EL AZAR (Dejan Nenadov)

image

Pour démarrer cette année 2020, INUKSHUK ÉDITIONS vous emporte sous le soleil brûlant du désert.

El Azar , un nom mythique…

El Azar est un Khagan, un empereur, que nous suivons au cours de rencontres qui représentent une parabole de sa vie, la vie… Car les tourments d’une vie ne changent guère malgré les époques et le temps qui passe : Guerre, Amour, Maladie, Trahison, et le sens ultime de la Vie, la Mort dans la Babylone céleste.

L’album sera mis en couleurs par Diego L. Parada .

Entre rêve et réalité, El Azar va cheminer au gré des rencontres dans une atmosphère sur laquelle plane l’ombre de Jorge Luis Borges.

Avec un style réaliste qu’il modifie discrètement selon le thème abordé dans chaque récit, Dejan Nenadov , âgé de 18 ans, lorsqu’il réalise ces planches, se révèle alors comme un narrateur habile et mature. L’originalité de chaque récit se reflète dans sa thématique féérique, presque mythique, et une structure narrative classique particulièrement travaillée et développée. L’équilibre précis et heureux entre une narration lente, presque « orientale », et un dessin réaliste dans ses moindres détails permet de construire une esthétique harmonieuse.

En choisissant de modifier son dessin légèrement pour chaque partie, Dejan Nenadov souhaite donner un angle différend à chacun des moments de la vie d’un Homme, ainsi qu’aux épreuves auxquelles il fait face.
En s’inspirant d’une documentation historique précise pour certains éléments, les costumes ou certaines architectures, qu’il mélange avec des éléments sortis de son inspiration, il souhaite donner au lecteur le sentiment d’une fable.

Né en 1966, Dejan Nenadov , étudie le design, ainsi que la peinture à l’Académie des arts, avant d’aller suivre une spécialisation à l’Académie des arts d’Oslo. Il publie très rapidement des planches dans les magazines BD nationaux de Yougoslavie : Yu Strip, Stripoteka,…, et reçoit rapidement de nombreux prix, comme celui du meilleur jeune artiste, du meilleur comics contemporain et le Stylo d’Or à la biennale des arts graphiques de Belgrade.
Avec « El Azar » , il rejoint les plus prestigieux auteurs du pays.
En France, il a travaillé pour les séries « Arcanes » et « Lignes de front » chez Delcourt, et dessiné « Le Fulgur » et « Ys la légende » chez Soleil.

Publié en 1989 et 2006 en Serbie, « El Azar » , est présenté en français pour la première fois dans une version couleur inédite réalisée pour cette édition. Malgré son âge lors de la réalisation de cet album, le style visuel et narratif de Nenadov reste tout à fait moderne et s’adresse autant à un public de lecteurs de BD, qu’à un public plus large.

Et comme il est d’usage dans nos publications, un dossier complémentaire permettra de rentrer dans les coulisses de la création de cet album et de le replacer dans son contexte.

Huit pages supplémentaires seront rajoutées dans l’édition spéciale.

Les souscripteurs recevront également en plus de tous les bonus débloqués durant cette campagne, le deuxième ex-libris de notre collection spéciale qui leur est réservée. Pour 2020, l’illustration inédite de cet ex-libris a été réalisée par le talentueux Laurent Sieurac. Il est limité à 200 exemplaires et sera donc attribué jusqu’à épuisement des stocks dans l’ordre d’arrivée des contributions.

ATTENTION !
Cette publication ne pourra se faire QUE si l’objectif est atteint. La traduction et la mise en couleur étant encore à réaliser, la livraison de l’album est prévue pour le quatrième trimestre 2020.
Plus tôt l’objectif sera atteint, plus tôt nous lancerons ces deux opérations.

Les planches N&B et couleurs sont magnifiques !

Merci pour l’info.

Je trouve aussi.
Après, le 1er palier est très, très ambitieux.

(et de rien)

C’est vrai, mais je suppose qu’en-dessous de cette somme, le bouquin ne peut pas se faire, et qu’ils ont calculé au plus juste (tout en ne souhaitant pas mettre la BD à un prix trop élevé).

Tori.

Oui, oui, j’ai pas de doute là-dessus. Tu as raison de le préciser.
C’est pour ça aussi que j’ai bien laissé le dernier encart du premier message.

Tout de même, ça reste élevé. Parce que la traduction, c’est deux cents balles, en gros. La couleur, bien sûr, c’est plus cher, mais tout de même. L’impression, c’est toujours un poste budgétaire conséquent, mais bon, ce ne sont pas des pavés. Donc ouais, c’est cher.

Jim

25€ pour un bouquin de 64 pages !!! :face_with_raised_eyebrow:

Clairement il y a un soucis quelque part.

Exemples de dédicaces :

image

image

Fichtre.

Jim

Et il fait ça gratos… C’est n’imp

Le projet est arrivé au tiers du 1er palier, et il reste 32 jours.

Visiblement, nous n’étions pas les seuls à nous poser des questions :

Bonjour à toutes et à tous,

Nous avons passé ce week-end la barre des 37 %, merci !!
Il reste un mois pour atteindre l’objectif, soit une moyenne de pls de 2% par jour…

Parmi les questions que nous recevons, certains nous demandent pourquoi l’objectif que nous avons fixé pour « El Azar » est si élevé par rapport à nos précédentes campagnes ?

La réponse tient en un poste de financement, la mise en couleur. A l’origine, cet album a été publié en N&B et n’a jamais fait l’objet d’une mise en couleur. Pour cette traduction française, nous avons fait le choix avec l’auteur, de proposer une version couleur de l’album, l’objectif étant d’espérer toucher un public plus large, le N&B rebutant toujours de nombreuses personnes.

