DEMAIN… LES MONSTRES (Jean-Yves Mitton)

Discutez de Demain… les monstres

Recueil d’histoires courtes signées Jean-Yves Mitton, cet album a d’abord eu les honneurs d’une édition en kiosque, sous couverture souple, chez Semic.

demainlesmonstres

En 1994, l’album a été réédité chez Soleil, sous une nouvelle couverture et avec une colorisation refaite par Chantal Chéret.

PlancheA_11795

Le thème central, servant de fil rouge aux différents récits, à savoir les monstres, offre à l’auteur un large éventail de possibilité, qu’il s’agisse de missions spatiales qui tournent mal ou de rencontre du troisième type en pleine ville. Et bien souvent, le monstre n’est pas celui qu’on croit, puisque Mitton retourne les attentes de ses lecteurs à l’occasion de chutes plus ou moins surprenantes.

Jim

Et avec l’équipe Semic, vous aviez aussi réédité quelques histoires en N&B dans Fantask (ou alors l’intégralité ? J’ai un petit doute, là)…
Ca m’avait bien marqué quand j’étais ado, Demain les monstres. Ma dernière lecture remonte aux Fantask justement et j’ai trouvé que ça fonctionnait encore plutôt bien. Des récits courts maîtrisés, aux chutes efficaces…

Je me rappelle quand les hommes (et les femmes)du futur parlent du lieu de prière qui est en faite…LES W.C.

HAHA

Mais ca ressort ?

Il n’y a pas besoin d’une ressortie pour donner un avis…^^

D’ailleurs, je ne m’en prive pas.
Et je note que d’autres font pareil, ce qui me permet régulièrement de découvrir des trucs ou d’avoir des avis de gens dont j’apprécie les opinions.
C’est un vaste puits à redécouverte, cette section.

Jim

Nan mais ca crée des fausses joies et ça c’est pas gentil :right_anger_bubble:

Cet album m’avait pertubé à l’époque de ma lecture (13/14 ans), je crois que je lisais déjà des romans et des nouvelles de SF mais j’avais rien lu d’aussi perturbant que l’histoire de cette femme couchant avec un inconnu se révélant être un alien venant féconder des femmes. J’imagine que vu mon age je devais être un puit débordant d’hormones et qu’il y avait une sorte de mélange sexe/horreur assez marquant (au même moment je lisais des adaptations des nouvelles de Barker ca participait au même truc).

Mais j’ai jamais pu mettre la main sur l’album (vu que je l’avais lu chez un copain) et du coup j’étais heureux de voir que ca ressortait. Cela dis je ne savais pas qu’il y avait eu une ré-édition chez Soleil mais bon je pense que je vais repartir de nouveau en quête de la première édition

Tiens, c’est marrant, je le vois en occas’ … je pensais que ça datait de Lug, pas de Semic (en Top BD, si je ne m’abuse ?)

Faudrait que je me lise la « suite » …

Cela évite de se laisser aller aux habitudes, attise la vigilance, garde les sens en éveil…
:wink:

Je vois passer les deux dans des brocantes ou chez les bouquinistes, mais souvent, mais régulièrement. Je me dis que la version avec les nouvelles couleurs pourrait peut-être m’intéresser.

Jim

Couv_23022

Merci (je suis dans un petit hôtel, dans l’Aisne, et j’ai une connexion assez merdique)