DISNEY BY GLÉNAT (Collectif)

Depuis 2009, Glénat fait un travail remarquable en publiant sur le sol français les bande-dessinées américaines de Disney au sein de recueils luxueux. C’est le cas par exemple de La dynastie de Donald par Carl Barks ; L’âge d’or de Mickey Mouse par Floyd Gottfredson ; et l’immanquable Grande épopée de Picsou par Don Rosa.

En 2016, Glénat change son fusil d’épaule et annonce la publication de quatre histoires inédites de Mickey Mouse réalisées par différents artistes de renom pour marquer le lancement de la collection Disney by Glénat (à l’instar de la série Une Aventure de Spirou et Fantasio par… de Dupuis).

Lewis Trondheim (Donjon) et Nicolas Keramidas (Luuna) lancent les hostilités en mars avec Mickey’s Craziest Adventures, un récit « oublié » des années 60 et dont certaines pages ont été grignotées pour le plus grand plaisir des lecteurs imaginatifs.

C’est ensuite au tour de Bernard Cosey (Jonathan) d’imaginer la rencontre entre Mickey scénariste de l’âge d’or du cinéma et la belle Minnie à l’occasion de son album Une Mystérieuse Mélodie.

Suivront Tébo (Captain Biceps) et Régis Loisel en septembre. Le premier, fortement inspiré par l’œuvre de Don Rosa, fera raconter les grands moments de l’Histoire de l’Amérique par pépé Mickey ; des discriminations entre les chats et les souris à la prohibition du chocolat chaud.

Loisel (Peter Pan) plongera quant à lui Mickey et son copain Horace Dusabot dans le Krash de 1929. Sans emploi, les deux amis décident de se mettre au vert. De retour en ville, ils découvrent que leur quartier s’apprête à être rasé pour permettre la construction d’un terrain de golf.

Si les quatre aventures se déroulent chacune à des époques bien distinctes, les auteurs s’accordent pourtant tous sur un point : redonner à Mickey son bagou d’antan, son charme de petit bagarreur avant qu’il ne soit usurpé par Donald Duck pour le plus grand plaisir des actionnaires de Disney.

Car c’est seulement en se débarrassant du Mickey « gendre idéal », libéré de la mascotte lissée pour enfant, que les artistes se découvrent les latitudes pour raconter la meilleure histoire.

La preuve, en image :


[size=85]Liens :
Le site de l’éditeur: glenatbd.com
Le blog de l’éditeur: glenatbd.com/actu/[/size]

DISNEY BY GLÉNAT - MICKEY’S CRAZIEST ADVENTURES

Couv_273920

[quote]Disney by Glénat - Mickey’s Craziest Adventures

Dessinateur Nicolas Keramidas
Scénariste Lewis Trondheim

Collection : Disney by Glénat	
Format : 240 x 320 mm
48 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782344012741
Prix : 15.00 €

A paraître le 02.03.2016

Une aventure à trous mais sans temps mort !

Catastrophe, le coffre-fort de Picsou a été dévalisé ! Les responsables ne sont autres que Pat Hibulaire et les Rapetou, ayant réussi à dérober la machine à miniaturiser conçue par Géo Trouvetou lui-même. Pour les arrêter, Mickey et Donald doivent unir leurs forces et partir à leur poursuite. C’est pour eux le début d’une course effrénée, du laboratoire du génial inventeur aux méandres d’une dangereuse jungle, en passant par les ruines d’une cité antique et secrète… Bref, la plus folle des aventures !

Mickey’s Craziest Adventures est une histoire oubliée qu’auraient retrouvé par hasard Lewis Trondheim et Nicolas Keramidas ! Une série d’épisodes en une planche qui, mis bout à bout, forment une histoire au long cours… Sauf qu’ils n’ont pas pu en retrouver l’intégralité ! Les auteurs ont donc été contraints de raconter un récit « incomplet » qui, dans un tour de force narratif, nous fait jouer à imaginer les séquences manquantes. Quoi qu’il en soit, ils livrent une histoire qui se lit d’une traite, où humour et aventure se conjuguent à la perfection ![/quote]

**DISNEY BY GLÉNAT - UNE MYSTÉRIEUSE MÉLODIE **

[quote]Disney by Glénat - Une mystérieuse mélodie
ou comment Mickey rencontra Minnie

Auteur Cosey

Collection : Disney by Glénat	
Format : 240 x 280 mm
64 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782344014264
Prix : 17.00 €