Après une série d’essais, nous avons décidé de confier à Diego L. Parada la mise en couleur de « El Azar » . Il a déjà mis en couleur les deux couvertures et les deux planches que vous pouvez voir dans la présentation de ce projet.

Voici donc la répartition financière de l’objectif de cette campagne :

  • Impression de l’album : 3 600 €
  • Mise en couleur : 4 100 €
  • Impression des ex-libris : 150€
  • Traduction : 200€
  • TVA 5,5%* : 480€
  • Part Ulule* : 760€
    Total : 9 290€
    Le reliquat sera investit dans les frais d’envoi des albums.
    ** Ces deux postes ont des montants variables selon le résultat de la collecte.*

Nous espérons que c’est un peu plus clair pour vous.
A bientôt.

(ce soir, le projet est rendu à 40%)

Ça fait environ 57 euros la page, pour la colo.
C’est honnête, pas prohibitif. Mais ça représente un poste copieux, c’est clair.

Jim

El Azar, ça a vraiment plus de 35 ans ?

Parmi les questions qui reviennent souvent, celle de la date réelle de création de cette histoire par Dejan Nenadov.
Vous êtes nombreux à vous demander si cet album a vraiment été réalisé dans les années 1980, tellement le dessin parait moderne.

La case ci-dessus a été dessinée par Dejan en 1984, il avait alors 16 ans. Les 46 planches de l’album ont été réalisées entre 1984 et 1986.

L’album a été publié une première fois en 1990, puis en 2006.

Couverture de l’édition 2006, parue en Serbie chez UPPS.

A l’instar de nos précédentes publications, « La Bête Noire » , « Brek » et « Kalos Kagathos » , cet ouvrage n’avait jamais été traduit en français, et pour accompagner cette première publication sur la marché francophone, nous avons décidé de le mettre en couleur, sous la supervision de Dejan Nenadov.

1984, c’était il y a 38 ans !
Les quelques personnes qui ont eu l’occasion de voir plusieurs planches remarquent tous la filiation avec un artiste de cette période qui a influencé de nombreux autres talentueux dessinateurs et illustrateurs : Moebius.

L’ombre de Moebius plane effectivement sur cet ouvrage, et nous avons besoin de vous pour qu’il voie le jour en français.

(43% … il reste 22 jours)

Ajout d’une illustration dans le pack Babylone immortelle !

Darko Perovic, dont nous avons eu le plaisir de publier « BREK », vient de nous envoyer son hommage à « El Azar »

Une superbe illustration que vous pouvez retrouver dès maintenant dans les contreparties proposées pour ce projet.

(44%)

Joli.

Jim

Le projet vient d’atteindre les 50%. Il reste 17 jours.

On a revu notre objectif…

Bonjour à toutes et à tous,

Depuis quelques jours, nous réfléchissons beaucoup sur cette campagne et la manière dont elle va finir.
Comme nous vous l’avons dit, cet objectif élevé que nous avons fixé correspond à des coûts de création que nous ne pouvons absorber sans votre soutien.

Nous avons donc cherché des moyens de le réduire, et nous avons réussi à revoir le coût de l’impression légèrement à la baisse. Ce n’est pas énorme, mais suffisament significatif pour permettre de placer maintenant l’objectif sous la barre des 9 000€.

Cette modification du coût de l’impression, n’aura aucune répercussion sur la fabrication de l’album, qui gardera la pagination prévue et le même papier que nous utilisons depuis "La Bête Noire" .

Nous espérons que ce changement permettra à cette campagne de réussir, car nous avons vraiment eu un coup de coeur pour cette histoire et le graphisme de Dejan Nenadov, qui sera sublimé par la couleur de Diego L. Parada.

Bref, est-il vraiment nécessaire de vous le redire, nous sommes vraiment impatients de pouvoir vous présenter cet album.

La ligne d’arrivée semble encore loin, mais nous sommes persuadés que nous pouvons y arriver dans les temps…

A bientôt,

Crayonné de la couverture de l’édition régulière.
Les deux couvertures de l’édition française de « El Azar », ont été réalisées spécialement pour l’occasion.

(mécaniquement, le projet est passé à 54% … avec un contributeur en plus)

Ajout d’une illustration dans le pack Babylone immortelle + 10 nouvelles dédicaces !

Bonjour à toutes et à tous,

La possibilité d’obtenir une dédicace en plus de l’album a été rapidement épuisée. Pour essayer de donner un coup de boost à cette fin de campagne, Dejan Nenadov a proposé d’en rajouter 10 aux 30 initiales. Si vous avez contribué alors que le pack dédicace n’était plus disponible, vous allez pouvoir vous rattrapez. Par contre, ne tardez pas, ce seront vraiment les dernières.

Exemple de dédicaces qui seront réalisées par Dejan Nenadov pour « El Azar »

Nous avons également rajouté une illustration dans le pack Babylone Immortelle. Elle nous a été offerte par Sibin Slavkovic, auteur entre autres du « Mystère de la chambre jaune » chez Soleil.

Illustration de Sibin Slavkovic

Nous sommes à deux semaines de la fin, on compte sur vous pour partager au maximum.
A bientôt.

Une illustration originale à gagner !

Bonsoir à toutes et à tous !

Dejan Nenadov a décidé de vous faire un cadeau !
En cas de réussite de cette campagne, l’illustration ci-dessous sera offerte par tirage au sort à l’un des contributeurs du projet.

Il s’agit d’une illustration originale réalisée pour l’occasion. Format A4.

(59% et 12 jours)