DETROIT METAL CITY t.1-10 (Kiminori Wakasugi)

Detroit Metal City s'acheve au Japon

Lire la news sur Manga Sanctuary

Bonne nouvelle car je pense que la série aurait pu s’essouffler si elle avait été trop longue.

J’ai hate de lire la fin de cette série hilarante :smiley:

J’suis à la fois content et triste de cette nouvelle.

J’espère que l’auteur saura nous refaire une série aussi décalée dans un autre univers.

Oh nan, pas déjà :frowning: !
M’enfin, peut être qu’effectivement, l’auteur nous sortira une autre oeuvre du même genre !

Dommage qu’il y ai déjà une fin :frowning:

mais bon vaut mieu ça qu’une suite baclée :wink:

en tout cas je suis pressé de lire la fin :slight_smile:

Cela évitera d’avoir une série lassante et répétitive, et nous permettra de découvrir d’autres séries.

En espérant que 12bis arrivera à trouver d’autres petites perles.

La critique par dendys est disponible sur le site!

bon ben je crois que je vais me le prendre pendant les vacs :smiley:

toujours aussi délirants :exclamation: trés bon manga pour moi :exclamation:

La critique par dendys est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Comme quoi, même quand on passe à côté, les bons titres nous rattrappent toujours. Ca ne me disait trop rien lorsque le tome 1 est sorti malgré les avis élogieux que j’ai pu en lire, mais après 3 excellentes critiques, je pense que je vais me laisser tenter par DMC dès la semaine prochaine.
Après avoir lu « face de clitoris » lors d’un feuilletage, voici maintenant « grosse bouffeuse de foutre ». Y a quand même du potentiel…

:laughing:

Cela dit, j’adore cette série aussi, le tout est de la prendre au 36e degré :mrgreen:

:laughing: Tec a tout dit!

*« Merci : Politesse que disent les français après avoir joui pour remercier leur partenaire. Lorsque la prestation a été vraiment exceptionnelle on dit « merci beaucoup ». A voir comment les français n’arrêtent pas de dire merci à tout va, on comprend bien que leur réputation de plus gros baiseurs du monde n’est pas usurpée. » (volume 3, page 81)
*
Je l’aime bien celle-là :laughing:
Le premier tome m’a fait chialer de rire comme jamais. Vraiment une très bonne surprise cette série :wink:

clair que ca vaut le coup d’être lu malgré la vulgarité mais bon vaut mieux pas avoir un petit frère qui le lise dans votre dos surtout si il se met a répéter ce genre de truc :mrgreen:
Perso, je me pète de crise de fou rire énorme avec chaque tome, il faut au moins essayer avant de passer a coté.

« Malgré » la vulgarité? Tu veux dire « grâce à », je suppose.
La vulgarité est toujours quelque chose de positif.

D’accord avec Chris :wink:
Il faut tout de même reconnaitre que ça va parfois loin (notamment de la part du manager de DMC) mais c’est ça qui est poilant.
J’ai rarement vu un manga avec une liberté de ton telle que celle-ci. Une petite mise en garde quelque part sur le manga du style « à réserver à un public averti » aurait été sympa parce que là, si je ne m’abuse, je n’en vois pas l’ombre d’une (et donner ce manga à un gamin de 10 ans ne serait pas une bonne idée).

Oui s’il manque bien quelque chose de la part de 12bis c’est de la prévention vis a vis des propos. Un macaron ou un conditionnement plastique serait adapté et éviterai des éventuels problèmes

C’est dans ce sens que j’avais du malgré la vulgarité car perso j’adore :mrgreen:
Les réflexions de la manager sont franchement énormes, mais faut aimer l’humour, j’en connais qui n’ont pas du tout apprécié.