A paraître le 02.03.2016

La musique adoucit les mœurs

États-Unis, 1927. Mickey Mouse termine l’écriture de son nouveau scénario : les prochaines aventures de Dog the Dog, la coqueluche d’Hollywood ! Mais lorsqu’il se rend chez Big Boss, son producteur, celui-ci lui demande de réfléchir à quelque chose de plus tragique. Comment faire ? Mickey n’a encore jamais écrit d’histoire triste… Alors qu’il étudie cette épineuse question sur le train du retour, sa voisine de siège s’endort sur son épaule. Les lumières ne fonctionnant plus, il fait nuit noire dans le wagon, si bien que Mickey n’a aucune idée de qui peut être cette inconnue qui fredonne un air de musique dans son sommeil. Une délicieuse et mystérieuse mélodie qui ne va pas le quitter durant toute la réécriture de son scénario.

Dans une histoire douce et tendre comme un bon gruyère, Cosey imagine la rencontre entre Mickey et Minnie. Il livre une partition sans faute où l’on a plaisir à retrouver sous son trait minimaliste et délicat les personnages emblématiques du monde de Mickey, comme Dingo, Pluto, le commissaire Finot ou Horace et Clarabelle.[/quote]

Et pour finir, quelques ‘strips’ de Régis Loisel +Interview] :

Source : sequencebd.fr

Ç’a l’air sympa.

Cela promet… série à suivre

J’aime.

Les enfants de Midvalley, la dernière bande-dessinée de Romuald Reutimann en collaboration avec Benoît Broyart est sortie en septembre 2015.

Source : www.romualdreutimann.com

[quote]La Jeunesse de Mickey

Auteur Tébo


Genres : Aventure,Humour,Graphisme - Audace du dessin
Collection : Créations originales	
Format : 240 x 320 mm
80 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782344014288
Prix : 17.00 €

A paraître le 19.10.2016

Histoires courtes, mais grandes aventures !

Norbert, l’arrière-petit neveu de Mickey, est comme tous les gamins de son âge : le nez toujours plongé dans sa console de jeux vidéo. Alors, pour attirer son attention, son arrière-grand-oncle a l’habitude de lui raconter des histoires. Mais pas n’importe lesquelles : celles qu’il a vécues dans sa jeunesse. De palpitantes aventures dans lesquelles il a tour à tour été : cowboy, prisonnier dans le Bayou, as de l’aviation de la Première Guerre Mondiale, trafiquant de chocolat pendant la prohibition et même astronaute ! Norbert a un peu de mal à croire à ces récits invraisemblables, d’autant que, comme toutes les personnes âgées, pépé Mickey (comme l’appelle Norbert) a la vue qui baisse et la mémoire un peu comme un gruyère…

Tébo, co-créateur de Captain Biceps et probablement l’un des dessinateurs de gags les plus doués de sa génération, imagine dans un dialogue entre pépé Mickey et son arrière-petit neveu la jeunesse de la plus célèbre des souris. Retrouvez cinq histoires courtes dans lesquelles il revisite le monde de Mickey de son trait moderne et débordant d’idées, et où humour et aventure sont évidemment au rendez-vous !
[/quote]

[quote]Café Zombo

Auteur : Régis Loisel

Collection : Créations originales
Format : 305 x 196 mm
80 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782344014271
Prix : 19.00 €

A paraître le 23.11.2016
One shot

Le grand retour de Loisel !

1930, les États-Unis subissent la Grande Dépression. Comme tous les matins, Mickey et Horace font la queue devant le bureau pour l’embauche. Sauf qu’une fois de plus, il n’y a rien pour eux… Dépités, ils décident d’aller rendre visite à leur ami Donald pour se changer les idées. Au programme : camping au bord de la rivière avec leurs compagnes Minnie et Clarabelle. Sauf qu’à leur retour, ils ont la surprise de découvrir que la ville a complètement changé. Rock Fuller, un banquier véreux, a racheté toutes les propriétés du quartier et compte les raser afin de construire un terrain de golf. Pire encore, les travailleurs, embauchés en masse pour ce grand projet, sont devenus accros à une mystérieuse substance, « café Zombo », qui fait d’eux de véritables zombies !

