtre ! Partout où je regarde les linéaires de kiosques, les comics sont plus du côté des Disney. J’en ai jamais vu près de bouquins de cul, ni à Paris (où j’habitais avant), ni à Bordeaux (où je suis maintenant). C’est peut-être une spécificité régionale étrange ?


(nikohell) #8

Dans les gares, c’est assez souvent le cas. Stockés derrière les caisses à côté des magazines video (avec dvd inside dedans) ou à côté des machins de cul. Quant à la spécificité régionale, je suis en région parisienne et même si ce n’est pas toujours le cas, ce n’est clairement pas rare.
C’est souvent le cas quand le kiosque en question n’a que quelques magazines.

Pour le coup des magazines X, Jim avait déjà fait ce commentaire il me semble.


(FC powaaaa) #9

[quote=“nikohell”]Dans les gares, c’est assez souvent le cas. Stockés derrière les caisses à côté des magazines video (avec dvd inside dedans) ou à côté des machins de cul. Quant à la spécificité régionale, je suis en région parisienne et même si ce n’est pas toujours le cas, ce n’est clairement pas rare.
C’est souvent le cas quand le kiosque en question n’a que quelques magazines.

Pour le coup des magazines X, Jim avait déjà fait ce commentaire il me semble.[/quote]

C’est toujours le cas. Y a bien que dans le supermarché que c’est réellement visible. Dans les kisoques de gares TGV ou RER/Métro à Panam, c’est principalement (sans dire tous, parce que je ne les ai pas toutes faites, mais j’en fait un paquet quand même), les aéroports, c’est derrière la caisse, en hauteur ou … y a rien.

Dans la maison de presse en bas de chez moi, c’est carrément en hauteur, je suis obligé de me mettre sur la pointe des pieds (je ne suis pas grand, mais quand même)


(Fab) #10

et chez moi c’est avec les autres publications jeunesses, y compris dans le relais H de la gare, ou alors avec les mags consacrés à la bd


(KabFC) #11

Pour ma part pour tous les kiosques de la défense (gare rer banlieu ou rer A) c’est en hauteur mais pas derrière les caissier, en même au niveau des bouquins de culs, d’ailleurs celui que j’ai en sortant de mon train de banlieue ils sont ultra visible je peux passer devant et regarder ce qu’il y a sans même m’approcher.

Pour ceux de Montparnasse c’est très loin d’être au niveaux des caissiers ni des bouquins de cul, certains sont en haut d’autres en bas, d’autre à hauteur des yeux

St Lazarre même combats, même si sur le grand relais j’admets que c’est derrière les caissiers, mais pas à côté des bouquins de cul. Je sais pas ou vous allez les gars, mais on va pas dans les mêmes gare. Je dis pas que ça se trouve pas encore, mais c’est de moins en moins vrai


(Old Tiger) #12

C’est surprenant de trouver une telle hétérogénéité dans les emplacements de nos titre préférés car Prestalis réalise des audits dans les points presse et autres maison de la presse afin de les noter et de veiller à une certaine homogénéité dans les présentations.


(Blackiruah) #13

Conclusion : fournissez vous chez les comic shop !


(Fab) #14

heu non pas forcément,c’est comme les points presse ça dépend.


(Blackiruah) #15

Dans les comic shop, ça risque pas d’être à côté de mag porno…


(Photonik) #16

Chez moi, c’est à côté des mags pornos et ça tombe bien, ça me permet de prendre l’intégralité de mes lectures mensuelles en un tournemain.
Je plaisante.

Chez moi le mec reçoit toutes les publications kiosques ou presque (c’est loin d’être le cas partout, de ce que j’observe), ça prend vraiment de la place. Il a fait un petit rayon spécial coincé entre les publications Mickey and co et les mags relatifs à la musique.
J’imagine que des facteurs comme la fréquence des vols par exemple peut amener à “percher” (ou carrément installer derrière le vendeur) ce type de publications, forcément plus soumises aux rapines que “Valeurs Actuelles” et “The Economist”, au hasard.


(Fab) #17

ah bon? mais c’est quoi mon comic shop alors? :blush:


(Lord-of-babylon) #18

Ouais et mes magazines de cul je les prends où alors ? :angry:


(Blackiruah) #19

Bravo l’exemple xD


(Jean-Marc Lainé) #20

Ça me semble un mauvais réflexe pour plusieurs raisons.

D’une part, ça revient à déshabiller Pierre pour habiller Paul en faisant glisser le lectorat potentiel d’un réseau à l’autre, sans créer de nouveau lecteur.
D’autre part il n’y a pas de comic shop partout. Saint-Lô, y en a pas. Tu fais comment ? Tu prends ta caisse et tu fais soixante bornes pour te fournir à Caen. Pas cool quand t’as treize ans…
Enfin, pour reprendre une expression de Jean-Marc Lofficier, “on ne vient pas dans un magasin de pèche par hasard”. Les comic shops, c’est des boutiques qui attirent des lecteurs qui sont déjà au courant. Or, le problème de la BD et des comics en particulier, c’est justement de renouveler son lectorat, voire de l’étendre. C’est donc pas en resserrant l’offre dans les boutiques spécialisées qu’ont va résoudre le problème de la popularité des comics en kiosque.

Parce que le fond du problème, il est là : ça ne vend pas assez. Si ça vendait des palettes comme en 1980, croyez bien que mensuels de super-héros seraient à la place la plus visible dans les points de vente. Mais bon, comme ça vend pas bien (en tout cas par rapport à d’autres trucs), on les met en haut, en bas, derrière, bref, on les met là où on les voit moins bien, donc ils vendent moins, et c’est le cercle vicieux.

Pour lutter contre ça, je ne vois qu’une chose à faire, nous les lecteurs : acheter en kiosques et en maisons de la presse.

[quote=“Blackiruah”]

Non mais là tu parles pour nous, mais pour la maman qui vient d’acheter le DVD d’avengers pour son gamin quand elle va dans Marvel machin ou Nova, je sais pas si tu saisis, mais pour nous tu l’appelles babar le magazine, tu l’achèteras toujours mais pour attirer de la nouvelle clientèle, le nom est assez important.[/quote]

Ça me semble pertinent. Je sais pas si c’est suivi d’un effet quelconque, mais à mon avis, le néophyte, ou le parent qui ne sait pas trop, c’est quand même plus facile pour lui de repérer un truc. Tiens, le fiston a bien aimé le film Hulk, et là, y a un magazine qui s’appelle pareil, ça va lui plaire.
C’est quand même plus parlant pour le lecteur occasionnel qu’une demi-douzaine de titres en Marvel ceci et Marvel cela…

Jim