C’est l’événement BD de l’année : pour la première fois depuis Peter Pan, Loisel revient au scénario, dessin et couleurs ! Et pour ce grand retour, l’artiste s’offre un rêve : livrer son hommage au Mickey de Floyd Gottfredson des années 1930 dont il est un fan absolu. Faisant le choix du format « à l’italienne », l’auteur retrouve ainsi l’esprit des strips horizontaux caractéristiques de l’époque. Il livre une aventure rythmée et pleine d’humour où, comme souvent chez lui, les péripéties de ses personnages et la fausse légèreté du récit sont un prétexte pour aborder des thématiques profondes. Qui aurait imaginé Mickey traverser la crise de l’emploi dans l’Amérique post-1929, subissant les dérives du capitalisme et l’aliénation des masses laborieuses ?!

Café Zombo est un ouvrage somptueux et hors-norme, tant par la forme que par le fond, dans lequel Loisel rappelle l’étendue de son génie graphique – son sens du détail, son encrage à nul autre pareil et le dynamisme de sa mise en scène – et réussit l’exploit de rendre un hommage à la fois respectueux et intimement personnel.[/quote]

La critique par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary

Couv_314862

Mickey et l’océan perdu

Scénariste : Denis-Pierre Filippi
Dessinateur : Silvio Camboni

Collection : Créations originales
Format : 240 x 320 mm
64 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782344025055
Prix : 15.00 €
A paraître le 03.01.2018
One shot

Certains trésors feraient mieux de rester cachés

Le monde est enfin en paix après des années de conflit. Mickey, Minnie et Dingo sont récupérateurs. Leur mission : explorer les épaves de l’ancienne guerre en quête de ressources technologiques. Activité dans laquelle ils peuvent compter sur Pat Hibulaire pour leur mener la vie dure ! Un jour, répondant à une annonce, nos trois comparses mettent la main sur un cube étrange situé dans les profondeurs de l’océan. Ils n’imaginent pas les véritables motivations de leur commanditaire ni l’étendue des pouvoirs de cet artefact, à première vue inoffensif…

Les auteurs du Voyage Extraordinaire propulsent nos héros Disney dans une fabuleuse aventure au parfum steampunk ! Découvrez vos héros favoris sous un autre visage, dans un univers fascinant aux dessins somptueux.

Je lis en ce moment cette aventure via, l’hebdomadaire Le Journal de Mickey ; et c’est de la bombe [Pour en savoir +] !

Imaginez un triangle amoureux composé de Jules Verne, H.G. Wells & William Gibson, que croyez-vous qu’il en accoucherait ?
Probablement un scénario tel que celui qu’a concocté Denis-Pierre Filippi, […]
Mickey_Oc%C3%A9an_perdu-6

Reste plus qu’à convaincre Glénat de publier, en album, l’aventure au long cours écrite par Jim & Jay Wicky, parue il y a une bonne dizaine d’années dans ce même hebdomadaire sous le titre de Mickey à travers les mondes. Elle le mérite grandement !!!

A propos de Jules Verne, il y a une rencontre Jules Verne-Picsou dans un Super Picsou Géant.
L’avant-dernier.

Merci d’avoir partagé le lien vers ton blog, Artie. J’avais remarqué les dessins de Mickey et l’Océan Perdu dans une autre revue Disney et je les ai trouvé superbes. Je ne savais pas que ça allait être également publié dans Le Journal de Mickey et j’aime bien l’idée de suivre cette histoire en feuilleton. Du coup, je l’ai acheté aujourd’hui…:wink:

Ah oui, tiens, je vais me le prendre aussi. Merci Artie.

Avec plaisir les aminches.

À noter que la version album, dans sa première édition, est truffé de fautes (de nouveaux exemplaires devraient arriver incessamment).
Pour vérifier rapidement s’il s’agit de l’album vérolé, portez-vous à la troisième planche, dernière case, en bas à droite :

Dans la bulle de Minnie : “Oui, les tiennent […]”. Je crois qu’il n’y a pas foto !

Ahahahah, c’est bon ça !


Lu sous la forme d’un feuilleton dans l’hebdomadaire Le Journal de Mickey (n°3424 à 3428), j’ai pour ma part totalement accroché à Mickey et l’océan perdu [Pour en savoir +].
Quand bien même s’adresse-t-elle à de jeunes lecteurs et de toute aussi jeunes lectrices, cette aventure passe sans coup férir la barrière des âges canoniques.

#bonnepioche

Merci pour l’info, il a l’air très chouette ce Mickey et l’océan perdu, graphiquement ça a l’air dément.
Je vais l’acheter à mes petits monstres (et le lire moi même évidemment :sweat_smile:).
Merci également pour l’avertissement concernant la seconde édition, je vais éviter la première bourrée de fautes. :see_no_evil: